Appel à tous les mutants, le Professeur Xavier a besoin de votre aide ! Rendez-vous dans la boîte de X-Men : Le Soulèvement des Mutants, notre jeu de société de la semaine.

Peu de gens connaissent le secret de l’Institut Xavier : il abrite des mutants, nés avec des pouvoirs aussi étranges que dangereux. Malheureusement, certains mutants ont choisi de les utiliser pour faire le mal. Aidez Charles Xavier à les combattre pour que mutants et non-mutants puissent enfin vivre en paix.

X-Men : Le Soulèvement des Mutants est un jeu coopératif dans lequel chaque joueur incarne un membre bien connu de l’équipe. Storm, Cyclops, Wolverine, Angel, Phoenix… les principaux sont présents.

Avant de commencer, on choisit une des huit intrigues formant le scénario de la partie. Elles sont divisées en trois catégories de difficulté croissante. L’intrigue décrit le contexte (combattre Magneto dans la première), et donne les indications de mise en place spécifique, et l’objectif de la mission. Plusieurs piles de cartes forment les différents lieux vers lesquels les joueurs peuvent déplacer la figurine de leur mutant : les cinq continents terrestres, l’institut Xavier, et enfin des lieux spécifiques au scénario en cours.

X-Men : Le Soulèvement des Mutants
Source : Fantasy Flight Games

Chaque tour se joue en trois phases. À la première, les joueurs déploient leur mutant. Ils peuvent l’envoyer à l’institut, principalement pour récupérer des points de vie perdus précédemment, ou tenter de remplir des objectifs d’une mission sur un continent ou une carte de l’histoire.

Durant la phase suivante, à tour de rôle, les mutants partis en mission essaient de remplir les objectifs demandés en lançant des dés. Le type de dés à lancer dépend du mutant choisi. Certains sont plus doués pour la bagarre, d’autres pour les pouvoirs spéciaux, et d’autres encore pour l’expertise et le travail d’équipe. Chaque mutant dispose également d’un pouvoir lui procurant un avantage unique. Mieux encore, des mutants présents sur une même mission peuvent se soutenir, avec un bonus supplémentaire à la clé.

Chaque tentative donne droit à trois lancers de dés pour tenter de tomber sur les symboles demandés par la mission. La réussir octroie un petit avantage (récupérer des points de vie, se faire aider par un allié, etc.), et évidemment, la rater confère un malus.

X-Men : Le Soulèvement des Mutants
Source : Fantasy Flight Games

Enfin, à la dernière phase, un compteur de menace grimpe en fonction des missions non remplies encore présentes. Plus il augmente, plus les embûches sont sérieuses et les missions compliquées. Pire, arriver au bout est synonyme de défaite immédiate. Puis de nouvelles missions sont ajoutées, en plus de celles déjà présentes, et des évènements ou des Sentinelles viennent encore compliquer la tâche de nos mutants.

Les tours se suivent de la sorte, jusqu’à parvenir à remplir l’objectif principal de la mission, débouchant sur l’affrontement final. Par un système assez malin, on retourne et on assemble les cartes de l’intrigue pour former un panorama de deux à quatre cartes indiquant les objectifs finaux à remplir. Le but est qu’au moins un des joueurs survive jusqu’au bout. Par contre, si tous les mutants sont élimés, la partie est perdue.

Pourquoi jouer à X-Men : Le Soulèvement des Mutants ?

On pourrait comparer X-Men : Le Soulèvement des Mutants à un dérivé du Yahtzee dans l’univers de nos mutants préférés. Et si, effectivement, le lien de parenté existe, on est loin de ce petit jeu de dés traditionnel.

X-Men : Le Soulèvement des Mutants
Source : Fantasy Flight Games

De par l’ajout des scénarii, évidemment. Même si ce n’est pas de la grande littérature, il est plaisant de suivre au fur et à mesure les différentes scènes de l’intrigue en cours, comme les différents chapitres d’un comics ou les séquences d’un film. Jusqu’à l’affrontement final, qui fait toujours son petit effet à la première découverte. Pour encore renforcer l’aspect scénaristique, les auteurs ont eu la bonne idée d’ajouter des relations entre les mutants (confiance, amitié, amour, etc.). Mais attention à ne pas rompre ce lien, sous peine de subir son côté négatif.

Les X-Men jouent au Yahtzee

Bien sûr, les règles sont beaucoup plus développées que le Yahtzee. C’est d’ailleurs un reproche à formuler. Sans être très complexes, elles fourmillent de petits détails qu’il ne faut pas oublier. Mais surtout, les différentes cartes ont de nombreuses appellations différentes qu’il ne faut pas confondre, sous peine de s’emmêler les pinceaux. Dans cette optique, mieux vaut faire une première partie en solitaire avant de proposer le jeu à ses camarades, sous peine de leur faire subir de nombreux allers et retours dans le livret de règles, qui dans l’absolu pourtant est clair et bien rédigé, mais dense.

X-Men : Le Soulèvement des Mutants
Source : Fantasy Flight Games

Une fois tous ces paramètres ingurgités, les tours sont rapides et les parties fluides. La durée croît avec le nombre de joueurs, mais nous vous conseillons dans tous les cas d’être au moins à trois. Le jeu tourne à deux (même en solo), mais ce n’est qu’à plus qu’il prend toute sa saveur, et qu’il permet réellement de faire des choix impactant.

Chaque scénario propose son propre niveau de difficulté, qu’il est possible d’abaisser ou d’augmenter encore pour la partie en cours. La durée de vie du jeu est donc très correcte, même pour les plus hardcore gamers.

Jeu de dés. Coopératif. X-Men. Si vous cochez au moins deux de ces critères, X-Men : Le Soulèvement des Mutants est fait pour vous. C’est encore mieux si vous cochez les trois. Les deux aspects mécaniques (les dés et la coopération) se suffisent à eux-mêmes, même si on est étanche à l’univers. Si vous êtes fan des mutants et de l’un des aspects mécaniques, vous vous accommoderez du second. En revanche, si un seul des critères vous correspond, il vaut mieux passer votre chemin.

Une fois la première partie passée et les différents termes, notions et le séquencement des tours compris, le jeu devient vraiment plaisant à jouer. On réussit assez facilement les premières missions, puis la difficulté s’intensifie. On recommence, avec l’envie de découvrir les différents scénarios, en essayant un personnage différent à chaque fois, ou en conservant son mutant préféré. Bref, des dés, de la coopération, parce qu’on adore ça, et des super pouvoirs… que demander de plus ?

  • X-Men : Le Soulèvement des Mutants est un jeu de Richard Launius et Brandon Perdue
  • Édité par Fantasy Flight Games
  • Pour 1 à 6 joueurs à partir de 14 ans
  • Pour des parties d’environ 60 à 120 minutes
  • Au prix de 49,90 € chez Philibert

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo