Grâce à la Nasa, vous pouvez naviguer dans le Système solaire et voir en temps réel où se trouvent divers objets intéressants, comme les astéroïdes, les planètes et les comètes, mais aussi les sondes spatiales.

C’est l’objet construit par l’humanité qui se trouve le plus loin de la Terre. La sonde Voyager 1 est aujourd’hui distante de plus de 23 milliards de kilomètres. C’est un éloignement considérable qui est le résultat d’un voyage long de 44 ans. Et c’est la même chose pour Voyager 2. À tel point d’ailleurs qu’elles sont en train de quitter le Système solaire, en échappant à l’influence du Soleil.

Mais le Système solaire s’avère peuplé de bien d’autres sondes spatiales, qui ne se trouvent pas aussi loin toutefois. D’ailleurs, où se trouvent-elles exactement ? Pour le savoir, l’Agence spatiale américaine (Nasa) a justement un site très pratique pour visualiser en temps réel la position de ces engins. Et aussi pour observer celle de toutes sortes d’objets intéressants.

Le système solaire. // Source : Nino Barbey pour Numerama
Le système solaire. Oui, ce n’est pas à l’échelle et les distances ne sont pas respectées. // Source : Nino Barbey pour Numerama

Ce site s’appelle JPL Eyes. Avec lui, il est possible de suivre les sondes de la Nasa, les astéroïdes et même l’ensemble des planètes composant le Système solaire. On a bien évidemment Pluton, même si son statut fait l’objet de discussions chez les planétologues et les astronomes — elle a perdu son statut en 2006 pour être reclassée dans la catégorie des planètes naines.

Le site est résolument tourné pour le public, une manière pour la Nasa de mettre l’actualité spatiale à portée du plus grand nombre. D’autres initiatives de ce type existent : on peut citer son mini jeu rétro, Roman Space Observer, pour chasser des exoplanètes, des supernovæ, des trous noirs et faire ainsi partager l’avancée de ses découvertes tout en s’amusant.

dart
Vous pouvez avoir toutes les informations nécessaires sur les différentes missions de la Nasa // Source : EyesNasa

Un site pour se balader dans le Système solaire

JPL Eyes offre une visualisation du Système solaire, vous donnant la possibilité de suivre une grande variété de sondes, de planètes, de comètes et d’astéroïdes. Notez cependant que le site est accessible seulement en anglais. Vous pouvez reculer ou vous approcher avec la molette de votre souris, mais aussi changer l’orientation de la caméra avec le pointeur de la souris ou le clavier.

Si vous cliquez sur un élément de la carte, que ce soit une sonde ou un objet, vous pourrez faire apparaître une petite fiche d’identité vous donnant des indications : par exemple, quand la sonde a été lancée, de quel type est-elle, que cible-t-elle, etc. Vous pouvez même faire des comparaisons avec d’autres sondes pour jauger un peu les dimensions des engins.

JPL Eyes comparaison
L’outil de comparaison permet de jauger le gabarit d’une sonde par rapport à une autre. // Source : Capture d’écran

Notez que cela marche aussi avec les planètes et les autres corps intéressants du Système solaire. C’est un bon moyen de rappeler par exemple le gigantisme du Soleil par rapport aux mondes qui gravitent autour de l’étoile. Ou de constater que Vénus et la Terre ont un profil similaire. Il y a un champ de recherche pour retrouver quelque chose en particulier.

Si vous ne savez pas quoi chercher, peut-être pourriez-vous voir la mission DART — une sonde qui va servir à dévier un astéroïde, afin de faire un exercice si à un jour un tel corps croiserait la trajectoire de la Terre. Ou alors, on vous suggère d’aller voir du côté du télescope James Webb. Il a fait l’actualité avec des clichés grandioses de l’espace.