La compilation Grand Theft Auto: The Trilogy - The Definitive Edition est en train de devenir un fiasco. La compilation de trois jeux cultes est la cible de joueuses et joueurs mécontents. Sur Metacritic, elle affiche une note inférieure à 1 sur 10.

O,9 sur 10 : c’est actuellement la note de la version PS5 de Grand Theft Auto : The Trilogy – The Definitive Edition, attribuée par les joueuses et les joueurs sur l’agrégateur Metacritic. Le score peut même tomber à 0,4 si on s’intéresse à la mouture PC. C’est peu dire que la compilation réunissant Grand Theft Auto III, Grand Theft Auto : Vice City et Grand Theft Auto : San Andreas ne remporte pas les suffrages. Il s’agit pourtant de trois jeux marquants qui ont cimenté un genre, lors de leur sortie dans les années 2000.

Les fans, qui pensaient redécouvrir ces trois GTA dans de meilleures conditions, n’ont pas caché leur désappointement. Le studio Rockstar Games est pourtant plutôt habitué à recevoir leurs éloges : GTA V affiche un joli 8,4 sur 10 (version PS3), quand Red Dead Redemption 2 grimpe à 8,5 (version PS4).

La trilogie GTA est incendiée sur Metacritic // Source : Capture d’écran

Grand Theft Auto : The Trilogy – The Definitive Edition est un nid à bugs

Mais ce qui devait raviver de joyeux souvenirs est en train de se transformer en cauchemar. « Le jeu est tellement bugué qu’il fait penser à Cyberpunk 2077, c’est la fin de Rockstar. Ils ne sont pas parvenus à remasteriser des vieux jeux », déplore Lord_Fainza. « Cette soi-disant Definitive Edition est l’une des remasterisations les plus pathétiques de tous les temps […]. Cette remasterisation est moche, buguée et a tellement de problèmes avec la modélisation des personnages. Ils n’ont presque rien amélioré  », corrobore RockstarisOver. Les commentaires acerbes se multiplient sur Metacritic et les réseaux sociaux. 

Sur YouTube, on trouve déjà des vidéos compilant plusieurs bugs et tares graphiques. Certaines durent plus d’une heure, une preuve de l’étendue des dégâts. Pour ne rien arranger, la version PC de Grand Theft Auto : The Trilogy – The Definitive Edition a été indisponible pendant plusieurs jours après son lancement — comme le signale ce tweet de Rockstar publié le 13 novembre (le jeu est désormais jouable sur cette plateforme, a confirmé le studio). En somme, rien n’est facile pour cette remasterisation, pourtant vendue au tarif plein (59,99 €).

Les sites spécialisés ont également documenté la présence de tous ces bugs — qui étaient présents à l’origine. Gamekult, déplore ainsi un « rendu graphique très rudimentaire », des « bugs trop nombreux » et « un gameplay parfois bien rigide ». JV, de son côté, pose carrément la question : est-ce la « La déception de l’année ?  » Tout porte à croire que Rockstar Games s’est contenté du strict minimum, en confiant les rênes à Grove Street Games sans lui donner les ressources et le temps nécessaires pour vraiment redorer le blason de ces pépites. C’est d’autant plus dommage que certaines remasterisations récentes sont vraiment très réussies (exemple : la trilogie Crash Bandicoot). Et, pendant ce temps-là, on n’a aucune nouvelle de GTA VI.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo