Netflix a annoncé avoir 232,5 millions d’abonnés payants, au cours du premier trimestre de 2023. Un nombre en hausse grâce à l’Europe et l’Asie.

Netflix continue sa croissance, légère, mais constante. Le service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) a atteint 232,5 millions d’abonnés payants dans le monde, a-t-il annoncé le 18 avril 2023, au cours de la présentation de ses résultats pour le Q1 2023.

C’est 1,75 million de plus qu’au cours du dernier trimestre, ce qui est une hausse légèrement plus faible que ce que prévoyaient les analystes, mais cohérentes avec les prédictions de la multinationale : « Nous anticipons un gain d’abonnés modeste », écrivait le patron Reed Hastings il y a trois mois. Historiquement, c’est en fin d’année que Netflix gagne le plus d’abonnés.

Le chiffre d’affaires de Netflix a augmenté de +4 % par rapport au Q1 2022, et l’entreprise estime être « sur les rails pour atteindre ses objectifs annuels ».

Reed Hastings chez Recode en 2017 // Source : YouTube/Recode
Reed Hastings chez Recode en 2017 // Source : YouTube/Recode

Netflix mise sur les sous-comptes payants

Tout repose, selon ce qu’assurent les patrons dans leur lettre aux actionnaires, sur le nouveau modèle de partage de compte que le service est en train de mettre en place. Celui-ci devait être prêt pour la fin de ce trimestre, mais il sera finalement repoussé à l’été, ce qui ne permettra de donner des fruits qu’au Q3 2023. Toujours optimiste, Netflix assure croire que « cela donnera de meilleurs résultats sur le long terme pour nos membres et notre business ».

Cela fait plusieurs mois que la firme de SVOD a annoncé avoir dans le viseur les abonnés payants qui partagent leurs identifiants avec des proches, en dehors de leur foyer. Si cette pratique était jadis tolérée, voire appréciée par Netflix, elle sera bientôt formellement interdite. Il faut dire qu’en 2022, Netflix a perdu des abonnés payants pour la première fois : cela signifie que la firme doit trouver de nouvelles manières de croitre. Elle va donc mettre en place un système de « sous-compte » : si vous squattez le Netflix d’un ami, il faudra soit le quitter, soit payer un peu plus cher pour pouvoir garder votre profil sur son compte.

Netflix estime qu’il y a environ 100 millions de foyers qui partagent un abonnement avec au moins une autre personne, ce qui lui laisse une marge de progression énorme.

Source : Montage Numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !