L'arrivée d'InSight a lieu ce lundi 26 novembre, à partir de 20 heures. La NASA va diffuser une émission en direct pour suivre l'atterrissage de la mission, qui va écouter le cœur de Mars.

Le grand jour est arrivé. Ce lundi 26 novembre, l’atterrisseur InSight se posera à la surface de Mars après un voyage dans l’espace de six mois. C’est un moment très important pour la NASA, car cela fait plus de six ans que l’agence spatiale américaine n’avait plus rien posé sur la planète rouge. La dernière fois, c’était le 6 août 2012 avec la mission Mars Science Laboratory et son rover Curiosity.

Le but d’InSight (nom signifiant « INterior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport », soit en français « exploration interne par les sondages sismiques, la géodésie et les flux thermiques ») est l’étude de la structure interne de Mars, grâce à un sismomètre de pointe, appelé SEIS, et plusieurs autres instruments scientifiques.

Suivre en direct l’arrivée d’InSight

Mais encore faut-il que l’atterrisseur arrive à bon port pour pouvoir commencer à découvrir les profondeurs martiennes ! Or, l’étape finale du voyage d’InSight est indéniablement la plus périlleuse, car il faut décélérer de plusieurs dizaines de milliers de kilomètres par heure en un temps extrêmement court. Tout se jouera en l’espace d’une vingtaine de minutes à peine.

Par rapport au fuseau horaire de la France métropolitaine, l’évènement se déroulera dans la soirée du lundi 26 novembre. La NASA annonce la tenue d’un programme en direct, à partir de 20 heures). Bien sûr,  tous les canaux de diffusion de l’agence spatiale américaine seront mobilisés pour ce grand évènement : ses différentes chaînes YouTube, mais aussi Twitch, Facebook, Periscope et Ustream.

Notez que l’agence spatiale française propose aussi sa propre diffusion :

Ultimes manœuvres

À l’heure actuelle, les équipes derrière InSight procèdent aux ultimes préparatifs avant l’arrivée de l’atterrisseur. Une première manœuvre s’est déroulée le 25 novembre pour corriger la trajectoire de la mission, afin de le placer à quelques kilomètres de son point d’entrée dans l’atmosphère martienne. Une autre manœuvre doit ensuite avoir lieu pour correctement aligner l’engin.

Toutes les procédures sont automatisées et prévues depuis des mois. Cependant, la NASA explique que dans les deux dernières heures avant l’entrée atmosphérique, des ajustements pourraient encore avoir lieu, en fonction des données de télémétrie reçues. Ces modifications se feraient au niveau de l’algorithme de pilotage, avec de nouvelles instructions envoyées à distance.

Partager sur les réseaux sociaux