La toute première console commercialisée par Microsoft fête aujourd'hui ses 20 ans. On a sélectionné cinq jeux qui raviveront de joyeux souvenirs aux propriétaires.

Le 15 novembre 2001 est une date très, très importante pour Microsoft : ce jour-là a marqué son entrée sur le marché des consoles, avec le lancement de la toute première Xbox en Amérique du Nord (elle n’est sortie qu’en mars 2002 en Europe). Après des débuts hésitants, Xbox est aujourd’hui devenue une marque qui compte. L’an dernier, la firme de Redmond a lancé sa quatrième génération (la Xbox Series S et la Xbox Series X).

À l’occasion de cet anniversaire que Microsoft ne va pas manquer de fêter avec une conférence baptisée Xbox Anniversary Celebration, Numerama a tenu à établir une liste des cinq titres les plus marquants de la console, qui a pourtant vite été remplacée (la Xbox 360 a été commercialisée à partir de 2005). On avait d’ailleurs fait de même pour les 20 ans de la GameCube.

Bien sûr, cette sélection n’est pas exhaustive ; bien d’autres jeux ont su garnir le catalogue de la Xbox avec brio (Jet Set Radio Future, RalliSport Challenge 1 & 2, Dead or Alive 3, Panzer Dragoon Orta ou encore Project Gotham Racing). Mais cette sélection devrait quand même vous plonger dans une petite piscine gonflable de nostalgie.

Nos cinq jeux incontournables sur la première XBox

Halo : Combat Evolved

Halo : Combat Evolved // Source : Microsoft

L’histoire de la marque Xbox est intimement liée à une saga, peut-être moins populaire en France, mais qui continue d’exister aujourd’hui : Halo. Et c’est peu dire que le volet initial, sous-titré Combat Evolved, a été une claque pour tous les propriétaires d’une Xbox. D’une beauté vertigineuse à sa sortie, il était ce titre vitrine qui mettait en avant la puissance largement supérieure de la console (qui n’a jamais vraiment été exploitée). À cela s’ajoutaient la découverte d’un univers inédit et un gameplay d’une efficacité redoutable.

On espère d’ailleurs que Halo Infinite, à paraître le 8 décembre sur Xbox One, Xbox Series S, Xbox Series X et PC, saura faire renaître pareil engouement. En attendant, vous pourrez toujours rejouer à Halo : Combat Evolved grâce à la compilation Halo : The Master Chief Collection

Ninja Gaiden

Ninja Gaiden // Source : Koei Tecmo

Les Dark Souls et autre Elden Ring vous posent problème ? Ce serait oublier que la difficulté a toujours existé dans les jeux vidéo. Ninja Gaiden, développé par Team Ninja et édité par Koei Tecmo, fait partie de cette catégorie d’expériences qui ne sont pas pensées pour offrir du répit. On y incarne un ninja charismatique bien entraîné pour se battre. Le hic ? Les ennemis sont puissants et il est nécessaire d’être patient pour triompher.

On garde encore en mémoire l’affrontement dantesque face au tout premier boss, qui représentait déjà un obstacle certain pour les moins avertis (ceux qui ont trop vite abandonné). Vous avez terminé Ninja Gaiden à l’époque ? Un grand bravo !

Splinter Cell

Splinter Cell // Source : Ubisoft

Si Splinter Cell est hélas tombé dans l’oubli aujourd’hui, le premier opus a rallié bien des suffrages lors de son lancement sur Xbox (Microsoft avait négocié une exclusivité temporaire de quelques mois avec Ubisoft). Dans des décors sombres bénéficiant d’éclairages réalistes et d’ombres bien retranscrites, l’agent Sam Fisher fuit la lumière pour remplir des missions en toute discrétion.

D’entrée, Splinter Cell s’est positionné comme un vrai rival pour les Metal Gear Solid, autres jeux où l’infiltration est élevée au rang d’art. Dommage qu’Ubisoft n’ait pas su capitaliser sur ces bases très, très solides — quand bien même on rêverait d’un reboot.

Fable

Fable // Source : Microsoft

Encore une saga qui a copieusement perdu en qualité au fil du temps. Pourtant, les ambitions qui se cachent derrière étaient immenses. Sans être un jeu parfait, Fable s’appuyait sur un concept fort : devenir un héros en commençant dès l’enfance, avec une gestion poussée de la notion du Bien et du Mal (on pouvait complètement basculé jusqu’à effrayer les autres personnages).

Au-delà de la quête principale, on avait tout le loisir de vivre une belle et grande aventure, avec des choix ayant un vrai impact sur le déroulement ou des activités plus anecdotiques (exemple : se marier). On attend le reboot, actuellement développé par Playground Games (les Forza Horizon), avec impatience.

Star Wars : Knights of the Old Republic

Star Wars : Knights of the Old Republic // Source : BioWare

Il faut voir l’accueil réservé par les joueuses et les joueurs lors de l’officialisation d’un remake de Star Wars : Knights of the Old Republic (KOTOR pour les intimes) pour se rendre compte à quel point ce RPG a marqué les esprits. C’est simple : on n’a pas le souvenir d’avoir joué à une adaptation aussi réussie, alors que bien des jeux vidéo Star Wars ont été de vraies déceptions.

Il se déroule 4 000 ans avant les films et s’articule autour de la nécessité de combattre Darth Malak, un seigneur Sith très puissant à la tête d’une armada de Sith qui menace la République Galactique. Spoiler : on pouvait se tourner vers le côté obscur de la force en fonction de ses décisions. Bref, vivement le remake.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo