Voici enfin la saison automnale attendue par tous les fans d’animation japonaise. On ne compte plus les « bangers » que les studios nous proposent. Le titre immanquable est sans conteste Chainsaw Man, adaptation du manga phénomène de Tatsuki Fujimoto.

Il est presque étonnant de voir autant de concurrence, alors que le reste de l’année fut finalement assez calme. Crunchyroll nous propose certes les meilleures exclusivités, mais ADN reste sans son sillage, avec une programmation composée de nouveautés et de titres plus anciens, mais inédits (Hyouka, qu’on ne pensait pas voir arriver en France). En revanche, on regrettera l’absence de communication de Disney sur la diffusion de Bleach. Aussi bien pour la série originale (qui n’est plus sur ADN), que pour l’arc final qui vient tout juste de démarrer.

Les exclusivités sur Crunchyroll

Chainsaw Man

Nous avons eu L’Attaque des Titans, puis Demon Slayer et Jujutsu Kaisen. Voici désormais le nouveau chouchou du public, Chainsaw Man, manga multi-primé de Tatsuki Fujimoto (Fire Punch). Dans un monde où les humains cohabitent avec les démons, Denji, un jeune homme sans argent, travaille pour un mafieux. Avec l’aide de Pochita, une chien-démon-tronçonneuse, il traque les démons pour rembourser ses dettes. Un jour, il meurt violemment, mais le contrat qui le liait avec Pochita le ramène à la vie. Il est dorénavant l’homme tronçonneuse…

Avec un tel potentiel commercial, il est logique de voir le plus gros studio d’animation nippon, MAPPA (Jujutsu Kaisen), se charger de l’adaptation. Pour la qualité de l’animation, on ne se fait pas de souci. Les premiers épisodes valident déjà cela. Toutefois, la transposition du manga s’annonce compliquée entre la violence extrême et le ton décalé si particulier de l’œuvre de Fujimoto. Les 11 tomes du manga (première partie) sont disponibles chez Kazé. La série, ou saison probablement, fera quant à elle 12 épisodes.

Blue Lock

Vous avez aimé Ao Ashi ? Cela tombe bien, l’autre manga actuel phare de football, Blue Lock de Muneyuki Kaneshiro et Yûsuke Nomura, a aussi droit à son adaptation. Le timing est parfait, puisque la diffusion se fera en pleine effervescence du Mondial, dans lequel le Japon est engagé. Justement, l’histoire débute après l’élimination du pays en 2018, en huitième de finale. Cet échec incite la fédération japonaise à créer un centre de formation révolutionnaire, le Blue Lock, censé détecter les meilleurs attaquants du pays. Le manga compte déjà 21 tomes dont les 10 premiers sont disponibles en France chez Pika. Produit par 8bit (Moi, quand je me réincarne en Slime), l’animé fera 24 épisodes.

Mobile Suit Gundam: The Witch From Mecury

Cinq ans après l’excellent Iron-Blooded Orphans, la franchise Gundam revient sur le petit écran (on oubliera délibérément Build Divers…). C’est le compère de l’autrice Mari Okada, Hiroshi Kobayashi qui réalise (Kiznaiver, Spriggan) et Ichirô Ôkôchi s’occupe du scénario (Code Geass, Sk8 the Infinity). L’histoire est totalement indépendante des autres œuvres Gundam, puisqu’elle se déroule dans une nouvelle ère appelée « Ad Stella 122 ». Nous suivons Suletta Mercury, une jeune fille originaire de Mercure, qui arrive à l’école d’Asticassia, dirigée par un groupe qui domine l’industrie des Mobile Suits…

La Sunrise a mis les moyens au vu des premiers épisodes (y compris le prologue). La réalisation est impressionnante et la bande originale épique. Sans compter l’ambition de faire de ce Gundam une œuvre progressiste et féministe où les héroïnes s’élèvent contre un monde paternaliste. C’est franchement pour l’instant l’un des meilleurs démarrages de la saison. La série sera divisée en deux parties, avec une pause entre, pour un total de 24 épisodes.

My Hero Academia (saison 6)

La série de Bones change de crèmerie et quitte ADN pour Crunchyroll. La dernière saison avait déçu une grande partie des fans. Mais, bonne nouvelle, cette 6e saison débute par l’un des meilleurs arcs du manga : la Guerre de Libération du Paranormal. Place à l’action, puisque tous les héros attaquent ensemble les vilains. Au programme : des affrontements épiques, des révélations et un ton général beaucoup plus dramatique… L’arc devrait couvrir une bonne partie des 25 nouveaux épisodes, car il s’étend sur 53 chapitres, soit le plus long du manga.

