La nouvelle version de Recalbox, le système d'exploitation spécialisé dans le rétrogaming, est disponible. Au menu : de nouveaux systèmes émulés, des supports supplémentaires pris en charge et de nouvelles fonctionnalités à découvrir.

Dans le monde du logiciel, les mises à jour majeures ne sont pas fréquentes — parce que justement elles sont d’importance et mettent du temps à voir le jour. Recalbox peut en témoigner. Le dernier grand bond en avant de ce système d’exploitation consacré au rétrogaming remonte à la mi-avril 2019, avec le lancement de Recalbox 6, dont l’un des points forts est son accessibilité accrue en matière de handicap.

Aujourd’hui, c’est Recalbox 7 qui est livré au public. Et sans surprise, cette mouture est accompagnée d’une note de mise à jour bien fournie et relativement technique, mais qui parlera plus aux bidouilleurs qu’à monsieur ou madame tout-le-monde. Mais il est possible de dégager de ce long patch note un certain nombre de points à connaître, que ce soit dans les supports pris en charge ou au niveau des systèmes émulés.

Quoi de neuf avec Recalbox 7 ?

Ainsi, Recalbox est maintenant compatible intégralement avec le Raspberry Pi 4, que ce soit dans la version 2, 4 ou 8 Go du nano-ordinateur, dévoilé l’an passé. Ce faisant, l’O.S. marche avec le NESPi 4 Case, de Retroflag, un boitier rétrogaming qui reprend l’aspect de la NES de Nintendo.  En outre, Recalbox 7 est aussi nativement compatible avec la gamme des mini-PC Intel NUC.

Du côté des systèmes émulés sont désormais gérés : Atomiswave, NAOMI, NAOMI GD-ROM, Jaguar, Nintendo 64DD, OpenBOR (moteur Beat’em up), Solarus (moteur A-RPG « Zelda-Like »), EasyRPG (moteur RPG, compatible avec RPG Maker 2000 et 2003), ou bien Amiga CD32. En tout, c’est une dizaine de systèmes en plus qui sont pris en charge, et qui viennent s’ajouter à la centaine déjà supportée.

En termes de fonctionnalités, Recalbox 7 inclut un moteur de recherche multi-systèmes pour retrouver n’importe quel jeu, la refonte de la partie audio (avec gestion des formats MP3, FLAC, OGG OPUS, Modules Amiga, Wave et MIDI), une fonction pour jouer à des jeux PC à la manette au lieu du clavier, ou encore la détection et la configuration de la grande majorité  des manettes USB/Bluetooth du marché.

Recalbox 7 systèmes
Les nouveaux systèmes émulés par Recalbox 7. // Source : Recalbox

En ce qui concerne la partie vidéoludique, Recalbox fait savoir qu’il a acquis les droits de distribution de plus de 120 jeux indépendants pour les proposer nativement avec l’OS, en exclusivité mais aussi gratuitement. Ces jeux vidéo ont été développés récemment pour diverses consoles d’époque, comme l’Amstrad, la Commodore 64, la GameBoy, l’Atari 2600, la Mega Drive, la Super Nintendo ou la Vectrex.

Recalbox 7 jeux
Un aperçu des jeux vidéo adaptés pour d’anciennes consoles. // Source : Recalbox

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo