Cette semaine, on ne vous présente pas un, ni deux, ni même trois, mais quatre jeux de société d’un coup. Pas n’importe lesquels, puisqu’ils font tous partie d’une même gamme, tout droit venue de Suisse.

On aime beaucoup les jeux du bien nommé éditeur Helvetiq, notamment sa jolie gamme de jeux en bois (Team Up, K3 et Elios). Mais il propose aussi une collection de jeux ayant de nombreux points en commun, notamment leur petite taille pour (presque) tenir dans la poche : la gamme Pocket.

Il s’agit à chaque fois de jeux simples, accessibles à tout le monde, uniquement composés de cartes, avec des règles faciles à appréhender. Elles offrent des parties courtes, d’une demi-heure au maximum, minimalistes, avec des thèmes qui servent de jolies illustrations, dans des styles doux et épurés. Et donc, comme le laisse supposer le nom de la gamme, ils tiennent dans une toute petite boîte.

Nous vous avions déjà présenté le best-seller de la gamme, Bandido, il y a quelque temps de cela. Cette fois-ci, on vous en montre quatre de plus.

Hygge, préparez-vous à hiberner

Hygge
Source : Helvetiq

L’hiver arrive : il faut rassembler vos affaires pour tenir jusqu’au printemps.

Des cartes d’objets et d’animaux sont placées au centre de la table. À son tour, on doit en collecter et les mettre dans sa réserve : soit toutes les cartes d’une même ligne, soit toutes celles d’une même colonne.

Ensuite, si vous le souhaitez, vous pouvez mettre les cartes devant vous à l’abri. Chaque animal peut emmener avec lui un objet de sa couleur… ou, en optimisant, plusieurs occurrences du même objet.

La partie s’arrête dès que la pioche est vide. Chaque objet mis à l’abri rapporte des points, mais chaque carte encore devant vous en fait perdre.

Hygge est un jeu dans lequel il faut jongler entre l’envie d’optimiser, en récupérant plusieurs objets identiques pour les mettre tous à l’abri d’un seul coup, et l’arrivée pressante de la fin de partie. Si vous êtes trop prudent, vous ne marquez pas beaucoup de points. Si vous êtes trop gourmand, vous risquez d’en perdre beaucoup.

Un jeu de collection moins zen que ne laisse imaginer son titre, puisque les autres joueurs vont fatalement vous mettre des bâtons dans les roues, et qu’on est très dépendant du hasard de la pioche.

Hygge
Source : Helvetiq

Hygge est un jeu pour 2 à 4 joueurs, à partir de 7 ans, pour des parties d’une quinzaine de minutes

Kariba, la loi du plus fort dans la savane

Kariba
Source : Helvetiq

Dans la savane, c’est la loi du plus fort qui règne : le plus gros fait peur aux plus petits… mais pas toujours.

Le but du jeu est de gagner le plus de cartes à la fin de la partie.

À chaque tour, vous jouez une carte d’animal numérotée, ou plusieurs de la même valeur, au centre de la table. 1 pour le plus petit, la souris, 2 pour le suricate, 6 pour le guépard, etc., jusqu’à l’éléphant, le plus gros, le 8. 

Vous essayez ainsi de former des groupes d’animaux identiques, pour faire peur et remporter les valeurs inférieures : chaque carte vaut un point en fin de partie.

Mais alors, l’éléphant, le 8, est imbattable ? Oui… sauf par la petite souris, qui elle par contre se fait battre par tous les autres.

La partie s’arrête quand la pioche est vide, et le joueur ayant récupéré le plus de cartes l’emporte.

Kariba est nettement plus malin que ce que ses illustrations le laissent imaginer. C’est un mélange subtil de hasard, d’anticipation et de prise de risque. Une variante légèrement plus experte est même proposée, rendant le jeu un peu plus tactique.

Il peut se jouer avec des enfants, mais fonctionne tout aussi bien uniquement entre adultes.

Kariba
Source : Helvetiq

Kariba est un jeu pour 2 à 4 joueurs, à partir de 6 ans, pour des parties d’une quinzaine de minutes

Mada, gare aux épines

Mada
Source : Helvetiq

Dans Mada, vous incarnez un lémurien gourmand cherchant à cueillir le plus de figues.

À votre tour, vous jouez une carte de votre main devant vous. Mais sa valeur doit être égale ou supérieure à la précédente. À la place, si vous en avez moins de trois, vous pouvez également en piocher une.

Et si vous n’avez que des cartes plus petites ? Vous devez alors prendre un risque, en jouant directement la première carte de la pioche. Si vous avez de la chance, elle est plus grande, sinon, vous mettez fin à la manche.

Vous perdez tout, tandis que les autres mettent de côté leur dernière carte jouée. Quelques cartes spéciales viennent un peu chambouler tout ça.

La partie prend fin dès que quelqu’un gagne sa cinquième carte, et le joueur ayant accumulé le plus de figues l’emporte.

Mada propose un principe un peu déroutant au départ. C’est un jeu d’escalade (on doit monter de valeur sur les cartes) où chacun joue dans son coin. Et si effectivement il faut jouer des cartes de plus en plus grosses, il ne faut pas aller trop vite, pour éviter de se retrouver bloqué. Mais on a quand même envie, car plus la valeur est grande, plus la carte procure de fruits.

Bref, un jeu original et malin qui vient bousculer nos habitudes.

Mada
Source : Helvetiq

Mada est un jeu pour 2 à 5 joueurs, à partir de 7 ans, pour des parties d’une vingtaine de minutes

Odin, la bagarre des Vikings

Odin
Source : Helvetiq

Dans Odin, les Vikings font ce qu’ils savent faire le mieux : se taper dessus. Et à plusieurs pour être plus forts.

Le but du jeu est d’être le premier à se débarrasser des cartes de sa main.

À son tour, on joue une ou plusieurs cartes de valeur supérieure à celles de son voisin. Si on en joue plusieurs, elles doivent obligatoirement être de la même valeur ou de la même couleur.

Et elles se combinent alors entre elles pour composer la plus grande valeur. Vous jouez un 3, un 7 et un 5 roses : la valeur de votre pli est « 735 ».

Mais attention, si vous remportez un pli, vous devez reprendre en main une carte du pli précédent… même si vous n’en voulez pas.

Le premier à vider sa main met fin à la manche, et les autres perdent des points. À la fin de la partie, le plus petit score l’emporte.

Odin est notre préféré de la gamme. Une fois encore, c’est un jeu de plis qui parvient à renouveler le genre. Il est malin, subtil, intelligent, et particulièrement agréable à pratiquer. Il faut temporiser, construire ou casser ses collections selon les cas, prendre des risques parfois.

C’est celui de la gamme qui plaît le plus à des joueurs chevronnés, mais convient tout aussi bien à des pratiquants moins expérimentés.

Odin
Source : Helvetiq

Odin est un jeu pour 2 à 6 joueurs, à partir de 7 ans, pour des parties d’une trentaine de minutes

Et le reste de la gamme ?

Nous n’avons pas joué aux autres jeux de la gamme, mais avons eu de bons retours concernant le jeu de collection Tucano (par un auteur dont nous aimons beaucoup les jeux), le jeu de draft aux illustrations enfantines Misty, et deux autres titres plutôt pour jouer avec des enfants, Forest et Papageno.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.