Comme tous les lundis, nous avons veillé tard pour regarder le « S8E3 » de Game of Thrones en direct, épisode tant attendu. Voici notre résumé.

Chaque lundi matin, retrouvez notre résumé de l’épisode de la saison 8 de Game of Thrones diffusé dans la nuit de dimanche à lundi. De quoi sauver vos discussions à la machine à café si vous ne suivez pas la série. L’article qui suit est bien évidemment rempli de spoilers

Après deux épisodes à la cool en forme de calme avant la tempête, il était temps pour la saison 8 de Game of Thrones de décoller une bonne fois pour toutes. C’est chose faite avec un troisième segment d’un peu moins de 1h20, une durée largement suffisante pour qu’une immense bataille à la lisibilité discutable (c’est sombre et pas très bien filmé, sans parler de l’encodage en streaming) prenne place sous nos yeux — sans réel temps mort ni dialogue futile. Comme précédemment, l’action se passe exclusivement à Winterfell. On se demande bien ce que fait Cersei pendant que les gentils se battent, sinon boire du vin et partager son lit avec Euron Greyjoy.

Sam a peur… Tout le monde a peur. On ressent de la tension dans le camp Jon & co, prêt à se faire massacrer par les Marcheurs Blancs, sorte de zombies invincibles contrôlés par un roi qui résiste à tout — sauf au coup bas d’une jeune Stark (nous y reviendrons). Alors qu’elle était partie on ne sait où, Mélisandre D’Asshaï fait une apparition remarquée, le temps d’enflammer quelques armes — celles des cavaliers de feu Khal Drogo dont l’heure de gloire aura duré une bonne minute — puis des rondins de bois dans une fosse pour protéger le château. Pas suffisant pour forcer le pardon de Ser Davos, qui la regarde en coin. « Je serai morte avant l’aube », annonce-t-elle. Elle tiendra promesse.

Guess who is back // Source : Capture OCS

Pendant que le front se fait rapidement submerger par les troupes ennemies, les plus fragiles se réunissent dans la crypte — là où il y a plein de morts à ressusciter, eh oui, tout le monde l’avait imaginé. Tyrion boude toujours de se retrouver là alors qu’il pourrait aider les guerriers. Il tue le temps en discutant et en buvant un peu d’alcool pour noyer sa frustration. Sansa, très hypocrite, casse un peu de sucre sur le dos de Daenerys qui fait des ravages dans l’armée des morts. Missandei, fan de sa reine, lui rappelle que personne ne serait là sans elle. Deux salles, deux ambiances.

De leur côté, Jon et Daenerys, sur leur dragon, n’échangent que très peu. On sent un petit froid entre les deux ex-tourtereaux devenus membres d’une même famille par la magie du twist — c’est raccord avec l’hiver, penserez-vous. Bien sûr, il y a une petite bataille dans les airs, quand le dragon ressuscité par le Roi des Morts arrive pour cracher ses — jolies — flammes bleues. L’intéressé finit par tomber de sa monture et Daenerys croit pouvoir le terminer avec du feu. Good try.

Ça piou-pioute entre dragons // Source : Capture OCS

L’ambiance n’est pas beaucoup mieux près de l’arbre, où Bran, plus flippant que jamais, attend son sort en compagnie de Theon et d’une poignée de soldats qui ont sans doute perdu à la courte paille. Comme prévu, le plan fonctionne à merveille : le Roi des Morts marche vers la Corneille à trois yeux et se fait piéger par… Arya. L’héroïne, après avoir joué à Resident Evil dans la bibliothèque, surgit par-derrière dans un silence implacable et se fend d’un geste d’assassin pour occire le grand vilain en un clin d’œil. Comme quoi, vendre des moules à l’autre bout du monde était une bonne formation. L’armée de revenants disparaît avec lui à un stade où tout espoir semblait perdu. C’est Jon qui doit l’avoir mauvaise, lui qui ne sera pas le Night King Slayer et est plutôt resté occupé à prendre des décisions pétées (se lever sans arme face à un dragon, belle idée).

Bonjour, c’est par où la mort ? // Source : Capture OCS

Qui dit grosse bataille, dit forcément beaucoup de morts. On s’attendait à voir une bonne partie du casting passer de vie à trépas, mais, finalement, les scénaristes semblent remettre à plus tard le destin funeste des personnages principaux. Sont quand même tombés : Eddison Tollett (qui va sauver Jon pour la 3 948e fois ?), Lyanna Mormont (qui va jeter des froids lors des banquets ?), Beric, aka le mec qui défie la mort (pas cette fois), peut-être le dragon de Jon, Theon (en héros), Jorah Mormont (en protégeant Daenerys) et Mélisandre D’Asshaï (qui s’évapore au lever du soleil, comme une Jedi). En bref, aucun héros de premier plan n’a succombé.

Avec cette conclusion (les Marcheurs Blancs ne sont plus), on se dit que Cersei n’aura plus qu’à venir finir le boulot avec ses mercenaires, qui vont devoir affronter grosso modo 50 soldats et un dragon.

À lire aussi :

RIP // Source : Capture OCS

Partager sur les réseaux sociaux