Vous pouvez désormais aller voir Matrix Resurrections au cinéma, depuis le 22 décembre. Mais vous souvenez-vous bien des deux films précédents ? Voici un résumé de Matrix Reloaded et Matrix Revolutions.

C’est ce mercredi 22 décembre que sort le tant attendu Matrix Resurrections, quatrième film de l’univers imaginé en 1999 avec Matrix premier du nom — un phénomène à l’époque. Les deux cinéastes Wachowski avaient rapidement embrayé sur une trilogie, en proposant, à quelques mois d’intervalle, Matrix Reloaded et Matrix Revolutions.

Le hic ? Si Matrix est un excellent film, on peut difficilement en dire autant des deux suites, qui n’ont jamais su hisser au même niveau et maintenir vivace l’audace du premier volet, en raison d’une intrigue capillotractée.

Ils restent néanmoins importants à (re)voir pour bien se préparer à l’arrivée de Matrix Resurrections. Au cas où vous n’auriez ni le temps ni l’envie de vous rafraichir la mémoire, on vous propose un résumé rapide des deux longs-métrages sortis en 2003. Que le temps passe vite.

Vous voulez quand même revoir la trilogie Matrix ? Les trois films sont disponibles sur Netflix.

Matrix Reloaded (2003)

Dans Matrix Reloaded, Neo fait des cauchemars. Dans l’un d’eux, Trinity meurt. Après une (folle) nuit d’amour, il rencontre à nouveau l’Oracle — qui assume son statut de programme — pour en savoir plus sur la prophétie qu’il doit accomplir et à laquelle ne croit pas le commandant des armées de Zion, au grand dam de Morpheus.

Pour cela, il doit se rendre à la Source et, pour ce faire, libérer le Maître des clés, emprisonné par le Mérovingien, un vieux programme informatique obnubilé par la causalité. Avec Trinity et Morpheus, il fait donc la rencontre de celui qui adore lâcher des jurons dans la langue française. Il entame alors des négociations — un tantinet philosophiques — qui vont, hélas, échouer. Neo, en échange d’un baiser passionné, obtiendra finalement gain de cause auprès de la femme du Mérovingien. S’en suit une course-poursuite impressionnante dans la Matrice.

Vous avez la flemme de revoir Matrix 2 et 3 avant Matrix 4 Resurrections ? On vous résume tout
Monica Bellucci, au premier plan, dans Matrix Reloaded. // Source : Warner Bros.

De son côté, l’agent Smith est devenu incontrôlable alors même qu’il a été battu par Neo dans le premier film Matrix. Pire, il est en train de contaminer la Matrice en se dupliquant. Il parvient même à infiltrer le monde réel en prenant possession d’un habitant de Zion, qui fait office de dernier rempart de l’Humanité. Bref, c’est un problème en plus pour l’Élu.

Alors qu’il pense arriver à la Source, Neo rencontre l’Architecte et prend conscience de la supercherie qu’est la prophétie. Il s’agit en fait d’un immense redémarrage qui permet effectivement à l’Élu de sauver l’Humanité en sélectionnant une poignée de survivants, qui permettront de rebâtir Zion, dont le destin est déjà scellé, et de redémarrer la Matrice.

Neo découvre d’ailleurs qu’il n’est pas le premier Élu (il est en fait le sixième) et que la prophétie est une manipulation de plus dans le but de perpétuer le cycle. Deux choix se présentent alors au héros : une porte vers la Matrice, qui signifiera l’extinction de l’Humanité, ou une porte vers la Source, pour relancer un cycle). Ses prédécesseurs ont choisi la deuxième option, mais pas Neo, qui prend le risque de défier ce qu’annonce l’Architecte pour sauver Trinity et empêcher son rêve prémonitoire de se réaliser.

De retour dans la réalité, Neo découvre qu’il peut arrêter les machines avec son esprit, un pouvoir qui va… le mettre dans le coma. Fin de Matrix Reloaded.

Matrix Revolutions (2003)

Vous avez la flemme de revoir Matrix 2 et 3 avant Matrix 4 Resurrections ? On vous résume tout
Les agents Smith, tous incarnés par Hugo Weaving, dans Matrix Revolutions. // Source : Warner Bros.

Des milliers de machines sont aux portes de Zion, qui n’est plus qu’à quelques heures de tomber malgré la résistance en place. Neo est toujours dans le coma : il est piégé dans une zone créée par un sbire du Mérovingien. Trinity, Morpheus et Seraph (le garde du corps de l’Oracle) se rendent de nouveau auprès du Mérovingien pour trouver un terrain d’entente. La discussion se terminera par un calibre braqué sur la tempe. Mission accomplie.

Dans Matrix Reloaded, Neo a refusé d’accomplir la prophétie, mais va quand même tenter de sauver Zion en se rendant à la fameuse Source dont lui parlait l’Oracle, où se trouve le cerveau des Machines. Ce voyage se termine par la mort, inévitable cette fois, de Trinity et l’aveuglement de Neo. L’Élu va y aller au bluff : il promet de débarrasser la Matrice de l’agent Smith, parasite qui menace de tout détruire sur son passage, en échange de la paix entre les humains et les machines, ce qui finira par arriver alors que Zion est tout proche de la destruction, le combat étant trop déséquilibré. L’affrontement dantesque entre Neo et Smigh, digne d’un combat de Dragon Ball Z, se termine par le sacrifice du premier, ajoutant un peu plus à son statut de martyr.

On apprend finalement que c’est l’Oracle — considérée comme l’opposé de l’Architecte — qui a plus ou moins tout orchestré en cherchant à bousculer l’équilibre (« un jeu dangereux », dixit l’Architecte) et à créer cette fameuse révolution. Notons qu’il s’agit d’un point de départ pour le quatrième film : il y a la paix, si fragile soit-elle, la Matrice existe toujours. Les humains ont le choix de la quitter. Et d’ailleurs, il paraît qu’un nouveau Neo pourrait bien apparaître un jour… Fin de Matrix Revolutions.