Une superbe éclipse lunaire a eu lieu ce 8 novembre 2022. Même si nous n’avons pas pu la voir en France métropolitaine, d’autres l’ont immortalisée. Voilà les plus jolies photos de l’éclipse totale.

Pour la deuxième et dernière fois en 2022, la Lune a été éclipsée quelques instants. Le 8 novembre, une partie de la planète a eu la chance d’assister à une éclipse lunaire totale. La France métropolitaine ne faisait pas partie de la zone de visibilité du phénomène. Toutefois, vous pouvez, vous aussi, profiter du spectacle grâce à de superbes photographies de cette éclipse, qui ont été rapidement diffusées en ligne.

Entre 10h09 et 13h49 (heure de Paris), la Lune est passée dans l’ombre de la Terre. Le maximum de l’éclipse s’est produit à 11h59. C’est à ce moment-là que la Lune s’est mise à « rougir ». En réalité, la Lune ne change pas véritablement de couleur. Elle doit sa teinte rougeâtre au fait qu’une partie de lumière du Soleil continue de passer à travers l’atmosphère terrestre. Or, notre atmosphère filtre certaines longueurs d’onde de la lumière, ne laissant passer que le rouge.

La Lune « rougit » dans le ciel étoilé pendant l’éclipse totale

C’est cet instant que l’on peut voir sur la photographie suivante, obtenue à l’aide de deux télescopes, depuis l’Amérique du Nord.

La Nasa aussi a contribué à laisser un souvenir de l’éclipse du 8 novembre 2022. On peut admirer la progression du phénomène sur cette image, créée grâce à un assemblage de 10 photos. L’éclipse surplombe le Vehicle Assembly Building, un bâtiment du centre spatial Kennedy (Floride) servant à préparer d’imposantes fusées, comme le Space Launch System (SLS) — qui s’apprête justement à partir prochainement vers… la Lune.

Regardez au-dessus de la Lune, Mars se cache aussi dans l'image. // Source : Flickr/CC/NASA/Joel Kowsky (photo recadrée)
Mars se cache aussi dans l’image. // Source : Flickr/CC/NASA/Joel Kowsky (photo recadrée)

La Lune éclipsée n’est pas seule : Uranus est là aussi

Dans ces autres images, prises depuis Tokyo, on peut admirer la Lune prendre cette coloration rouge, dans le ciel étoilé. Un petit point brillant qui est tout proche de la Lune semble être une étoile, mais il s’agit en réalité d’une planète : Uranus. Peu de temps après, la Lune a d’ailleurs occulté Uranus.

Et, parce qu’on ne se lasse pas de cette Lune rouge orangée, voilà une autre image de l’éclipse totale, observée depuis l’Ontario, lors du maximum.

Ici, la Lune éclipsée ressort dans le ciel bleu foncé rempli d’étoiles. Malgré un vent de plus de 70 km/h, le photographe a pu capturer l’éclipse depuis le Québec.

Hasard du calendrier, l’éclipse de Lune a eu lieu le jour des « mid-terms », les élections de mi-mandat aux États-Unis. Sur certaines photos, la Lune se glisse juste à côté du dôme du Capitole, ou côtoie le drapeau américain, à Washington D.C.

La prochaine éclipse lunaire, c’est pour quand ?

La prochaine éclipse lunaire totale n’est pas attendue avant 2025. L’année prochaine, il y aura bien des éclipses de Lune au programme, mais elles seront un peu moins spectaculaires. Le 5 mai 2023, ce sera une éclipse par la pénombre, ce qui ne change rien visuellement. Puis, le 28 octobre 2023, il y aura une éclipse partielle de Lune.