Blizzard a annoncé à la BlizzCon 2019 Overwatch 2, avec des missions scénarisées, du jeu en coopération et la possibilité de faire évoluer ses héros.

Les fuites étaient donc exactes — et Blizzard en a rigolé sur scène. Overwatch aura bien droit à un développement « PVE », qui s’appellera Overwatch 2. Si les matchs, compétitifs ou non, resteront au cœur du jeu de tir à la première personne, Blizzard souhaite fournir une autre expérience de son FPS et attirer un public différent ou qui s’en était éloigné par lassitude. En clair, il va y avoir un mode histoire.

Ainsi, les joueurs et les joueuses pourront vivre des missions scénarisées, qui pourront être centrées sur des héros ou bien dédiées à une histoire particulière. Les personnages que vous jouerez dans Overwatch 2 pourront en outre progresser, en gagnant des talents, en personnalisant leurs aptitudes (en fonction de votre style de jeu ou de votre tactique) et, bien sûr, monter en niveau. La cinématique d’introduction mettait Paris au cœur des événements : est-ce que ce sera le point de départ de l’histoire ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, les héros que nous connaissons bien désormais ont tous été remodelés pour présenter un nouveau visage — ce qui est un peu étrange parfois.

Des liens entre les deux jeux

La dimension « PVP » n’est toutefois pas délaissée. Il y aura de nouvelles cartes (dont Toronto, Göteborg et Monte-Carlo), le nouveau mode de jeu « Push » (Pression), où il faut escorter un robot qui pousse une très lourde charge jusqu’à la base ennemie. Celui-ci sera d’ailleurs accessible à tous les niveaux, a précisé Blizzard à la BlizzCon, qu’il s’agisse des parties rapides, des parties compétitives et même de l’Overwatch League.

Overwatch et Overwatch 2 auront droit à des nouveaux héros (on pense à Echo, qui a été mise en avant dans la cinématique d’introduction, mais aussi à un autre personnage). De nouvelles apparences pour les personnages seront aussi proposées.

Blizzard a prévu de jeter des ponts entre les deux jeux, afin que ce qui a été récupéré dans un jeu puisse être utilisé dans l’autre, comme les skins ou les hauts faits. Le géant du jeu vidéo a précisé que le multijoueurs serait grosso modo commun aux deux titres, inscrivant donc bel et bien Overwatch 2 dans son aspect « coopératif ». De quoi attirer de nouveaux joueurs tout en évitant de diviser la communauté.

Partager sur les réseaux sociaux