Orion s’apprête à revenir vers la Terre. La capsule, qui assure la mission Artémis I de la Nasa, doit quitter l’orbite lunaire pour achever son voyage.

Un petit tour et puis s’en va. Après être allée bien plus loin que n’importe quelle autre capsule destinée au transport d’astronautes, Artémis I rentre à la maison. Le moment est venu pour la capsule Orion de quitter l’orbite lunaire. Avec une nouvelle mise à feu, la première mission du programme Artémis va repartir vers notre planète, sa trajectoire continuant de dessiner d’étranges zigzags.

Vous pouvez suivre cette nouvelle étape de la mission Artémis I, car la Nasa organise un événement en direct et en ligne.

  • Quand ? Le jeudi 1er décembre 2022, à partir de 22h30 (heure de Paris).
  • Où ? Sur la web TV de la Nasa, via son site ou directement sur YouTube.
  • Quoi ? Le départ d’Orion, le vaisseau de la mission Artémis I, vers la Terre. La capsule va quitter sa trajectoire actuelle, en orbite autour de la Lune.

Un départ après 6 jours en orbite lunaire pour Artémis I

Depuis le 25 novembre, le vaisseau Orion évolue sur une orbite lunaire lointaine et rétrograde, c’est-à-dire, en tournant dans le sens inverse de la rotation de la Lune. La forme de cette orbite, que l’on peut décrire comme ovale, est telle que la capsule s’est trouvée à des distances très variées de la surface lunaire. Au plus loin de nous, Orion a ainsi voyagé à plus de 434 500 km de distance, le 28 novembre. Au total, le vaisseau est resté 6 jours sur cette orbite lunaire.

La mise à feu permettant de quitter cette orbite est prévue à 22h53. C’est le module de service européen qui sera chargé de la réaliser. Cette partie du vaisseau, qui a été en partie fabriquée en France, contient le système de propulsion d’Orion. C’est aussi lui qui contiendra les éléments nécessaires aux astronautes lors des futures missions Artémis.

La trajectoire d’Artémis I continuera d’être ajustée tout au long du trajet vers la Terre. En arrivant près de notre planète, le système de propulsion sera détaché de la capsule. Celle-ci pourra alors entrer dans l’atmosphère terrestre et finir sa course, si tout s’est bien passé, dans l’océan Pacifique, où elle sera récupérée.

Trajectoire d'Orion pendant la mission Artémis I. // Source : Capture d'écran YouTube ESA
Trajectoire d’Orion pendant la mission Artémis I. // Source : Capture d’écran YouTube ESA

Le retour de l’humanité sur la Lune dépend de ce voyage

Le retour d’Orion sur Terre sans dommage serait une très bonne nouvelle pour la Nasa. Même si la capsule n’embarque pas d’astronaute, ce vol d’essai inhabité doit confirmer que l’agence est bien capable de renvoyer un équipage vers la Lune. Dès la mission Artémis II, qui pourrait avoir lieu en 2024, 4 astronautes seront à bord du véhicule. Il est donc crucial de s’assurer de pouvoir les ramener sains et saufs sur Terre lors de ce voyage.

En plus de cet événement en direct, consacré au départ d’Orion de l’orbite lunaire, vous pouvez suivre l’odyssée d’Orion en direct depuis la capsule.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.