Conçue par Nacon, la manette Revolution 5 Pro a d’immenses qualités. Mais, sur PS5, elle impose de faire des sacrifices sur des technologies améliorant l’immersion.

La PlayStation 5 est livrée avec une DualSense, la meilleure manette conçue par Sony. Cependant, en dépit de ses immenses qualités, certaines personnes peuvent encore lui trouver un défaut : ses sticks symétriques. Celles et ceux qui sont habitués au pad Xbox savent que la disposition optimale, pour la majorité des jeux, impose des sticks asymétriques. Ce n’est qu’un infime détail, mais il peut compter pour les adeptes de la performance.

Heureusement, on peut compter sur les accessoiristes tiers pour agrémenter la gamme de périphériques PS5 et offrir aux propriétaires de la console un catalogue plus complet. Nacon, une marque française, commercialise la Revolution 5 Pro, une manette haut de gamme compatible PC, PS4 et, pour la première fois, PS5. Bardée de fonctionnalités, elle permet de jouer sur PS5 avec un pad pourvu de sticks asymétriques. C’est déjà un argument pour une frange de gamers, et une alternative à la DualSense Edge.

Une manette haut de gamme avec des sticks asymétriques

Quid du microphone ?

Pour pouvoir parler dans un chat en cas de jeu en ligne, Nacon a pensé à un microphone à brancher en bas de la manette. L’audio sortira par le casque que vous utiliserez simultanément.

Quand on ouvre le packaging de la Revolution 5 Pro, on découvre une coque de transport rembourrée. Elle dissimule non seulement la manette, mais aussi une palanquée d’accessoires pour personnaliser l’expérience. Tout est bien rangé et protégé, sachant que la Revolution 5 Pro offre les deux options de communication avec la PS5 : en filaire (avec un câble tressé bien rigide) ou sans fil (avec une petite clé USB à relier à la console). Bon point : l’autonomie restante est indiquée par cinq témoins lumineux à l’avant de la manette.

La Revolution 5 Pro arbore des finitions à la hauteur du prix

On retrouve aussi plusieurs choix de sticks (bombés, creusés, plus ou moins haut), ou encore des petits poids à insérer dans les manches pour alourdir la manette au besoin (2 × 10 g, 2 × 14 g, 2 × 16 g). En effet, certaines personnes aiment avoir une manette plus lourde, pour mieux sentir l’objet en mains. C’est bien que Nacon y ait pensé en laissant le choix. De base, la manette pèse 308 g, et on peut grimper jusqu’à 340 g — contre un peu plus de 280 g pour la DualSense.

Manette Nacon Revolution 5 Pro // Source : Nino Barbey pour Numerama
Le compartiment pour alourdir la manette. // Source : Nino Barbey pour Numerama

Esthétiquement, la Revolution 5 Pro arbore des finitions à la hauteur de son prix (plus de 200 €). Son apparence est robuste, avec du grip appréciable pour accrocher la paume de main (elle fait mieux que la DualSense sur ce point). À noter que les sticks s’appuient sur la technologie magnétique Hall Effect, jugée plus fiable par rapport au problème de drift, car moins agressive pour les composants (zéro friction). À l’usage, ils se révèlent très agréables.

Manette Nacon Revolution 5 Pro // Source : Nino Barbey pour Numerama
La manette Nacon Revolution 5 Pro est livrée avec une coque de transport. // Source : Nino Barbey pour Numerama

La Revolution 5 Pro doit faire l’impasse sur certains atouts de la DualSense

Un peu plus massive que la DualSense, la Revolution 5 Pro se prend très bien en main. Ses manches plus arrondis sont associés à des boutons plus gros et proéminents, qui cliquent parfaitement. On apprécie le fait que les gâchettes soient équipées d’un grip bien granuleux pour accrocher l’index. On peut réduire leur course sur un cran, une spécificité qu’apprécieront les férus de FPS qui sont à la milliseconde près quand ils visent. La Revolution 5 Pro se distingue aussi par l’extrême souplesse de ses sticks, qui n’accrochent pas du tout et donneraient presque l’impression d’être en lévitation (l’autre bénéfice du Hall Effect ?).

