Le nouveau mode de jeu de Fortnite est une copie conforme du jeu vidéo phénomène Among Us. Le studio indépendant InnerSloth n'a pas caché sa frustration après l'officialisation.

Imposteurs : voilà le nom du nouveau mode de jeu de Fortnite, officialisé dans un communiqué publié le 17 août. Et cela n’a certainement pas échappé au studio InnerSloth. En effet, quand on lit la description de cette nouveauté, on mesure à quel point  elle emprunte au jeu vidéo Among Us, devenu un phénomène pendant la pandémie de coronavirus. Le parallèle entre les deux titres est déploré par plusieurs salariés de InnerSloth, dans ce qui ressemble à un combat perdu d’avance entre un ogre et un Petit Poucet.

« Il aurait été très cool de collaborer. C’est juste une heure triste pour la scène indé  », se lamente Victoria Tran, en charge de la communauté pour Among Us. Adriel Wallick, pour sa part, a déclaré : « Je me sens particulièrement contrariée aujourd’hui. Tout ce qui se passe dans le monde était déjà insurmontable, c’est un rappel de plus de notre insignifiance. » 

Des règles qui empruntent beaucoup à Among Us

Des réactions compréhensibles vu la similitude entre les règles du mode Imposteurs de Fortnite et celles du jeu d’Inner Sloth : dans des parties à 10 (comme dans Among Us), 8 agents doivent s’occuper du Nœud en empêchant 2 imposteurs d’en prendre le contrôle. Les gentils peuvent procéder à des tâches simples (calibrage des coffres et des lamas, réparation du bus de combat). Les méchants, eux, disposent de pouvoirs pour éliminer les autres et accomplir leur sombre dessein. Comme dans Among Us, il y a un système de votes pour désigner les fameux imposteurs.

Among Us dans Fortnite // Source : Epic Games

Epic Games n’a pas non plus innové sur l’architecture de la carte, affirme sur Twitter Gary Porter, qui a travaillé sur Among Us. La comparaison suggère que la disposition des salles est ressemblante. «  On dirait que certaines personnes ne voient pas la ressemblance, donc la voici. Ce n’est pas évident, la carte n’a pas tout à fait les mêmes salles, mais vous ne pouvez pas regarder en affirmant que c’est totalement différent  », abonde Stephen N. Parker avec une image plus évocatrice.

Étrangement, InnerSloth ne s’était pas montré aussi critique face à Call of Duty, qui a récemment adapté Among Us avec un mode multijoueur (certes, moins similaire) et qui, paradoxalement, s’était déjà approprié le genre Battle Royale avec Warzone.

Le succès d’Among Us lui a valu des distinctions surprises lors de la cérémonie des The Game Awards. Cet engouement pour un petit jeu qui a mis du temps à éclore (il est sorti en 2018) n’a pas échappé aux gros acteurs qui reprennent le concept. D’aucuns diront que Among Us n’a rien inventé : sa formule est ouvertement inspirée du Loup-Garou. Mais voir Epic Games reprendre le concept aussi directement est un peu décevant. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo