Une théorie de fan a peut-être trouvé l’origin story du Sith de The Acolyte. Plusieurs indices pointent dans la même direction. À moins qu’il ne s’agisse d’un leurre ?

Disponible en streaming sur Disney+ depuis le 3 juillet, l’épisode 6 de la première saison de The Acolyte offre l’opportunité de creuser le passé de certains personnages et leurs intentions — on pense en particulier à Qimir, qui cachait bien son jeu. L’épisode a d’ailleurs fait émerger une théorie chez les fans de Star Wars. La suite contient des spoilers.

spoilers

Une cicatrice causée par un fouet laser ?

Ladite théorie suggère qu’il existerait un ancien lien entre Qimir et la maître Jedi Vernestra Rwoh. C’est en effet au cours de cet épisode que l’on voit le fameux sabre laser de Vernestra Rwoh en action Il s’agit en fait d’un fouet laser, une arme pour le moins atypique, que l’on avait repéré dès le mois de mai en regardant une bande-annonce.

Source : Lucasfilm
La cicatrice. // Source : Lucasfilm

À un autre moment de la série, on assiste à une discussion entre Qimir et Osha, la jeune femme qui est « prisonnière » du Sith. Celui-ci lui tourne le dos et, dans un mouvement, lui révèle son dos. On découvre alors qu’il est marqué d’une cicatrice en forme d’arc de cercle. Est-ce que cela pourrait être l’œuvre d’un coup de fouet de Vesnestra Rwoh ?

Interrogé par Osha sur l’origine de cette marque, Qimir élude. Il suggère que quelqu’un lui a infligé ça, « par celui qui m’a rejeté ». On sait à ce moment là que Qimir a été « il y a longtemps » dans l’ordre Jedi, et qu’il l’a quitté aussi, comme Osha. Il ne confirme cependant pas que c’est son maître qui lui a fait cette blessure. Il ne le dément pas non plus.

vernestra-rwoh
Vernestra Rwoh et son arme étonnante. // Source : Lucasfilm

Un disciple du passé ?

Quand Qimir assure avoir été un Jedi, il affirme que c’était vraiment « il y a très longtemps ». Était-ce dans sa prime jeunesse ? Ou Qimir a-t-il un âge surnaturel, et son apparente bonne forme est-elle le fruit d’un quelconque sortilège ? Ce ne serait pas improbable, compte tenu de l’intérêt des Sith pour une vie prolongée via des arts occultes.

Si cette piste est exacte, elle correspondrait de toute façon à Vesnestra Rwoh. Cette Jedi, qui appartient à l’espèce mirialan, est née 248 ans avant la bataille de Yavin (qui est le marqueur zéro dans Star Wars). Cela signifie donc qu’au moment où démarre The Acolyte, elle a déjà 116 ans. Un âge qui lui a permis de voir bien des élèves… dont Qimir ?

Source : Lucasfilm
Qimir cachait bien son jeu. // Source : Lucasfilm

Plusieurs internautes adhèrent à cette théorie. Il n’est pas d’ailleurs pas dit que la cicatrice reçue par Qimir vient d’un coup qui était destiné à le tuer. Il peut aussi s’agir d’une marque venant d’un entraînement qui a mal tourné. Si Vesnestra Rwoh est bien le maître Jedi de Qimir, on ignore à ce stade les raisons pour lesquelles elle a rejeté ce padawan.

La série, en tout cas, instille le doute dans la manière de cadrer Vesnestra Rwoh et de lui faire dire quelques répliques — comme si certains souvenirs étaient en train de lui revenir en mémoire. Comme si un problème du passé revenait à la surface. Elle apparait en tout cas préoccupée lors de l’étude de la scène de crime.

Il reste à savoir si les deux épisodes restants pour cette première saison suffiront à clarifier la situation. Ou s’il faudra miser sur une saison 2 de The Acolyte.

Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.