À l’arrière, la manette dispose de quatre touches qu’on peut programmer. Si les petites ailettes S1 et S2 tombent presque naturellement sous le majeur, on a des doutes sur le placement de S3 et S4, qui prennent la forme d’une goutte qui se prolonge jusqu’en bas du manche. Appuyer dessus apparaît beaucoup moins évident à l’usage.

Manette Nacon Revolution 5 Pro // Source : Nino Barbey pour Numerama
On peut réduire la course des gâchettes de la manette Nacon Revolution 5 Pro. // Source : Nino Barbey pour Numerama

Entre sa qualité de fabrication et son ergonomie difficile à contester, la Revolution 5 Pro n’a a priori que des qualités. En réalité, les utilisatrices et les utilisateurs PS5 vont devoir faire l’impasse sur deux technologies participant à l’immersion. La manette de Nacon est dénuée de retour haptique, remplacé par des moteurs de vibrations traditionnelles qui ne fonctionnent que sur PS4 et PC. En somme, votre Revolution 5 Pro ne vibrera pas du tout si vous jouez à un jeu PS5 — ce qui rappellera des souvenirs aux premiers propriétaires de la PS3 (dont la première manette ne vibrait pas à cause d’une histoire de brevets).

La Revolution 5 Pro est par ailleurs privée des gâchettes adaptatives, capables d’opposer une résistance en fonction de ce qui se passe à l’écran. Elles peuvent, par exemple, permettre de ressentir la tension d’un arc quand on bande sa corde. Mais, elles servent aussi à ajouter des commandes dans certains jeux vidéo. C’est le cas dans Returnal, qui associe deux modes de tir différents sur une même gâchette de la DualSense (on s’arrête à mi-course pour viser, on appuie à fond pour activer le mode secondaire). La Revolution 5 Pro est-elle compatible avec ces mécaniques originales, certes rares ? Oui, mais on perd les sensations : les gâchettes adaptatives ajoutent en quelque sorte un bouton en jouant sur la résistance maximale. Et, dans certains cas, l’absence de gâchettes adaptatives peut rendre impossibles des actions essentielles. Moins grave, on ne peut pas allumer la PS5 avec.

Manette Nacon Revolution 5 Pro // Source : Nino Barbey pour Numerama
Les gâchettes de la manette Nacon Revolution 5 Pro ne sont pas adaptatives. // Source : Nino Barbey pour Numerama

En somme, on conseillera plutôt la Revolution 5 Pro aux joueuses et aux joueurs PC. D’autant qu’ils peuvent avoir accès à un logiciel de personnalisation ultra-poussée (sensibilité des sticks, zones mortes pour les gâchettes…), avec la possibilité de créer divers profils adaptés à différents genres. On peut enregistrer jusqu’à douze profils (à raison de quatre par plateforme). Pour les propriétaires d’une console PlayStation, il est simplement dommage de devoir passer par un PC ou un Mac pour utiliser l’application.

Prix et disponibilité de la Nacon Revolution 5 Pro

Le verdict

Manette Nacon Revolution 5 Pro // Source : Nino Barbey pour Numerama
7/10

Nacon Revolution 5 Pro

Voir la fiche

La manette Revolution 5 Pro est assurément un produit haut de gamme. Les 230 € réclamés sont justifiés par les finitions, les nombreux accessoires proposés ou encore la durabilité estimée, en témoignent les sticks dotés de la technologie Hall Effect. Par ailleurs, elle représente l’occasion de jouer sur PS5 avec un design asymétrique.

Néanmoins, on ne conseillera pas la Revolution 5 Pro aux propriétaires d’une PlayStation 5. La raison ? Elle doit sacrifier deux technologies qui font partie de l’expérience de la console : le retour haptique et les gâchettes adaptatives. On perd cruellement en sensations quand on joue à des jeux PS5 avec cette manette, et c’est bien dommage. Heureusement, elle fonctionne aussi sur PS4 et PC.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.