La série dans l'univers de Star Wars a fait parler d'elle dès les premiers épisodes, grâce à un twist surprenant : un bébé de l'espèce de Yoda apparaît.

Quelques menus divulgâchis sur les épisodes 1 et 2 se glissent dans cet article.

Disney l’a officiellement spoilé sur les réseaux sociaux de Star Wars, ce n’est donc plus un secret même pour celles et ceux qui n’ont pas accès au visionnage : un bébé appartenant à l’espèce de Maître Yoda apparaît dès le premier épisode de The Mandalorian. La série est diffusée aux États-Unis sur la nouvelle plateforme SVOD Disney+ depuis le 12 novembre 2019. Un nouveau chapitre est diffusé chaque vendredi.

Depuis que le teasing sur cette nouvelle production a commencé, nous savions seulement que le personnage principal serait un Mandalorien. Mais la trame narrative est restée longtemps mystérieuse. Le twist, à la fin de l’épisode pilote, a donc pris tout le monde de court : on découvre que la prime du Mandalorien est un bébé ressemblant à Yoda. Le mercenaire décide de le ramener vivant.

Le bébé appartenant à l’espèce de Yoda détient la Force. // Source : Disney+

L’épisode 2 n’a pas chaumé, malgré ses trente minutes, puisqu’un nouvel ingrédient mystérieux intervient : le bébé détient la Force — on le découvre quand il sauve le Mandalorien grâce à elle. Durant cet épisode, un début de lien affectif se tisse entre les deux personnages. Quel va être leur destin commun ? Le chasseur de prime va-t-il vraiment livrer sa prime ? Difficile de le savoir si tôt, en revanche ce qui est certain c’est que l’intrigue concernant ce bébé ne sera pas expédiée dès le chapitre 3 : un « bébé Yoda », comme il est surnommé (à tort), n’est pas une présence anodine dans l’univers de Star Wars.

Impossible que ce soit Yoda

Il paraît impossible que ce bébé soit Maître Yoda lui-même. Même en retournant cette possibilité dans tous les sens pour la rendre envisageable, cela ne fonctionne pas. Par exemple, puisque Yoda est inspiré du bouddhisme lors de sa création par George Lucas, peut-il s’être réincarné après sa mort dans l’Épisode VI ? Dans ce cas, son fantôme âgé n’apparaîtrait pas dans l’Épisode VIII — d’autant qu’on n’a jamais vu de réincarnation dans la saga. Et si on envisageait alors la théorie d’un voyage dans le temps ? Que Bébé Yoda serait né à cette époque puis envoyé dans le passé pour une raison X ?

La notion de voyage temporel est peu présente dans Star Wars. Cela dit, la série animée Star Wars Rebels a introduit dans le canon de la saga, durant sa saison 4, en 2018, un temple Jedi où il existe une sorte de grand couloir du temps. Ezra, jeune Jedi, réussit à l’ouvrir. Il y découvre une sorte de carte spatiotemporelle de la galaxie. En parcourant le couloir, il entend des voix du passé et du futur (Obi-Wan, Leïa, Yoda, Kylo Ren…), puis il retourne dans son propre passé pour y sauver son amie.

Pourrait-on envisager que, dans la suite de The Mandalorian, le chasseur de prime se retrouve à utiliser un tel mécanisme, dans un temple similaire, en envoyant le bébé dans le passé pour le sauver de ses ravisseurs ? Une piste a priori peu probable, ce temple ayant été ouvert par un Jedi — le Mandalorien n’en est pas un.

Le Mandalorien transporte le bébé Yoda dans un berceau volant. // Source : Disney+

L’espèce dont on ne sait (presque) rien

Si on part donc du principe que bébé Yoda n’est pas Yoda, alors cela signifie qu’il appartient tout simplement à la même espèce. Cela revient à introduire le quatrième personnage, de toute la saga, similaire à Yoda. On ne sait pas grand-chose de son espèce, qui n’a aucun nom connu, aucune origine, ni aucune planète identifiée. Ce serait justement l’occasion d’en apprendre davantage et d’approfondir l’univers de Star Wars.

Avant The Mandalorian et en dehors de Yoda, les deux autres incarnations de cette espèce sont Yaddle et Vandar Tokare. La première, Yaddle, est membre du conseil Jedi et on la découvre dans l’Épisode I.  Le second, Vandar Tokare, est aussi un Maître Jedi et il apparaît dans trois jeux vidéo Star Wars, à l’époque des Guerres mandaloriennes.

Yaddle apparaît dans l’Épisode I. // Source : Disney

Les quatre personnages ont, en plus de leur physique, quelques points communs. Le plus important : ils détiennent systématiquement la Force. C’est ce que semble confirmer le personnage introduit dans la série Disney+. Serait-ce une caractéristique inhérente à cette espèce ? Qui plus est, autre point commun réputé (en plus de leur humour !) : l’espèce de Yoda vit très, très longtemps. Yaddle était considérée comme plutôt « jeune » avec ses 400 ans ; quand Yoda est mort à l’âge de 900 ans. Dans The Mandalorian, on sait que l’Empire veut absolument s’emparer du bébé : peut-être est-ce justement pour étudier et exploiter ces particularités exceptionnelles de l’espèce, à savoir la longévité et le lien avec la Force.

Quoi qu’il en soit, en introduisant à la fois un Mandalorien et un « bébé Yoda », la série de Disney+ a le mérite de s’intéresser à des versants jusqu’ici peu exploités de la galaxie Star Wars, pour en étendre l’univers. Espérons simplement que ce ne soit pas qu’un accessoire de buzz, mais bien le début d’un grand lot de révélations à venir.

Partager sur les réseaux sociaux