Cela ne s’était pas produit depuis 1972 : une occultation de Mars par la Lune visible en France métropolitaine. Ce phénomène astronomique rare est à revoir en ligne. Il a eu lieu le 8 décembre 2022.

La Lune a occulté Mars et il fallait vraiment se lever tôt pour le voir. C’est l’un des phénomènes astronomiques du mois de décembre 2022, et pas des moindres. Il était accessible, à l’œil nu, même si vous ne possédez pas de télescope ou de lunette astronomique. Il fallait cependant que la météo ne gêne pas l’observation.

Vous dormiez ? Heureusement, vous pouvez encore admirer les inoubliables photos de l’occultation de Mars par la Lune. L’événement peut également être revu en ligne. L’observatoire de Paris a retransmis des images depuis plusieurs endroits en France, pour multiplier les chances que son direct ait lieu.

L’occultation de Mars par la Lune commentée par des astronomes

Pour l’occasion, plusieurs observatoires de France se sont coordonnés. Ainsi, des astronomes de l’observatoire de Paris, de l’observatoire de la Côte d’Azur, de l’observatoire Midi-Pyrénées et de l’observatoire Camillle Flammarion à Juvisy-sur-Orge étaient présents pour commenter en direct l’occultation. Même si vous vous étiez levés tôt et que vous avez bien vu le phénomène de chez vous, leurs éclairages étaient précieux à écouter.

Que s’est-il passé ? « La Lune passera devant la planète rouge. Il lui faudra plusieurs secondes pour l’engloutir complètement, avant de la laisser réapparaitre un peu moins d’une heure plus tard, de l’autre côté », résumait l’observatoire de Paris. Le phénomène a eu lieu en direction du nord-ouest et pouvait être vu avec un horizon bien dégagé. Même en pleine ville, on pouvait en profiter, encore une fois sous réserve que les nuages ne s’invitent pas dans le ciel. Le phénomène a eu lieu entre 6h et 7h.

Maintenant, il faudra attendre jusqu’en 2052

Il est d’autant plus remarquable que l’occultation coïncide avec le moment où Mars est à l’opposition. Cela veut dire que le Soleil est dans une position diamétralement opposée à Mars (il était donc directement « dans notre dos » lorsque nous fixions Mars, ce 8 décembre). L’opposition est généralement une bonne période pour l’observation d’une planète.

Cette occultation de Mars était visible d’une grande partie de l’Europe, ainsi que depuis l’Amérique du Nord et au nord de l’Afrique. C’est un spectacle que l’on observe rarement en France métropolitaine : l’observatoire de Paris précise que la dernière occultation de ce type visible a eu lieu le 15 mai 1972 et que la prochaine sera pour le 16 août 2052. Nous avions donc une excellente raison de se lever très tôt le 8 décembre.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.