Alors que la bêta fermée du très attendu Elden Ring va bientôt commencer, certaines personnes n'hésitent pas à revendre leur clef d'accès à prix d'or.

On ne cesse de répéter que Elden Ring est le jeu le plus attendu du moment. Et l’actualité qui l’entoure nous donne plus que jamais raison. Cet engouement est en train de se transformer en aubaine pour certaines personnes. Comme le rapporte le site DualShockers dans un article publié le 8 novembre (via le média japonais GameSpark), certains ont mis en vente leur accès à la bêta fermée — qui démarre ce vendredi 12 novembre et que nous avons pu essayer en avant-première.

From Software organise ce qu’il appelle un Closed Network Test, une étape qui va permettre au studio de tester la solidité des serveurs de Elden Ring — imaginé en collaboration avec George R.R. Martin. Le hic ? Elle n’est pas accessible à tout le monde et seuls une poignée d’élus pourront y participer (après s’être inscrits par l’intermédiaire d’un formulaire disponible en ligne et qu’on ne peut plus remplir). Cet aspect fermé, couplé à l’engouement, peut créer de la frustration chez les plus impatients. Une opportunité de se faire de l’argent pour les sacripants.

Des clés d’accès à la bêta de Elden Ring vendues sur les sites d’enchères // Source : Capture d’écran

Voilà que certaines personnes revendent leur clé d’accès à la bêta d’Elden Ring

Ce phénomène semble surtout toucher le Japon, avec des sites d’enchères comme Yahoo ! Auction qui regorgent de clés proposées à prix d’or. Certaines offres atteignent les 10 000 yens, soit un peu plus de 75 € (oui, c’est le prix du jeu complet…). C’est cher payé pour découvrir Elden Ring avant son lancement, à raison de trois petites heures par jour pendant cinq jours (du 12 au 15 novembre, avec des plages horaires parfois compliquées selon les pays).

Bandai Namco devrait prendre des mesures pour empêcher ces reventes, quitte à bannir les comptes des coupables. « Il est interdit d’acheter, de vendre ou de revendre la clé d’accès  », stipulent d’ailleurs les conditions du Closed Network Test. Tout juste est-il autorisé de la céder à un proche, dans le cas où l’on ne pourrait pas en profiter. 

Ces pratiques à condamner sont hélas monnaie courante dans le monde du jeu vidéo, où le moindre objet rare peut devenir une source de profit pour certains spéculateurs (une édition collector, une console en rupture de stock, un frigo…) — c’est d’ailleurs le cas pour la Premium Collector’s Edition de Elden Ring (en témoigne cette offre vue sur LeBonCoin). On n’a en revanche pas le souvenir d’avoir vu des clés de bêta fermée s’échanger sur les marchés gris. En 2015, un joueur allemand a quand même tenté d’en revendre une pour Overwatch — ce qui avait forcé Blizzard Entertainment à annoncer qu’il n’en existait pas. Bref, il faut toujours se méfier.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo