La mission Chandrayaan-3 de l’Inde continue sur la Lune. L’atterrisseur Vikram a filmé le rover Pragyan en train de tourner sur lui-même pour s’orienter correctement.

Avec ses 6 roues, Pragyan avance doucement mais sûrement sur la Lune, à la vitesse de 1 cm par seconde. Peu après l’arrivée de la mission Chandrayaan-3 sur la Lune, cet astromobile a été déployé et a commencé à rouler. Pragyan, le rover de Chandrayaan-3, a du travail. En quelques jours, il a déjà trouvé un élément inédit près du pôle sud de la Lune.

Pragyan à la recherche d’un chemin sûr, sur la Lune

Dans une nouvelle vidéo partagée par l’ISRO, l’agence spatiale indienne, le 31 août 2023, on peut désormais voir comment Pragyan s’y prend pour s’orienter sur la Lune. Le rover de Chandrayaan-3 est filmé par l’atterrisseur Vikram. « Le rover a été mis en rotation à la recherche d’un itinéraire sûr », légende l’ISRO. Effectivement, le petit robot tourne sur lui-même, à 360°, restant à proximité de l’atterrisseur.

Simeon Schmauß, étudiant en design à l’université des sciences appliquées de Munich, a proposé sur X une version mise à l’échelle et plus fluide de la vidéo de l’ISRO. Cette autre vidéo permet de se rendre compte que Pragyan pousse une grande quantité de régolithe (la fine poussière couvrant la partie supérieur de la Lune) avec ses roues.

Comment s’oriente le rover de Chandrayaan-3 ?

Ces quelques images amusantes prêtent à sourire, car comme le dit l’ISRO, Pragyan ressemble à un enfant gambadant sous les yeux attendris de son parent (ici, l’atterrisseur Vikram). Cela dit, cette vidéo permet surtout de mieux comprendre comment le rover indien s’oriente sur la Lune. Pragyan est équipé de caméras de navigation (NavCam) sur sa face avant. On pourrait dire qu’elles jouent le rôle des « yeux » du rover pour avancer sur la Lune.

Pragyan en train de manœuvrer sur la Lune. // Source : Via X @ISRO
Pragyan en train de manœuvrer sur la Lune. // Source : Via X @ISRO

Néanmoins, les mouvements de Pragyan ne sont pas complètement autonomes. Des instructions sont émises par le biais de l’ISTRAC (le Réseau de télémesure, suivi et commande de l’ISRO), situé à Bangalore. Les mouvements sont planifiés, étape par étape.

Dès qu’il faut prévoir un nouvel itinéraire, les équipes au sol doivent télécharger les données des caméras de navigation du rover, afin de décider de la trajectoire, puis renvoyer les commandes vers la Lune. Quand Pragyan reçoit l’ordre de se déplacer, il peut couvrir au maximum 5 mètres. Cela semble peu, mais pour un rover lunaire, c’est déjà suffisant pour rencontrer des obstacles et des difficultés.

@numerama

La mission indienne Chandrayaan-3 a réalisé sa première expérience : elle a pris la température du sol lunaire à un endroit bien particulier. Une première mondiale, qui a permis de recueillir des données importantes. #chandrayaan #espace #lune #incroyable #numerama #astronomie

♬ son original – Numerama
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !