Alors que les populations sont invitées à rester chez elles à cause de la pandémie du coronavirus, Disney+ a décidé d'ajouter La Reine des neiges 2, trois mois plus tôt que ce qui était prévu, dans plusieurs pays. En France, une telle décision serait impossible.

La Reine des neiges 2, ou Frozen 2 en anglais, arrivera sur la plateforme Disney+ trois mois plus tôt que prévu, a annoncé Disney samedi 14 mars 2020. Dès dimanche, des millions d’abonnés américains au service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) pourront visionner la suite du dessin animé à succès du studio américain.

« La Reine des neiges 2 a captivé les spectateurs à travers le monde grâce aux thématiques qu’il porte, de persévérance et d’importance de la famille. Ce sont des messages qui ont beaucoup de sens actuellement », a commenté Bob Chapek, le nouveau CEO de Disney, dans un communiqué repris par The Verge. Il a confirmé vouloir « faire la surprise aux familles en leur apportant un peu de joie et de fun pendant ces temps compliqués. »

Cette décision arrive à la suite de nombreuses annonces et mesures prises par les gouvernements pour inciter les populations à limiter leurs déplacements dans le but de freiner la propagation du coronavirus.

Frozen 2 // Source : Disney

En France, Disney+ ne pourrait pas faire ça

Les États-Unis bénéficient en premier de cette surprise : le dessin animé y sera disponible dès ce dimanche 15 mars en HD, et il faudra attendre le 17 mars pour de l’UHD. Les autres pays où Disney+ est disponible actuellement, soit le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Australie et les Pays-Bas, auront accès à La Reine des Neiges 2 à compter de mardi 17 mars.

Le film d’animation événement de Disney, qui est celui qui a rapporté le plus d’argent dans l’histoire, devait normalement être mis en ligne sur la plateforme trois mois plus tard. Jusqu’ici, la firme de Mickey n’avait qu’une seule fois contourné sa règle (la fenêtre d’exploitation en salles étant encore ouverte, le fait d’attendre avant de mettre un film très populaire en ligne sur Disney+ permet d’engranger des recettes plus longtemps), avec Avengers : Endgame. Le dernier volet de la saga Avengers, très attendu, avait été ajouté un mois plus tôt que prévu au catalogue de Disney+, pour soutenir le lancement de la plateforme de SVOD le 12 novembre 2019 afin de donner des arguments supplémentaires au service sur lequel Disney mise beaucoup.

Une décision similaire ne serait pas envisageable en France, où les plateformes ne peuvent pas faire ce qu’elles veulent, car elles sont encadrées par la loi sur la chronologie des médias. À partir du moment où un film est sorti en salles de cinéma, il ne peut pas être accessible via un service de SVOD avant 36 mois, dans la majeure partie des cas (il existe des exceptions liées à des engagement de financement de la fiction française, ce qui n’est pas le cas de Disney actuellement). C’est pour cette raison que Netflix refuse de sortir des films en salles (et fait grincer des dents le festival de Cannes), et c’est aussi pour cela que le catalogue de Disney+ à son lancement en France sera différent de celui outre Atlantique ; il comprendra moins de films récents.

Depuis que le gouvernement français a annoncé des mesures qui encouragent les habitants à rester chez eux, certains observateurs se sont demandés si Disney+ allait avancer son lancement en France, qui est prévu pour le mardi 24 mars 2020. Pour l’instant, aucune information de Disney ne semble aller dans ce sens.

Partager sur les réseaux sociaux