Une nouvelle campagne de vaccination vise le variant Omicron du covid, avec de nouvelles formules livrées par Pfizer et Moderna. Ces vaccins sont dits bivalents. Selon le ministre de la Santé, la campagne démarrera ce 3 octobre.

Voilà maintenant plusieurs mois qu’une grande partie de la population n’a pas entendu parler de la stratégie vaccinale, en France, contre le covid. Mais en cette rentrée, à l’aube d’une 8e vague à nouveau portée par le variant Omicron, le ministre de la Santé a pris la parole. Au micro de Franceinfo, ce 27 septembre 2022, François Braun a confirmé : à partir du 3 octobre prochain, une nouvelle campagne de vaccination va démarrer.

Cette campagne reposera sur les « nouveaux vaccins bivalents ». Que cela signifie-t-il ? Quelle partie de la population sera concernée ?

Les vaccins bivalents visent Omicron

La spécificité des vaccins dits bivalents : ils ont été « actualisés ». Ils sont efficaces à la fois contre la souche originelle (« sauvage ») du coronavirus SARS-CoV-2 et contre le variant Omicron. Initialement, tous les vaccins distribués ont été conçus à partir de la souche originelle (ils étaient alors des vaccins dits « monovalents »).

Variant Omicron. // Source : Nino Barbey / Numerama
Le variant Omicron BA.5 a pris le dessus dans la circulation épidémique. // Source : Nino Barbey / Numerama

Trois vaccins de ce type ont été validés par l’Agence européenne du médicament et recommandés en France par la Haute autorité de Santé. Ils ont été conçus par Pfizer et par Moderna, afin de cibler la souche originelle ainsi que les lignées BA.1, BA.4 et BA.5 d’Omicron.

Quid de l’efficacité et de la sécurité de ces nouvelles injections ? « L’efficacité clinique attendue pour ces nouveaux vaccins bivalents est au moins équivalente voire supérieure à celle des vaccins originaux monovalents, sans que cette probable supériorité puisse être actuellement démontrée en vie réelle. Quant à leur tolérance, qui a été étudiée, elle est identique à celle des vaccins monovalents », détaille la Haute autorité de Santé.

La campagne vaccinale cible des populations spécifiques

La campagne vaccinale démarrera dès le 3 octobre 2022, à réception des doses de ces vaccins bivalents. L’intégralité de la population n’est pas visée par la campagne. Sont concernés :

  • Les personnes fragiles (atteintes de comorbidités) ;
  • Les personnes de plus de 60 ans ;
  • Les professionnels de santé ;
  • L’entourage des personnes fragiles.

Quant à l’accessibilité du vaccin à la population générale, cela ne semble pas prévu à l’heure actuelle. Mais il semblerait cependant que le vaccin sera accessible à celles et ceux qui le souhaitent. Il faut en effet distinguer la campagne vaccinale à proprement parler, de la possibilité d’accéder au vaccin.