Sony a terminé son State of Play du 13 septembre 2022 par une nouvelle bande-annonce de God of War Ragnarök. Attention les yeux…

À la veille de l’ouverture des portes du Tokyo Game Show 2022, Sony a organisé une présentation State of Play majoritairement centrée sur des jeux asiatiques. Cela n’a pas empêché la firme nippone de conclure avec un one more thing surprenant car 100 % occidental : une nouvelle bande-annonce pour God of War Ragnarök, attendu pour le 9 novembre sur PS4 et PS5.

Vous n’allez certainement pas en croire vos yeux tant cette suite de God of War, chef-d’œuvre de la PS4, s’annonce dantesque et épique. De vidéo en vidéo, Santa Monica Studio prouve qu’il est bien en passe de repousser les limites du premier opus, avec une action trépidante, une narration peaufinée (la relation entre Kratos et Atreus) et des graphismes vraiment renversants.

God of War Ragnarök, le jeu de cette fin d’année 2022

Une DualSense collector

Exclusivité de taille oblige, God of War Ragnarök aura droit à sa DualSense collector. Elle mélange le bleu et le blanc.

« Tout le monde cache des choses. C’est parfois la seule manière de protéger ceux qu’on aime », lance Atreus, qui semble avoir énormément gagné en maturité depuis God of War. Il est vrai que Kratos, son père, n’est pas du genre à le ménager malgré sa volonté de le protéger à tout prix. Dans cette bande-annonce centrée sur l’histoire, on peut voir la rencontre avec Tyr — visiblement libéré par Kratos dans un but bien précis — ou encore une apparition d’Odin. Le Père de toutes choses, qui parle beaucoup, en a logiquement après le héros, considéré comme un tueur de dieux. Il va par exemple lui envoyer des Valkyries, à l’image de l’impitoyable Hrist.

« La mort pourra me prendre quand elle l’aura mérité », lance fièrement Kratos face à toutes ces menaces qui s’accumulent. Il disposera bien évidemment de nouveaux moyens de se défendre, ce qui donnera lieu à des affrontements impressionnants et… violents. En trois minutes, cette vidéo de God of War Ragnarök montre plein de choses, notamment du côté des décors. Ils sont à la fois variés et d’une beauté hallucinante (admirez les particules à l’écran). Le jeu de Santa Monica Studio semble armé pour rivaliser avec les vitrines de la PS5 — Ratchet & Clank: Rift Apart en tête.

God of War Ragnarök
Kratos versus Thor // Source : Sony

La séquence s’achève sur ce qui est espéré depuis God of War : un face-à-face électrique entre Kratos et Thor — dont le look n’a rien à voir avec la gravure de mode du Marvel Cinematic Universe. On a vraiment hâte de le vivre avec une DualSense dans les mains.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.