On n’a identifié aucun risque d’impact d’astéroïde sur Terre à ce jour. Cela n’empêche pas de se demander à quoi ressemblerait un tel événement. Un simulateur nous montre que la réponse n’est pas réjouissante.

On ne compte plus le nombre d’astéroïdes « tueurs de planètes » présentés comme menaçants pour la Terre, qui finissent par passer paisiblement très loin de nous. Aucun risque d’impact d’un astéroïde sur notre planète est avéré. Toutefois, l’humanité a raison d’anticiper une telle situation. Des experts travaillent ainsi régulièrement sur des simulations d’impact d’astéroïde. La mission DART a été lancée pour dévier la trajectoire d’un astéroïde, afin de mener un exercice de défense planétaire.

Même si aucun danger n’est avéré, nous sommes quand même curieux de savoir ce qu’il se passerait si l’un de ces astéroïdes tombait sur Terre. Un site permet de le découvrir. Conçu par le développeur Neal Agarwal, « Asteroid Launcher » est accessible depuis le 5 décembre 2022. L’intérêt de cet outil est que vous pouvez choisir tous les paramètres de la catastrophe : la taille de l’objet, sa vitesse, l’angle de son arrivée par rapport au sol et l’endroit de l’impact.

Que se passe-t-il si un astéroïde de 500 m tombe sur Paris ?

Ainsi, nous avons simulé l’arrivée d’un astéroïde de 500 m de diamètre, avançant à la vitesse de 17 km/s, avec un angle d’impact de 45°, sur la ville de Paris. Le résultat est un imposant cratère de 9,7 km de large, dont le crash sur Paris coûte la vie à plus d’un million de personnes.

Oups. // Source : Capture d'écran Neal Fun
Oups. // Source : Capture d’écran Neal Fun

En faisant défiler les éléments affichés sur la colonne de droite, on peut découvrir d’autres informations sur l’événement, en plus de la taille du cratère qui s’est formé. Nous avons simulé l’impact d’un plus petit astéroïde que le précédent dans les environs de Bordeaux : cette fois, on apprend qu’il a provoqué une boule de feu étendue sur plus de 8 km.

Oh oh. // Source : Capture d'écran Neal Fun
Oh oh. // Source : Capture d’écran Neal Fun

La simulation continue en renseignant sur d’autres conséquences désastreuses : l’onde de choc, le puissant souffle de vent, et le tremblement de terre provoqué par l’impact. À chaque fois, on obtient (toujours en anglais) des détails sur le nombre de victimes, ou sur divers effets provoqués par l’impact. Ainsi, la rafale de vent provoquée par notre astéroïde tombé près de Bordeaux est encore plus rapide que les vents qui existent sur Jupiter, ce dans un rayon de 17 km.

Même si tout cela reste une simulation, et qu’aucun danger de la sorte ne guette l’humanité, il faut reconnaître que cette simulation est ludique et fascinante. On comprend d’autant mieux l’importance de se préparer à cette éventualité, avec des moyens performant de suivi des astéroïdes.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.