Nous avons veillé tard pour regarder le premier épisode de la saison 8 de Game of Thrones en direct. Voici notre résumé.

Chaque lundi matin, retrouvez notre résumé de l’épisode de la saison 8 de Game of Thrones diffusé dans la nuit de dimanche à lundi. De quoi sauver vos discussions à la machine à café si vous ne suivez pas la série. L’article qui suit est bien évidemment rempli de spoilers

Premier spoiler : les images du générique ont changé.

Un jeune garçon court à Winterfell. Arya est le premier visage connu qui apparaît. Accompagnés d’une immense armée, Daenerys et Jon Snow chevauchent ensemble, l’air déterminé. On aperçoit Sandor Clegane et Gendry dans le cortège tandis que Tyrion, le premier à prendre la parole, détend l’atmosphère avec des blagues sur les eunuques. Daenerys est dévisagée par les autochtones jusqu’à ce que ses dragons fassent peur à tout le monde. Winterfell n’était pas prêt — sauf Sansa, impassible. 

La cavalerie arrive // Source : Capture OCS

Jon se précipite vers Bran et l’embrasse, lui soufflant qu’il est devenu un homme — Bran, fidèle à sa nouvelle identité de corneille, répond un truc froid et pénible. Pour la première fois depuis un bon moment, la famille Stark, tout du moins ce qu’il en reste, est réunie. Bran, toujours au rendez-vous, casse vite l’ambiance en disant que le Mur est tombé et que les Marcheurs Blancs sont en route. Dans une assemblée, Jon rappelle pourquoi il a quitté le nord à ceux qui n’ont pas encore compris. « Il nous faut combattre ensemble… Ou mourir », Tyrion, casseur d’ambiance numéro 2. Heureusement, il y a beaucoup de verredragon en réserve pour confectionner un arsenal apte à repousser l’ennemi. 

Sansa et Tyrion se remémorent leur dernière entrevue, qui date de la mort de Joffrey. La Dame de Winterfell doute que Cersei envoie son armée vers le Nord malgré sa promesse faite à Tyrion. Enfin quelqu’un de perspicace. Arya réapparait enfin pour enlacer Jon, fier de voir qu’elle est toujours en possession de la petite épée qu’il lui avait confiée jadis. Il lui montre la sienne, qu’elle juge beaucoup trop lourde. Nouveau gros câlin et rappel que pour les Stark, c’est quand même important la famille.

Free hugs // Source : Capture OCS

À Port-Réal, Cersei apprend à son tour que le Mur a été percé, une mauvaise nouvelle qui ne lui retire pas son éternel sourire en coin. Ni celui d’Euron Greyjoy, tranquillement installé sur son bateau à torturer sa nièce Yara. Il annonce ses intentions : « Je vais baiser la reine ». On fait ensuite la connaissance de Strickland, commandant de la Compagnie Dorée. Euron demande une audience privée pour… eh bien, «  baiser la reine ». Il arrive à ses fins.

Ser Bronn est comme d’habitude chez des filles de joie quand il est interrompu par la Main de la Reine. Il lui promet un mont d’or s’il assassine Tyrion et Jaime. En guise de symbole, il lui remet l’arbalète qui avait permis à Tyrion de commettre son parricide. Dans sa chambre, Cersei joue la femme sexuellement comblée pour calmer l’arrogance d’Euron, visiblement moins perspicace quand il s’agit de remarquer une grossesse. Pendant ce temps-là, Theon Greyjoy vient sauver Yara, qui le remercie… avec un coup de tête. Après cet acte de bravoure, Theon décide de combattre avec les Stark au nord.

Cersei et… une coupe de vin (et Euron) // Source : Capture OCS

Retour à Winterfell, où Lord Varys, Tyrion et Ser Davos se disent que Jon et Daenerys forment quand même un joli couple. S’ils savaient… Sinon, Daenerys est triste de voir que Sansa ne l’aime pas. Mais il y a plus grave : ses dragons ont du mal à s’acclimater. Daenerys propose alors à Jon une petite virée sur leur dos afin de passer le temps (on est à deux doigts de lancer ‘Ce rêve bleu’). Les deux tourtereaux se posent sur une montagne pour échanger un long baiser devant un dragon très possessif. Ambiance.

Le Limier récupère une hache en verredragon. On attend le duel avec la Montagne non sans impatience (CLEGANEBOOOOWL). Arya demande à Gendry de lui forger une nouvelle arme. Au même moment, Jon doit une nouvelle fois se justifier d’avoir quitté les siens en quête d’une armée. De toute évidence, ramener deux dragons et un semblant d’espoir ne suffit pas aux yeux de certains.

Retrouvailles pleines d’émotion entre Jon et Sam. Où John apprend que Daenerys a exécuté le frère et le père de son grand ami. « J’ai exécuté des milliers d’hommes », tente de justifier Jon. L’amour rend clairement aveugle (et quel amour…). C’est là que Sam décide de lui avouer la vérité sur son identité. Jon est encore plus pâlot quand il apprend qu’il est en réalité Aagon Targaryen, héritier du trône, protecteur du royaume, bla-bla-bla. Même s’il prend conscience de l’illégitimité de Daenerys (sa tante)… et de sa relation incestueuse. Il comprend au moins pourquoi les dragons semblent être cool avec lui.

Coucou, j’ai trahi ma sœur // Source : Capture OCS

Pendant ce temps-là, ce qu’il reste des forces du Mur trouve un mandala humain laissé par le Night King sur un mur. Petite séquence gore et flammes.

Jaime Lannister arrive enfin à Winterfell sous les yeux (l’œil ?) de Bran (qu’il avait poussé dans la saison 1, rappelons-le). Bran a visiblement attendu au même endroit toute la nuit, mais c’est ce que fait Bran désormais. Fin de l’épisode, un peu abrupte peut-on en convenir.

À lire sur Numerama : Game of Thrones  : où et quand regarder la saison 8 (streaming, télévision, VOD)  ?

Partager sur les réseaux sociaux