Netflix affine son calendrier et l’officialise : sa stratégie pour faire payer les comptes un peu trop partagés se déclenchera d’ici la fin du premier trimestre 2023.

Le calendrier prend forme sur la hausse de l’abonnement Netflix en cas de partage de mot de passe hors du foyer familial. Dans une lettre adressée aux actionnaires le 19 janvier, le géant de la vidéo à la demande par abonnement (SVOD) a confirmé ses plans et annoncé leur mise en œuvre d’ici à deux mois. De fait, cela acte la fin du partage « gratuit » des comptes.

« Nous prévoyons de déployer le partage payant [le nom donné à cette nouvelle politique] à plus grande échelle au cours du premier trimestre 2023 », écrit l’entreprise, qui vit par ailleurs un chamboulement à sa tête avec le départ de son patron historique Reed Hastings. Cette nouvelle orientation sera effective aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Sex Education sur Netflix // Source : © 2020 Netflix, Inc./Sam Taylor
Sex Education sur Netflix. // Source : © 2020 Netflix, Inc./Sam Taylor

« Bien que nos conditions limitent l’utilisation de Netflix à un seul foyer, nous reconnaissons qu’il s’agit d’un changement pour les membres qui partagent leur compte à plus grande échelle », poursuit le groupe. La lettre se tait sur une question cruciale, toutefois : quelle sera la nouvelle grille tarifaire qu’appliquera Netflix dans ce cas de figure ?

La hausse devrait être de quelques euros, tout en restant en dessous du coût d’un abonnement standard (13,49 €). En effet, si la hausse s’alignait à ce forfait, il n’y aurait aucun intérêt à squatter le compte d’un proche. Autant avoir le sien. Les bruits de couloir avançaient au mois de décembre 2022 une augmentation autour de trois euros par mois.

Netflix n’est plus « chill » avec le partage de comptes

Historiquement, Netflix a toujours été tolérant sur ce terrain. Cela servait aussi ses intérêts : à l’époque où la concurrence en matière de SVOD était assez faible, cela amenait du monde sur son service et conduisait les internautes à voir les mêmes séries, les mêmes films. Un imaginaire commun se formait autour de Netflix. Mais aujourd’hui, la rivalité est féroce.

Ce partage est maintenant perçu comme un handicap pour ses activités, surtout face à des mastodontes comme Amazon Prime Video, Disney+ ou encore Apple TV+ : « La généralisation actuelle du partage de compte (plus de 100 millions de foyers) compromet notre capacité à long terme à investir dans Netflix et à l’améliorer, ainsi qu’à développer notre activité. »

Netflix a avancé à pas feutrés sur ce sujet explosif pour sa communauté. C’est en 2021 que les premiers signes d’un revirement ont commencé à surgir. En 2022, la société a admis qu’il a ce partage de mot de passe dans le viseur, pour essayer de gagner de l’argent sur ces « passagers clandestins » qui ne paient rien. Des tests ont été repérés à ce sujet et on se demandait finalement quand cela arriverait. Eh bien, ça arrive dans quelques semaines.

Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.