Lancer de troncs, escalade d'une des parois les plus raides du monde, curling : que vous soyez sportifs ou non, on parie que ces documentaires sportifs vous captiveront du début à la fin.

Les nouveaux contenus qui arrivent au mois d’août sur Netflix France ne vous séduisent pas ? C’est le moment de plonger tête baissée dans le catalogue de la plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD), qui regorge de documentaires passionnants.

Pour vous aidez à faire le tri, nous avons agrégé ici le meilleur des documentaires sportifs. Ne vous méprenez pas, il ne s’agit pas uniquement de parler de performance : ici, les femmes et les hommes sont mis à l’honneur, avec leurs doutes, leurs hésitations, leurs espoirs et leurs déconvenues. C’est aussi l’occasion de découvrir des traditions méconnues, des parcours incroyables et des paysages uniques.

Voici quelques uns des documentaires les plus prenants sur le sport et celles et ceux qui le pratiquent, disponibles sur Netflix France.

The Last Dance sur Netflix

Sports d’ailleurs — les sports méconnus à l’honneur

Saviez-vous que chaque année, la Reine d’Angleterre se déplace en personne pour assister à une compétition de lancer de troncs en Écosse ? Dans la courte série documentaire Sports d’ailleurs, sortie en 2020, plusieurs sports peu connus sont mis en avant ; où l’on découvre des courses de buffles à Bali, ou des femmes qui pratiquent encore le roller derby « à l’ancienne » au Texas, sur un track incliné comme dans le film Bliss — avec des règles bien différentes que celles qui régissent le sport actuel, plus encadré et bienveillant.

Durée : 5 épisodes de 25 minutes

The Last Dance — l’âge d’or des Chicago Bulls

Jordan, Pippen, Rodman… pour qui a vécu sa jeunesse dans les années 90, ces noms ont un écho tout particulier. Ils sont les représentants de l’âge d’or des Chicaco Bulls, l’une des plus célèbres équipes de basketball au monde. Et justement, The Last Dance est une mini série qui retrace l’épopée des Bulls lors leur dernière grande année, la saison 97-98, avec un découpage très bien pensé, puisque de nombreux flashbacks sont là pour comprendre la situation de l’équipe à ce moment-là. Alors certes, le documentaire ne transpire pas la plus grande des neutralités à l’égard de Michael Jordan, plus grande superstar de  la NBA, mais c’est aussi sa force : il s’agit de la lecture personnelle d’un très grand champion sur son équipe, son époque, son histoire. Et le tout, avec des images inédites de l’intérieur du club !

Durée : 10 épisodes de 50 minutes

The Dawn Wall — ne pas regarder en bas

The Dawn Wall est un documentaire passionnant qui raconte l’histoire des grimpeurs Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson, qui se mettent en tête d’escalader une des façades les plus abruptes du monde, la formation rocheuse El Capitan en Californie, qui n’avait jamais été escaladée. Si vous avez le vertige, on préfère vous prévenir : vous allez avoir les mains sacrément moites.

Durée : un film de 1h40

Losers — perdre et se relever

Losers porte mal son nom : la série documentaire met en avant les parcours de grandes sportives et sportifs ayant échoué, certes, mais qui sont sortis encore plus forts de ces épreuves. À travers ces histoires très humaines, les spectateurs ont aussi l’occasion de se plonger dans des compétitions sportives méconnues, comme des parties enflammées de curling, ou des courses d’endurance en plein désert.

Durée : 8 épisodes de 35 minutes

Nuit de la glisse — au contact des éléments

À la neige, sur la mer ou au milieu de la montagne, des passionnés de sports extrêmes repoussent leurs limites pour « se sentir en vie ». Un peu moins chiadé que les autres documentaires susmentionnés, mais représentatif de 40 années de films sportifs créés pour mettre en avant des sports de glisse, le documentaire Magnetic est une bonne porte d’entrée dans ce monde de sensations fortes. S’il vous plaît, vous en trouverez d’autres estampillés « Nuit de la glisse » sur Netflix France.

Durée : un film de 1h50

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo