L'astéroïde 1998 OR2 est passé au point de son orbite le plus proche de la Terre le mercredi 29 avril 2020. Le soir-même, un direct permettait de suivre sa visite près de notre planète. Cet objet ne représentait aucun risque pour l'humanité.

Il est passé au point de son orbite le plus proche de la Terre le mercredi 29 avril 2020. La visite de l’astéroïde 1998 OR2, très médiatisée depuis mars dernier, ne devait pas inquiéter : le passage de cet objet céleste ne représentait aucun danger pour la Terre et l’humanité.

Il n’a pas frôlé notre planète, mais son passage a néanmoins été suivi avec intérêt par les astronomes. Tout astéroïde représente l’opportunité d’en apprendre davantage sur l’histoire du système solaire. Le passage de 1998 OR2 a d’ailleurs fait l’objet d’un suivi en direct par le Virtual Telescope Project.

  • Quand ? Ce suivi en direct a commencé le mercredi 29 avril, à partir de 20h30 (heure française, 18h30 UTC). À l’origine, le direct devait commencer le mardi 28 avril, à partir de 20h, mais il a été reporté en raison des mauvaises conditions météorologiques.
  • Où le revoir ? Sur YouTube.
  • Quoi ? Le passage de l’astéroïde 1998 OR2 dans le voisinage de la Terre. Il a atteint son point le plus proche de nous le mercredi 29 avril à 11h56 (heure française, 9h56 UTC), avant le début de ce direct.

1998 OR2 est un astéroïde Amor. Son orbite est extérieure à celle de la Terre mais intérieure à celle de Mars. Sa taille est estimée à environ 4,1 kilomètres de longueur et 1,8 kilomètre de largeur. Comme son nom l’indique, il a été découvert en 1998, depuis l’observatoire du Haleakalā à Hawai. Il est considéré comme un « Near Earth Object » (NEO), c’est-à-dire un objet géocroiseur — son orbite peut l’amener à proximité de notre planète.

Position de la Terre et de l’astéroïde 1998 OR2 le 28 avril 2020. // Source : Capture d’écran JPL Small-Body Database Browser, annotations Numerama

À quelle distance est-il passé ?

Selon les indications du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, l’objet est passé à une distance d’environ 0,04204 unité astronomique, soit environ 6,3 millions de kilomètres de la Terre. Pour se rendre compte de cette distance, il suffit de la comparer avec celle qui sépare la Terre de la Lune, d’environ 384 400 kilomètres. Il faut multiplier cette distance par 16 pour obtenir à peu près la distance entre notre planète et 1998 OR2 (au point le plus proche du passage).

Une animation, publiée par l’astronome amateur Tony Dunn sur Twitter le 26 avril, montre bien l’impressionnante distance qui nous séparait de l’objet ce 29 avril.

Pouvait-on voir l’astéroïde 1998 OR2 à l’œil nu ?

Le passage de cet objet, qui s’est fait sans aucun danger pour nous, était l’opportunité d’en savoir plus sur lui. Depuis le début de l’année, c’est le plus gros astéroïde connu à s’approcher de la Terre. Les astronomes amateurs ont pu tenter d’observer 1998 OR2 avec un télescope. Il n’était néanmoins pas visible à l’œil nu, car sa magnitude est estimée entre 10 et 11. La magnitude de l’œil nu est de 6 (plus un objet est brillant, plus sa magnitude est faible).

La prochaine fois que 1998 OR2 passera dans le voisinage de la Terre, ce sera le 18 mai 2031. Il sera alors à plus de 168 millions de kilomètres de nous. Après d’autres passages, en 2042 et 2068, l’objet reviendra le 16 avril 2079 à proximité de la Terre, à une distance d’environ 1,8 million de kilomètres.

Crédit photo de la une : Arecibo Observatory/Nasa/NSF (image recadrée)

Partager sur les réseaux sociaux