Comme tous les lundis, nous avons veillé tard pour regarder le « S8E5 » de Game of Thrones en direct, épisode tant attendu. Voici notre résumé. Attention, spoilers.

Chaque lundi matin, retrouvez notre résumé de l’épisode de la saison 8 de Game of Thrones diffusé dans la nuit de dimanche à lundi. De quoi sauver vos discussions à la machine à café si vous ne suivez pas la série. L’article qui suit est bien évidemment rempli de spoilers

On s’attendait à un massacre, mais certainement pas à un tel massacre. Après avoir beaucoup perdu dans l’épisode précédent, Daenerys cède bel et bien à une folie meurtrière digne de ses ancêtres. Alors qu’elle est occupée à mettre Port-Réal à feu et à sang, les Lannister se réconcilient avant de trépasser dans un final très étonnant, touchant, et difficilement prévisible. En revanche, on sait déjà qui est la future cible d’Arya Stark : la Mad Queen ne peut plus rester en vie.

Daenerys a écouté Missandei

Souvenez-vous : Missandei avait lâché un Dracarys dans son dernier souffle. Daenerys a pris sa conseillère décédée tragiquement aux mots. Avant de céder à la violence, la Targaryen prend le soin de condamner à mort Varys, l’une des dernières balances qui était encore en vie (et surtout, un des derniers marqueurs d’un temps où les conseillers qui murmurent à l’oreille des rois étaient les personnages les plus importants du royaume). Celui-ci, au courant que Jon était l’héritier du trône, était en train de fomenter l’assassinat de la Mère des Dragons.

Daenerys comprend que Jon a révélé son secret à ses sœurs. Dans une dernière tentative pour se rassurer, elle l’embrasse passionnément, mais Jon Snow ne lui renvoie qu’un baiser poli. Consciente que l’héritier du trône est plus apprécié qu’elle, elle admet qu’elle gouvernera, elle, dans la peur.

Je suis pas venu ici pour être roi, okay ? // Source : Capture OCS

Daenerys ne va plus écouter personne, pas même Tyrion, qui la supplie de mettre fin à la bataille contre Cersei si les cloches de la ville retentissent. Les cloches finiront par retentir… en vain. Installée sur son dernier dragon, elle détruit absolument tout sur son passage sans laisser aucune chance à ses ennemis. Femmes, enfants, soldats, bâtiments… Comme un ouragan qui passait sur Port-Réal. Le tout sous les yeux apeurés d’un Jon dépassé par les événements — comme d’habitude, osera-t-on penser — et d’une Arya Stark qui comprend qu’elle va devoir, une nouvelle fois, endosser le costume d’héroïne. Dire qu’elle pensait tuer Cersei pour empêcher la guerre…

Pendant que Daenerys pète un plomb, Tyrion fait ce qu’il peut pour sauver des innocents. Il demande à Jaime, arrêté par les Immaculés on-ne-sait-comment, de convaincre Cersei de fuir pour prendre un nouveau départ (avec leur enfant). Un plan bien trop idyllique pour fonctionner dans le tumulte ambiant. S’il parvient à infiltrer Port-Réal on-ne-sait-comment (opération portes ouvertes), il se fait arrêter dans son ultime quête par Euron Greyjon, déterminé à être «  celui qui a tué Jaime Lannister ». Il le provoque en disant qu’il a couché avec Cersei, lui plante deux coups bien placés mais meurt dans un excès de confiance — à la Oberyn. Comme quoi, on peut survivre à un dragon mais pas à un manchot.

Le feu ça brûle // Source : Capture OCS

Voyant la défaite frapper à sa porte, Cersei ravale ses larmes et sa fierté pour quitter Port-Réal. Abandonnée de tous, elle croise Jaime dans ce qui ressemble à un dernier espoir. Alors qu’ils pensaient fuir et échapper à Daenerys, ils se retrouvent sans issue et meurent dans les bras de l’un l’autre comme les amants de Pompéi. Une fin romantique et cruelle pour un couple qui aura été cruel par romantisme tout au long de la série.

On terminera par évoquer le Cleganebowl, soit le face-à-face hyper attendu entre les deux frères Clegane, Sandor d’un coté et la Montagne de l’autre. Il est à la hauteur de toutes ses promesses et se termine par l’issue attendue : à quelques secondes d’une mort inéluctable, Sandor se sacrifie et se jette sur son mort-vivant de frère pour qu’ils terminent leur vie dans le feu. Tout un symbole.

Olala la mort des Lannister :'( // Source : Capture OCS

À lire aussi :

Crédit photo de la une : Capture OCS

Partager sur les réseaux sociaux