Des animations comparent la vitesse à laquelle les différentes planètes du système solaire tournent sur elles-mêmes. Sur une sphère ou sur une surface plane, le résultat aide à s'imaginer leur rotation dans l'espace.

La Terre tourne sur elle-même en un peu moins de 24 heures. Qu’en est-il des autres planètes ? Deux animations permettent de comparer la vitesse à laquelle tournent les différentes planètes du système solaire. Les animations ont été publiées sur Twitter le 3 et le 8 décembre 2019, par le planétologue James O’Donoghue, de l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise (JAXA).

L’animation la plus évocatrice représente une sphère, dont la surface est divisée en larges bandes : il y en a une pour chaque planète –Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune. On peut ainsi voir tourner chaque planète à sa propre vitesse, tout en la comparant à celle des autres.

La rotation des planètes du système solaire comparée sur une sphère. // Source : Capture d’écran YouTube Dr James O’Donoghue

Jupiter tourne 2,4 fois plus vite que la Terre

La première version de cette animation comparait la vitesse de rotation des planètes en deux dimensions. Le scientifique précisait alors que « Jupiter tourne environ 2,4 fois plus vite que la Terre ». Dans cette animation, toutes les planètes tournent dans le même sens. En réalité, Vénus et Mercure tournent sur elles-mêmes dans le sens contraire à celui des autres planètes — on dit que leur rotation est rétrograde.

Interpellé par des internautes, le scientifique a justifié son choix : en représentant la rotation de Vénus et de Mercure dans le sens contraire de celle des autres planètes, cela « donne l’impression artificielle que les planètes adjacentes se déplacent plus rapidement », explique James O’Donoghue. Afin de rendre cependant justice aux deux planètes lésées, le planétologue a créé l’animation avec la forme de sphère.

Cette animation montre bien que la durée du jour varie énormément selon les planètes du système solaire. Un jour sur Jupiter est bien plus court que sur la Terre, tandis qu’il dure beaucoup plus longtemps sur Mercure, par exemple.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo