Capcom a donné quelques précisions sur les modes d'affichages disponibles dans les versions Xbox Series X et PS5 de Devil May Cry 5: Special Edition. Il y en aura quatre, ce qui impliquera des concessions.

Si certains en doutaient encore, la frontière entre le monde du PC et celui des consoles va devenir de plus en plus infime. C’est en tout cas ce que suggèrent les détails fournis par Capcom dans les forums Resetera à propos de Devil May Cry 5 : Special Edition. Dans un message publié le 21 octobre, l’éditeur a donné des précisions sur les différents modes d’affichage qui seront proposés dans les versions PS5 et Xbox Series X. Accrochez-vous.

Sur les deux consoles nouvelle génération, les joueurs auront le choix entre quatre options :

  • 4K, 30 fps et ray tracing activé ;
  • 1080p, 60 fps et ray tracing activé ;
  • 4K, 60 fps et ray tracing désactivé ;
  • 1080p, 120 fps et ray tracing désactivé.

Il y a franchement de quoi se prendre la tête entre la fidélité visuelle (4K ou 1080p), la fluidité de l’image (30, 60 ou 120 fps) et la beauté des effets liés aux reflets et aux éclairages plus photoréalistes (ray tracing). On avait déjà fait ce constat pour Marvel’s Spider-Man : Miles Morales, exclusivité PS5 qui offrira un mode d’affichage dédié à la performance (lire : aux 60 fps).

Devil May Cry 5 // Source : Capcom

Sur PS5 et Xbox Series X, le ray tracing implique des sacrifices

En matière d’expérience, la PS5 et la Xbox Series X se rapprocheront bien davantage de ce que l’on trouve depuis plusieurs années sur PC. En l’occurrence, les joueurs auront la possibilité de tester plusieurs paramètres afin de voir lequel leur sied le mieux. Si offrir le choix est parfois appréciable, on perd ici l’un des arguments qui font le succès d’une console : la simplicité d’utilisation. Sur PS5 et Xbox Series X, Devil May Cry 5 : Special Edition va obliger à faire des allers/retours dans les menus pour voir quel rendu on apprécie le plus. Et tandis que les joueurs PC sont plus au fait de ces considérations techniques, ce n’est pas le cas pour l’ensemble du public console — moins habitué à ces exigences.

En parallèle, ces nouveaux détails sur Devil May Cry 5 : Special Edition sous-entendent qu’une promesse pourrait rapidement être avortée sur PS5 et Xbox Series X : leur capacité à afficher un rendu en 4K avec un framerate à 60 fps et des effets de ray tracing. Le jeu d’action survolté de Capcom n’est pourtant pas un jeu de la prochaine génération, simplement un portage amélioré. Mais, visiblement, le ray tracing impliquera de sacrifier la fluidité.

Sur le site officiel du jeu, on peut d’ailleurs lire qu’il sera désactivé dans deux modes de jeu : Turbo (vitesse augmentée de 20 %) et Chevalier Sombre Légendaire (plus d’ennemis à l’écran). Le son de cloche est similaire pour Watch Dogs : Legion, qui proposera du ray tracing mais seulement en 4K à 30 fps, a annoncé Ubisoft dans une session de Q&A publiée sur Reddit.

Après avoir regardé la vidéo de Devil May Cry 5 : Special Edition montrant les différences entre les rendus avec et sans ray tracing, on n’a pas vraiment envie de s’en priver. Tant pis pour le framerate ou la résolution ?

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo