Le producteur du jeu vidéo Final Fantasy XIV Online, qui vient d’accueillir une extension majeure, a pris la parole pour tenter de rassurer sur les soucis de connexion liés à une forte affluence. Il ne manque pas de rappeler que la pénurie de composants tient aussi sa part, au-delà du succès.

Qui a cru que la pénurie de composants ne touchait que les produits physiques ? Depuis quelques jours, les serveurs de Final Fantasy XIV Online sont surchargés et des files d’attente frustrent les joueuses et les joueurs désireux de découvrir la nouvelle extension du MMORPG (baptisée Endwalker). Dans une lettre adressée à la communauté et publiée le 7 décembre, le producteur du jeu a évoqué, en partie, la pénurie de composants.

Naoki Yoshida fournit une explication évidente sur la raison pour laquelle la disette mondiale a un impact sur Final Fantasy XIV Online. Il indique : « Lorsqu’il s’agit d’ajouter de nouveaux Mondes, nous avons besoin de dizaines de ‘machines de type serveur’ pour chaque Monde que nous ajoutons. Les machines de type serveur sont des ordinateurs à haute performance qui utilisent de nombreux semi-conducteurs. » Comprendre : aujourd’hui, ajouter des nouveaux mondes pour soulager ceux qui sont pleins est devenu une mission compliquée en raison de contraintes hardware. 

Vous n’arrivez pas à vous connecter à Final Fantasy XIV ? Blâmez la pénurie de composants
Final Fantasy XIV: Online // Source : Square Enix

Final Fantasy XIV souffre à son tour de la pénurie de composants

Les équipes de Square Enix se sont lancées dans une course contre la montre pour éviter au maximum les files d’attente. « Nous avons fait des investissements considérables — même plus que d’habitude — pour obtenir le matériel nécessaire, mais malgré cela, le fait est qu’un long temps de préparation est nécessaire pour mettre en place le matériel du serveur », déplore Yaoki Yoshida. L’intéressé tient par ailleurs à présenter ses excuses : « Compte tenu de la situation actuelle, nous prévoyons qu’il faudra plusieurs mois ou plus pour ajouter de nouveaux Mondes. Je tiens à exprimer mes plus sincères excuses à tous nos joueurs pour les désagréments que cela entraîne. » Bref, il va falloir être patient.

Pour ne rien arranger, Final Fantasy XIV Online connaît actuellement un engouement immense. Pour preuve, le dimanche 5 décembre 2021, il a battu son record du nombre de joueuses et de joueurs connectés en même temps sur Steam (un peu plus de 95 000 personnes selon SteamCharts). Il est lié au lancement en accès anticipé de l’extension Endwalker (disponible dès le 3 décembre pour celles et ceux qui l’avaient précommandée). Square Enix ne s’attendait vraisemblablement pas à un tel trafic, surtout si on se réfère au précédent record (un peu plus de 67 000 personnes en juillet). Cette hausse d’un peu plus de 40 % a donc mis à mal les infrastructures en place.

Face à ces performances sans précédent dans l’histoire du MMORPG, Square Enix avait vite pris la parole : « Suite à une augmentation spectaculaire du nombre de joueurs toutes régions confondues depuis cet été, nous enregistrons actuellement un nombre record d’utilisateurs actifs, et nous nous attendons donc à un nombre de connexions jamais vu depuis le lancement officiel de FF14. » L’éditeur japonais a également pris des mesures de compensation. En l’occurence, les utilisatrices et les utilisateurs ont reçu sept jours de temps de jeu gratuit (un mois d’abonnement coûte au minimum 10,99 €).