Minimale, basse, recommandée et idéale : Microsoft a levé le voile sur les différentes configurations permettant de faire tourner Age of Empires IV, disponible ce 28 octobre. La firme de Redmond souhaite que le jeu de stratégie tourne sur un maximum de PC, y compris les plus vieux et les plus modestes.

Dois-je obligatoirement changer mon PC pour jouer à Age of Empires IV  ? C’est la question que beaucoup de fans doivent se poser ce 28 octobre, date de la sortie du nouveau volet, puisque 16 ans se sont écoulés depuis la sortie d’Age of Empires III. Certains sont peut-être encore bloqués sur une très vieille configuration, tout simplement parce qu’ils ne ressentaient pas le besoin d’en changer. Les concernés peuvent être rassurés : ils devraient être en mesure de profiter du jeu de stratégie très attendu.

Dans un article publié le 26 octobre, Microsoft a levé le voile sur les différentes configurations permettant de faire tourner Age of Empires IV. Il y en a quatre : minimale, basse, recommandée et idéale. Les trois dernières correspondent aux recommandations classiques tandis que la ‘Configuration minimale’ est vue comme une porte d’accès destinée à un public moins bien équipé.

Les différentes configurations de Age of Empires IV

Les trois configurations classiques

Basse Recommandée Idéale
Processeur Ryzen 3 1300X ou Intel i5-4460T Ryzen 5 2600 ou Intel i5-8400 Ryzen 5 3600 ou Intel i7-9700
Carte graphique Radeon HD 7950 ou Nvidia GTX 760 Radeon RX 570 ou Nvidia GeForce 970 Radeon RX 5700 XT ou Nvidia RTX 2070
Mémoire vidéo 2 Go 4 Go 8 Go
Mémoire vive 8 Go 16 Go 16 Go
Stockage 50 Go 50 Go 50 Go
Système d’exploitation Windows 10 ou Windows 11 Windows 10 ou Windows 11 Windows 10 ou Windows 11

Globalement, on remarque que Age of Empires IV n’est pas un jeu très, très gourmand. Même la configuration ‘idéale’ est très accessible, financièrement parlant (1 000 € environ, si on met de côté les pénuries qui font gonfler les prix). La configuration ‘basse’ s’articule autour de PC qui ont déjà plusieurs années — une preuve que les développeurs souhaitent s’adresser à un public ultra large.

Age of Empires IV // Source : Microsoft

La configuration ‘Minimale’

La très modeste gourmandise de Age of Empires IV n’a pas empêché World’s Edge et Relic Entertainment de proposer une quatrième option : la configuration ‘minimale’. Elle est destinée à celles et ceux qui seraient équipés d’un PC pas du tout conçu pour proposer du gaming (lire : avec un processeur graphique intégré qui utilise la mémoire vive du système). Cette contrainte a poussé les développeurs à faire des concessions : «  Ce système de rendu ressemble à ce que nous aurions conçu pour la Xbox 360. Nous savions comment faire, mais nous avions besoin de temps pour y parvenir. Du côté artistique, cela représentait d’autres défis encore, comme imaginer plusieurs ensembles d’éléments par exemple.  »

Minimale 
Processeur  Ryzen 5 2400G ou Intel i5-6300U
Processeur graphique Radeon RX Vega 11 ou Intel HD 520
Mémoire vive 8 Go
Stockage  50 Go
Système d’exploitation Windows 10 ou Windows 11

Cette configuration implique des sacrifices pour les joueuses et les joueurs : moins d’unités affichées à l’écran, graphismes basse résolution, moins de détails dans les effets visuels ou encore affrontements à 4 (contre 8). « Cela vaut la peine de signaler que nos testeuses et testeurs plus compétitifs ont préféré jouer avec le système de rendu de la configuration minimale, pour bénéficier de plus de lisibilité et de plus d’images par seconde. Lorsque vous jouerez pour la première fois, n’hésitez donc pas à essayer différentes configurations », souligne Joel Pritchett, directeur technique chez World’s Edge.

Notez que le mode ‘minimal’ se déclenche automatiquement au premier lancement du jeu, grâce à un système de détection. Les paramètres peuvent ensuite être modifiés à l’envi.

Vous n’êtes toujours pas sûr de votre PC ? On vous partage une petite astuce : comme Age of Empires IV est disponible dans le service Xbox Game Pass (pour PC), vous pouvez toujours tester en souscrivant. En prime, le premier mois n’est qu’à 1 € (au lieu de 9,99 €). Si vous êtes déçu, il vous suffira de ne pas reconduire l’abonnement.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo