Reprendre une idée toute simple, connue de tout le monde, pour en faire un jeu de société ? Il suffisait d’y penser ! C’est Imagicien, notre recommandation de la semaine.

Chacune et chacun d’entre nous a déjà fait un dessin-mystère étant enfant. Mais si, rappelez-vous, ces personnages ou ces animaux, qui prenaient forme petit à petit, à mesure qu’on reliait entre eux, dans l’ordre, les points numérotés d’une page d’un magazine de jeux. L’auteur d’Imagicien a eu la bonne idée de revisiter cette mécanique pour en faire un jeu de société.

Chaque joueur a devant lui un plateau individuel, couvert d’ingrédients colorés tout droit sortis d’une recette de potion magique. Grenouille, araignée, champignon, fiole… une centaine en tout.

Au top départ, une carte formule est retournée, et tout le monde, simultanément, doit décrypter ce qu’elle représente.

Imagicien
On dirait bien une étoile // Source : Blam

Pour cela, on relie sur son plateau, à l’aide d’un feutre effaçable, les ingrédients qui composent la formule. S’ils sont reliés entre eux sur la carte formule, il faut tracer des lignes droites entre chaque ingrédient. Si l’un d’eux est isolé, il faut l’entourer sur son plateau. Enfin, si une étoile filante accompagne un ingrédient, il faut y passer en faisant un arc de cercle, plutôt qu’une ligne droite.

Petit à petit, une forme apparait. Dès qu’un joueur pense savoir de quoi il s’agit, il inscrit sa réponse définitive. Il ne reste plus qu’aux autres le temps d’un sablier pour terminer. Pour corser le tout, de nombreux ingrédients se ressemblent, que ce soit par leurs formes ou leurs couleurs.

Imagicien
Presque 200 formules sont proposées // Source : Blam

On gagne ou l’on perd des points selon qu’on a trouvé ou pas la bonne réponse. Si le joueur ayant retourné le sablier a bien deviné, il doit jouer avec le verso de son plateau : les ingrédients sont les mêmes, mais les couleurs sont remplacées par des nuances de gris. Dur dur.

La partie se termine après la huitième formule, et le joueur ayant le plus de points l’emporte.

Pourquoi c’est bien

S’inspirant pourtant d’une idée toute bête, Imagicien tape directement dans le mille. Le plaisir de jeu est immédiat. Et l’on se demande bien pourquoi personne n’avait pensé avant à revisiter le principe du dessin-mystère, tant son adaptation en jeu de société fonctionne à merveille.

Imagicien
Source : Blam

Le jeu plaira autant aux enfants, qu’aux adultes, et aux grands-parents. Les règles sont tellement simples que même les personnes qui hésitent d’habitude à jouer, de peur de ne pas comprendre, participeront sans hésiter. Un tutoriel permet d’apprendre en douceur les différentes notions, et l’éditeur propose trois print & play en téléchargement pour vous faire une idée.

L’archétype du jeu familial par excellence

Les manches sont courtes, mais intenses. Les fortes similitudes entre les différents ingrédients peuvent rapidement faire monter la pression. Surtout quand on voit ses adversaires commencer à dessiner du coin de l’œil. Les parties sont ponctuées des râleries des joueurs pestant de ne pas trouver tel ou tel ingrédient.

Imagicien est à la fois un jeu d’observation, de rapidité, de déduction (légère) et de dessin. Mais pas besoin de savoir dessiner pour participer (ouf). Il suffit de savoir tracer des lignes droites, des courbes et des cercles.

Imagicien
Source : Blam

La durée de vie est assurée grâce aux presque 200 formules fournies dans la boite. Une extension, prévue plus tard cette année, rajoutera une soixantaine de nouvelles cartes, et donc le double de dessins. De quoi largement renouveler vos parties.

On regrettera simplement que le matériel ne permette d’y jouer que jusqu’à quatre. Le jeu aurait gagné à pouvoir être pratiqué à plus nombreux, pour ajouter encore plus de pression. Quelques photocopies, un coup de plastifieuse, et le « problème » est réglé. En dehors de ce détail, c’est un sans faute.

Imagicien est l’archétype du jeu familial par excellence. Des règles immédiatement comprises, par les plus jeunes et les plus âgés. Des parties rapides et intenses. Aucune prise de tête, que du fun. Un jeu original, malin, frais, et accessible. Il a tout pour connaitre le succès qu’il mérite.

  • Imagicien est un jeu d’Olivier Mahy
  • Illustré par Guillaume Bernon
  • Édité par Blam
  • Pour 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans
  • Pour une partie d’environ 20 minutes
  • Au prix de 22,50 € chez Philibert

Certains liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux