Depuis le 1er septembre 2022, Netflix diffuse Claymore, l’un des meilleurs animés sortis en 2007 (une époque où le simulcast et les plateformes de SVOD n’existaient pas). L’arrivée de la série sur Netflix devrait lui permettre d’accueillir un nouveau public. Pour l’occasion, voici une sélection de titres disponibles sur la plateforme.

Le catalogue des animés de Netflix est plutôt garni, entre des exclusivités (Violet Evergarden, Devilman Crybaby, Great Pretender), les classiques du shônen (Naruto, FMA, Hunter x Hunter) ou les classiques tout court (Cowboy Bebop, Trigun, Evangelion). Mais, il existe d’autres titres moins connus qui méritent tout autant votre attention. Les 5 titres ci-dessous ne sont pas inconnus, mais ils ont tous quelques années et commencent tout doucement à disparaître des radars.

Avec la mise en ligne de Claymore, depuis le 1er septembre 2022 sur Netflix, c’est donc le moment de remettre en lumière ces œuvres.

Claymore

C’est la dernière nouveauté en date. Claymore est à la base un excellent manga en 27 volumes de Norihiro Yagi (Ariadne, l’empire céleste), publié entre 2001 et 2014. L’histoire suit Claire, une Claymore. Ces guerrières mi-humaines, mi-démons, ont pour mission de nettoyer les villages de démons infiltrés dévorant la population. Un jour, elle rencontre un jeune orphelin, Raki. Ce dernier décide de la suivre dans son périple… Un pitch qui ressemble beaucoup à celui de Demon Slayer (une mission, un ennemi à abattre), mais avec une héroïne et un univers moyenâgeux.

Les années 2000 furent extrêmement foisonnantes pour Madhouse Studios : Monster, Death Note, Dennô Coil, Black Lagoon, Nana, Kaiji et d’autres encore. Le célèbre studio nippon a livré une ribambelle d’excellentes séries durant cette période et bien sûr, Claymore en fait partie. Si vous aimez les univers de dark fantasy à la Berserk, cette série en est sûrement l’un des meilleurs représentants. Son principal défaut est d’être arrivée trop tôt. À l’époque, le concept de saison n’était pas aussi présent qu’aujourd’hui dans l’animation japonaise. Ainsi, l’histoire de l’animé ne couvre que 11 tomes (jusqu’à l’invasion de Pieta) et conclut brutalement en laissant une porte ouverte, qui n’a jamais été refermée depuis. On est en droit de rêver à un remake couvrant l’intégralité de l’histoire. Qui sait, peut-être un jour…

Les 26 épisodes sont disponibles ici, ainsi qu’en coffret Blu-ray.

Guilty Crown

Il faut admettre que Guilty Crown, une série de 2011, n’est pas parfaite. L’animé s’inspire de nombreux titres : l’univers SF évoque Ghost in the Shell ou Evangelion et le scénario possède beaucoup de similarités avec celui de Code Geass. Logique, puisqu’il s’agit des mêmes auteurs, Hiroyuki Yoshino et Ichirô Ôkouchi. Nous sommes à Tokyo en 2039. Le Japon traverse une grave crise à la suite d’une épidémie et le pays tient encore debout grâce au soutien d’une multinationale, qui a imposé un régime militaire. Un jour, Shû Ouma, un lycéen ordinaire, voit sa vie basculer lors de sa rencontre avec Inori. Cette célèbre chanteuse est aussi membre d’un groupe de rebelles se battant contre le gouvernement…

Guilty Crown peut être décrit comme une sorte de brouillon de L’Attaque des Titans. C’est Wit Studio qui s’est chargé de l’animation, quand il s’agissait encore d’une division de Production I.G. Un an plus tard, la structure est devenue un studio à part entière, avec le succès que l’on connaît. On retrouve aussi Tetsurô Araki à la réalisation, futur maître à bord de l’adaptation du manga de Hajime Isayama, et Hiroyuki Sawano à la musique. Guilty Crown pèche souvent par son écriture inégale, mais la série délivre de nombreuses et impressionnantes séquences d’action, souvent magnifiées par la bande originale de son compositeur. Rien que pour cela, la série mérite d’être vue.

Les 22 épisodes sont disponibles ici (la série existe aussi en Blu-ray, mais l’intégrale est difficilement trouvable aujourd’hui ou alors à des prix prohibitifs).

The Heroic Legend of Arslân

Vous aimez Kingdom, les récits épiques, les batailles avec des milliers de figurants et les héros charismatiques ? Logiquement, vous devriez apprécier Les Chroniques d’Arslân de Noriyuki Abe (réalisateur de Yu Yu Hakusho, GTO et Bleach). Cette adaptation du manga d’Hiromu Arawaka est tirée d’une série de romans de Yoshiki Tanaka (Legend of the Galactic Heroes) écrite durant 30 ans et déjà transposée dans les années 90 en manga et en animé. Arslân est le jeune prince du royaume de Parse, dirigé d’une main de fer par le roi Andragoras. Un jour, une nation voisine, la Lusitanie, décide d’envahir Parse et Arslân est obligé de prendre part à sa première bataille…

C’est le titre le plus récent de cette sélection. Arslân fut diffusé en deux saisons en 2015 et 2016 sur feu Wakanim. Netflix ne propose que la première saison, mais de toute façon, il est aujourd’hui impossible de trouver la seconde saison, aussi bien en SVOD, qu’en support physique. Mais, ce n’est pas grave, la meilleure partie se trouve dans la saison disponible. L’histoire diverge en plus assez rapidement du manga pour partir dans sa propre direction, à la manière d’un certain Fullmetal Alchemist en 2003, déjà de la même autrice. Quant au manga Arslân, il compte tout de même 17 tomes depuis 2013 et il est toujours en cours de parution au Japon. En France, c’est Kurokawa qui l’édite.

Les 25 épisodes sont disponibles ici. La saison 1 est aussi trouvable sur ADN et en Blu-ray (une réédition récente par All The Anime).

Tiger & Bunny

12 ans séparent la première saison de Tiger & Bunny et la seconde, diffusée au printemps dernier. Mais, c’est bien de la série de 2011 de Keiichi Satô (Rage of Bahamut) dont on va parler ici. À l’époque, au cinéma, Marvel était seulement dans sa Phase 1 et au Japon, My Hero Academia n’existait pas encore. Les super-héros n’avaient pas la cote actuelle pour le grand public. Pourtant, la série du studio Sunrise (Code Geass) dépoussiérait le mythe en propulsant des héros aux costumes remplis de sponsors dans un jeu de télé-réalité. On suit un duo :  Wild Tiger, un ancien héros solitaire qui entretient une relation difficile avec sa fille et Bunny, un jeune idéaliste.

Plutôt friand de « tokutasu » tels que Kamen Rider ou Ultraman, les Japonais avaient jusque-là encore peu exploré l’univers des super-héros occidentaux façon Marvel ou DC. Tiger & Bunny est ainsi presque une œuvre visionnaire, préfigurant le très populaire My Hero Academia. Mais, surtout, l’animé est très riche avec sa réflexion sur notre société de surconsommation et sur le mythe du super-héros. Des thématiques passionnantes, encore plus d’actualité aujourd’hui, qui font de Tiger & Bunny une série indispensable.

Les deux saisons sont disponibles ici et la saison 1 est aussi disponible en Blu-ray. Vous trouverez aussi sur Netflix les deux long métrages, The Beginning et The Rising.

Mobile Suit Gundam Unicorn

Il est difficile de faire un choix parmi les quelques titres de la célèbre franchise Gundam disponible sur la plateforme, car nous aurions pu tous les citer ici. Toutefois, la série d’OAV Unicorn sortira du catalogue le 19 septembre prochain : c’est donc l’occasion de voir (ou revoir) ce space opera vertigineux avant sa disparition. Produits sur 5 ans entre 2010 et 2014, ces OAV ou « mini films » (50 minutes par épisode et surtout une réalisation digne d’un long-métrage) adaptent une série de romans du même nom. Les événements se déroulent 3 ans après le film Char contre-attaque. On suit un lycéen, Banagher Links, qui après avoir sauvé une jeune fille, Audrey Burne, va se retrouver embarqué dans une histoire qui le dépassera complètement. Il deviendra le pilote de l’Unicorn Gundam.

Unicorn peut être une porte d’entrée intéressante à la saga Gundam pour les néophytes, car le héros est un nouveau personnage. Mais, tout le contexte politique et historique pourra paraître obscur et compliqué pour beaucoup. La bonne nouvelle est que Netflix dispose de plusieurs titres Gundam sur son catalogue. Pour ceux qui voudront pleinement s’immerger dedans, vous pourrez voir la trilogie originale (1981-1982) et Char contre-attaque (1988). Néanmoins, Unicorn s’apprécie sans et reste encore aujourd’hui une des œuvres les plus ambitieuses de la franchise.

Les 7 épisodes sont disponibles ici. Ils sont aussi à retrouver en Blu-ray et sur Crunchyroll dans la version RE:0096 de 2016 (remontage TV en 22 épisodes).

Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.