L’heure de gloire des NFT est passée. Pourtant, EA Sports et Nike ont attendu 2023 pour mettre en place un partenariat dans lequel ils annoncent l’arrivée de NFT dans de futurs jeux.

Décrits comme une véritable révolution, les NFT se sont vite essouflés. Popularisés entre 2021 et 2022, ils sont déjà de l’histoire ancienne et ont perdu énormément de valeur en 2023. Parler d’investissement dans ce secteur est presque devenu tabou, à tel point qu’EA Sports et Nike, qui lancent un projet du genre, refusent pourtant d’utiliser le terme de NFT.

Dans un communiqué partagé le 1er juin 2023, les deux sociétés ont annoncé l’intégration de certains jeux à venir d’EA, dont FIFA (ou plutôt EA Sports FC), à .SWOOSH, plateforme numérique de Nike. Ce partenariat, qui vise à « améliorer et à personnaliser l’expérience sportive virtuelle pour les fans du monde entier », devrait également permettre aux joueurs « d’exprimer leur style personnel en jouant ».

Un partenariat Swoosh et EA // Source : EA Sports
Un partenariat entre .Swoosh et EA. // Source : EA Sports

Cette alliance permettra de profiter d’expériences immersives et de débloquer des niveaux de personnalisation dans les jeux EA. EA prévoit même d’inclure dans ses prochains titres l’arrivée de créations virtuelles .SWOOSH, pour offrir « aux membres et aux joueurs de nouvelles possibilités uniques d’expression et de créativité à travers le sport et le style ». Des fonctionnalités qui s’apparentent clairement aux NFT, mais que Nike et EA semblent refuser de qualifier comme tels.

L’embarras d’EA et Nike face aux NFT dans FIFA

Cette annonce d’EA et Nike est étrange. Les mots NFT ou même Web3 ne sont jamais mentionnés dans le communiqué, et ce, malgré les proximités très fortes entre les NFT et les contenus que Nike et EA veulent proposer. L’achat de maillots, de chaussures ou d’autres accessoires uniques, qui permettront de personnaliser un joueur, s’apparente vraiment au fonctionnement d’un NFT.

Bientôt des maillots en NFT // Source : JJBGaming
Bientôt des maillots en NFT. // Source : JJBGaming

Derrière cet embarras, que se passe-t-il ? Deux options paraissent probables : soit EA et Nike croient que les NFT ont encore une chance de marcher et qu’il faut persister, même si le marché indique le contraire. Pour cela, il faudrait continuer à proposer des projets qui s’y affilient, sans dire qu’ils sont des NFT. Autre possibilité : EA et Nike ont signé un contrat, à l’époque du boom des NFT, qui les engageait sur plusieurs années. Une situation qui les obligerait aujourd’hui à mettre en place ce qui était inclus dans un tel contrat, même si cela a peu de chance de marcher.


Le futur de Numerama arrive bientôt ! Mais avant ça, on a besoin de vous. Vous avez 3 minutes ? Répondez à notre enquête