D’autres suites sont également disponibles avec la saison 3 de Mob Psycho 100, la saison 2 de To Your Eternity, la saison 4 de Golden Kamui, la saison 5 de Yowamushi Pedal et la deuxième partie de Spy X Family.

Enfin, pour ceux qui n’ont pas vu la trilogie Berserk : L’Âge d’Or (disponible sur Netflix notamment), vous pourrez profiter de la « Memorial Edition », un découpage au format série TV des longs-métrages avec quelques rajouts.

Les animés à voir sur Anime Digital Network (ADN)

Urusei Yatsura – Lamu

Diffusé entre 1981 et 1986 sur 195 épisodes, Lamu (Urusei Yatsura en VO) de Rumiko Takahashi (Ranma 1/2) a droit à son remake par David Production (Fire Force). Un jour, les extraterrestres arrivent pour envahir la Terre. Ils décident toutefois de laisser une chance à l’humanité en organisant un jeu. C’est Ataru, un lycéen looser et obsédé qui est choisi. Il doit saisir les cornes de Lamu, une jeune et jolie extraterrestre. À la surprise générale, Ataru remporte le jeu. Il sauve le monde, mais scelle par la même occasion son union avec Lamu… Pas de Mamoru Oshii pour cette nouvelle version modernisée. Néanmoins, la réalisation est confiée au tandem Hideya Takahashi et Yasuhiro Kimura, auquel on devait Jojo’s Bizarre Adventure: Golden Wind. La série fera 46 épisodes

Parmi les autres titres de la saison, Les Héros de la Galaxie sont déjà de retour pour une quatrième saison. Si vous aimez les grandes épopées spatiales avec intrigues politiques et d’immenses batailles, c’est la série idéale. Pour les fans d’isekai, vous trouverez votre bonheur avec Reincarnated as a Sword. Enfin, nous en parlions brièvement en intro : la plate-forme a mis à disposition Hyouka, pépite de Kyoto Animation de 2012, jusque-là complètement inédite chez nous. Rien que pour ce titre, l’abonnement vaut le coup.

Les Nouveautés sur Netflix

Cyberpunk: Edgerunners

Netflix a déjà mis en ligne depuis septembre ses deux titres majeurs de cette fin d’année. Le premier est Cyberpunk: Edgerunners, nouvelle série de Hiroyuki Imaishi (Gurren Lagann) se déroulant dans l’univers du jeu Cyberpunk 2077. Night City, David Martinez est un jeune étudiant de l’académie Arasaka. Il dénote parmi ses camarades, car il ne vient pas d’une famille de riches. Sa mère travaille dur pour qu’il puisse avoir un meilleur avenir. Mais, sa vie bascule le jour où elle décède. Il abandonne tout et s’engage auprès d’un groupe de mercenaires, les Edgerunners. Vous cherchez le bijou d’animation de cette année sur Netflix ? L’an passé, c’était Arcane. En 2022, c’est Cyberpunk: Edgerunners. Imaishi et le studio Trigger livrent ici une œuvre plus sobre qu’à l’accoutumée, tout en proposant un hommage appuyé à tout un pan de l’animation japonaise des années 80 et 90. On n’est pas près d’oublier le couple David/Lucy…

Jojo’s Bizarre Adventure: Stone Ocean (partie 2)

L’autre série à voir absolument est bien sûr la deuxième partie de Stone Ocean, 6e « saison » de Jojo’s Bizarre Adventure. Jolyne Kûjô se retrouve cette fois dans le quartier de haute sécurité de la prison à la recherche d’un os de Dio que convoite aussi le prêtre Pucci, dangereux possesseur du Stand White Snake. L’attente était longue, puisqu’il a fallu attendre 9 mois entre les deux parties. Un choix de diffusion difficilement compréhensible pour qui suit la série depuis 2012, alors diffusée à l’époque à raison d’un épisode par semaine. Heureusement, Netflix a compris son erreur, car la troisième et dernière partie arrive dès le mois de décembre prochain.

Outre ces deux mastodontes, la plateforme propose les secondes parties de BASTARD‼ -Heavy Metal, Dark Fantasy- et Tiger & Bunny (saison 2). À partir du 27 octobre, on aura droit aussi à l’adaptation de Romantic Killer, manga de Wataru Momose, sur une célibataire endurcie qui se retrouve dans un monde peuplé de beaux gosses. Enfin, cerise sur le gâteau, la première série Berserk, classique des années 90, et Parasite arriveront sur la plateforme le 30 novembre.

Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.