Grâce à la sonde Juno, l'ombre de la lune Io sur la majestueuse Jupiter a été imagée. Le cliché montre à quoi ressemble une éclipse solaire vue de l'espace.

Ce grand rond noir n’est pas un trou à la surface de Jupiter : c’est l’ombre de sa lune Io, qui a éclipsé le Soleil le 12 septembre 2019. Une petite partie de la planète gazeuse s’est retrouvée dans l’ombre au moment où Io s’est frayé un chemin entre le Soleil et Jupiter. La sonde spatiale Juno, lancée en 2011 par la Nasa pour étudier la géante gazeuse, a immortalisé l’événement.

L’appareil était en train de faire son 22e survol rapproché de Jupiter, indique Forbes. Juno se trouvait alors à 8 000 kilomètres du haut des nuages de Jupiter et avançait à une vitesse de 74 000 km/h. Kevin M. Gill, ingénieur logiciel pour la Nasa, auquel on doit déjà de nombreux clichés d’objets célestes, a retravaillé les clichés pour obtenir cette superbe image de Jupiter et de l’ombre laissée par Io à sa surface.

L’ombre de la lune Io sur Jupiter. // Source : Flickr/CC/Kevin Gill (photo recadrée)

Io est l’un des nombreux satellites naturels de Jupiter. La planète en possède 79, depuis la découverte de nouvelles lunes en 2018. 5 de ces lunes ont d’ailleurs reçu un nom officiel en août dernier. Io fait partie du groupe des lunes galiléennes, qui ont été observées en 1610 par Galilée. Cette lune est connue pour son étonnante activité volcanique, révélée par la sonde Voyager 1. Io orbite autour de Jupiter entre les lunes Thébé et Europe. Elle est le 5e satellite le plus proche de Jupiter. Il lui faut environ 40 heures pour faire un tour autour de la planète.

L’occasion de voir une éclipse solaire depuis l’espace

L’ombre de Io à la surface de Jupiter offre une belle occasion d’observer une éclipse de Soleil sur une autre planète. L’image permet de comprendre à quoi ressemble une éclipse solaire, vue depuis l’espace. Sur Terre, ce genre d’événement se produit régulièrement : une éclipse solaire s’est produite le 2 juillet 2019, mais tout le monde ne pouvait pas y assister. D’ici des millions d’années, il est possible que les éclipses solaires ne se produisent plus sur Terre car la Lune s’éloigne chaque année de notre planète, d’à peine quelques centimètres. Si le diamètre apparent de la Lune diminue, l’astre ne serait alors plus assez grand pour couvrir le Soleil lors d’une éclipse.

Si nous avions pu assister à l’éclipse depuis Jupiter, qu’aurions-nous vu ? Io apparaît 4 fois plus grosse que le Soleil, depuis la surface de la planète, explique l’astrophysicienne Katie Mack sur Twitter. Io est aussi très proche de Jupiter, ce qui explique pourquoi le contour de l’ombre est assez net. Lors d’une éclipse solaire sur la Terre, le contour de l’ombre de la Lune est plus flou.

Io n’est pas la seule lune de Jupiter impliquée dans des éclipses solaires. En 2009, la Nasa a dévoilé une autre belle image de la planète, où l’on aperçoit simultanément 3 éclipses solaires. Le 28 mars 2004, les ombres des lunes Io, Ganymède et Callisto ont été projetées sur la surface de la géante gazeuse.

Une triple éclipse sur Jupiter en 2004. // Source : NASA, ESA, and E. Karkoschka (University of Arizona) (photo recadrée)

Crédit photo de la une : Flickr/CC/Kevin Gill (photo recadrée)

Partager sur les réseaux sociaux