Une expérimentation a lieu en Suède sur l’application Spotify. Le service de streaming audio s’imagine pouvoir relayer les alertes en cas de situation grave.

Imaginez un instant : vous écoutez de la musique sur Spotify avec vos écouteurs (ou votre casque) quand soudain tout s’interrompt. À la place, une voix surgit pour vous signaler d’un ton monotone qu’une situation d’urgence a lieu, proche de vous, ou bien quelque part dans le pays. Quant à la page d’accueil de Spotify, elle affiche des informations d’alerte.

Ce scénario pourrait bien devenir réalité prochainement. Le site Techcrunch a en effet constaté que des tests sont en cours dans l’application Spotify, en Suède, son pays d’origine. Plusieurs indications explicites ont été vues dans le code du logiciel. L’entreprise a depuis confirmé au média américain qu’il y a effectivement un test.

« Chez Spotify, nous menons régulièrement un certain nombre de tests dans le but d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Certains de ces tests finissent par ouvrir la voie à une expérience utilisateur plus large, tandis que la plupart ne servent qu’à tirer des enseignements importants », a déclaré un porte-parole, sans plus de détails.

spotify
Spotify explore une nouvelle fonctionnalité : le relai en cas de situation grave. // Source : Focal Foto

Il s’agirait indéniablement d’une extension très surprenante des activités de Spotify, dont la notoriété s’est construite sur le streaming musical. Depuis 2006, l’année de sa fondation, la plateforme s’est surtout focalisée sur le marché du divertissement, de l’information et de la culture. En marge de la musique, elle propose aussi des podcasts et des livres audio.

Cette extension vers une mission de service public constituerait assurément une première pour Spotify. Son expérimentation en Suède n’est pas tout à fait surprenante en revanche : outre ses attaches historiques au pays, l’app a également une importante part de marché sur place — elle est évaluée à 70 %, ce qui fait d’elle un incontournable.

En définitive, rien ne dit que l’exploration faite par Spotify sur ce terrain se traduira par la mise en place d’une vraie fonctionnalité. L’entreprise pourrait se trouver dans une impasse ou considérer que cette idée n’est pas aussi bonne que ce qu’elle aurait espéré. Ce ne serait pas la première fois qu’une fonctionnalité est testée puis abandonnée.

En outre, ce n’est pas la panacée : une écoute hors ligne pourrait empêcher une alerte d’être transmise via l’application. Elle pourrait toutefois avoir de l’intérêt si jamais les autres notifications d’alerte ne sont pas entendues ou vues, en ajoutant un canal de plus. Les modalités de fonctionnement de ce système d’alerte n’ont pas été détaillés.

Utile dans certaines circonstances ?

Pour la France, un tel mécanisme n’apparaît pas nécessairement utile en raison de l’utilisation de la technologie de la diffusion cellulaire (en anglais : cell broadcast) qui permet d’envoyer un SMS sur n’importe quel téléphone mobile situé à proximité des antennes relais concernées. C’est le système FR-Alert, qui est régulièrement testé (avec parfois des loupés).

Il pourrait toutefois servir pour d’autres genres d’avertissements, comme l’Alerte Enlèvement, déclinaison française de l’Alert Amber. En place depuis 2006, il inclut des partenaires variés pour diffuser le signalement le plus largement possible. Cela inclut la TV, la radio, les transports, mais aussi des réseaux sociaux comme Facebook.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !