À Paris, le gouvernement a déployé le dispositif FR-Alert pour notifier les utilisateurs du dispositif de sécurité à venir pendant les Jeux olympiques. Une utilisation détournée (et étonnante) d’un mécanisme conçu pour protéger la population en cas de risque important.

« Alerte extrêmement grave — IMPORTANT : message du Ministère de l’Intérieur relatif au périmètre de sécurité de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques du 18 au 26 juillet 2024 inclus »

Lundi 13 mai à 20 heures, le gouvernement français a déployé le dispositif FR-Alert pour alerter les Parisiens de l’entrée en vigueur du Pass Jeux, un QR code obligatoire pour circuler pendant les JO cet été. L’utilisation du FR-Alert pour ce type de communication peut étonner, puisque FR-Alert a été conçu pour alerter en cas d’attaque terroriste ou de catastrophe naturelle.

Le message reçu par les Parisiens.
Le message reçu par les Parisiens. // Source : Numerama

Un peu plus tard dans la soirée, la Préfecture de police a expliqué qu’elle était bien à l’origine de cette alerte, envoyée à toutes les personnes géolocalisées « dans le périmètre de sécurité qui sera mis en place pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques ».

@numerama

Quand ton téléphone devient une ALARME ! numerama fralerte paris

♬ son original – Numerama – Numerama

Interrogé par l’AFP, le ministère de l’Intérieur a assumé le dispositif, bien que très invasif et surprenant dans la sémantique alarmiste utilisée : «  Ce n’est pas un test. C’est une information (…) A événement exceptionnel, dispositif exceptionnel. »

Source : X/Prefecture de police
Source : X/Prefecture de police

Pourquoi tous les téléphones ont-ils sonné en même temps ?

Sur les réseaux sociaux, cette utilisation surprise du dispositif FR-Alert est vivement critiquée. L’utilisation du terme « Alerte extrêmement grave » pour une communication politique semble inadaptée, alors que le dispositif FR-Alert, qui se base sur la technologie Cell Broadcast, permet de faire sonner les téléphones dans un rayon d’antennes même s’ils sont en mode silencieux. L’intérêt est de prévenir la population en cas de menace, pas de faire la promotion d’un QR code.

L’utilisation du FR-Alert le 13 mai était-elle une erreur ? La publication du message à 20 heures pile, sans mention d’un « test », suggère que le gouvernement a vraiment souhaité utiliser le dispositif, quitte à provoquer des situations de panique dans le métro ou à table, pour alerter sur son dispositif JO.

Plusieurs niveaux d’alerte existent avec FR-Alert, « alerte extrêmement grave » correspond au niveau 2. Le gouvernement, sans catégorie dédiée à sa communication, a probablement choisi une catégorie non adaptée pour avertir.

Les différentes catégories de FR-Alert.
Les différentes catégories de FR-Alert. // Source : Numerama

« Connectez-vous dès maintenant sur pass-jeux.gouv.fr afin de déposer votre demande de QR code », indique l’alerte gouvernementale, qui risque d’avoir l’effet inverse sur la population. On vous conseille néanmoins de ne surtout pas désactiver FR-Alert dans les réglages de votre smartphone, en espérant que le gouvernement ne s’en serve plus jamais de cette manière.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !