L’exclusivité PlayStation portée par l’héroïne Aloy va être adaptée à l’écran : une série dérivée d’Horizon Zero Dawn est en développement chez Netflix et l’on connaît déjà une petite partie de l’équipe.

The Last of Us n’est pas le seul jeu vidéo Sony dont on verra prochainement une nouvelle version à l’écran, en prises de vue réelles. L’univers d’Horizon, qui est aussi l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la PlayStation, va connaître une adaptation en série. Cette fois-ci, du côté de Netflix. Le développement est officialisé et Steve Blackman devrait être au pilotage.

Horizon Zero Dawn, sorti en 2017 sur PS4, nous mettait dans la peau d’Aloy, sur une Terre post-apocalyptique, 1 000 ans après notre ère. Dans ce monde à l’esthétique sublime, l’humanité est divisée en tribus, dans une configuration proche de l’époque pré-médiévale. Mais ce qui fait l’originalité d’Horizon est aussi à trouver dans l’hybridation entre des paysages naturels flamboyants et l’omniprésence de technologies. On y croise notamment des animaux-machines de toutes sortes. Les vêtements sont un mélange de tissus et de pièces détachés ; les armes fusionnent bois et métal. Quant à Aloy, l’héroïne, elle cherche à retracer ses origines, ce qui la mène aussi à explorer les causes de l’apocalypse. La suite, Horizon Forbidden West, est sortie en 2022 sur PS5 et PS4.

horizon_forbidden_west_aloy
Aloy est l’héroïne d’Horizon 1 et 2. Elle est doublée par Ashly Burch. // Source : Sony / Guerrilla Games

Steve Blackman et Michelle Lovretta sont de la partie

C’est à l’occasion d’une interview publiée le 25 août dans Tudum, média appartenant à Netflix, que Steve Blackman a annoncé travailler sur l’adaptation d’Horizon en série TV. Elle est au stade de développement. Ce réalisateur est connu pour être le créateur d’Umbrella Academy, sur le même service de SVOD, et qui touche à sa fin — l’interview a été conduite à l’occasion du renouvellement pour une quatrième et toute dernière saison.

Les deux œuvres sont radicalement différentes dans le ton et l’histoire. La première est un mélange de SF et de fantastique, à l’atmosphère totalement loufoque, empreinte de nihilisme, voire de désespoir, sans réelle prise au sérieux. L’univers d’Horizon, en revanche, relève d’une SF pure et dure, qui renouvelle le post-apo avec une approche optimiste et une héroïne hors du commun. Espérons que l’adaptation saura prendre des libertés, certes, mais en respectant tout de même une écriture dénuée de pessimisme.

Autre nouvelle livrée par Steve Blackman : sa comparse d’écriture sera Michelle Lovretta. On lui doit Lost Girl, mais aussi le space opera Killjoys. Elle a donc l’habitude des univers imaginaires.

De quoi parlera la série Horizon sur Netflix ?

Depuis l’annonce par Sony d’une adaptation, les informations au sein de la série sont assez pauvres. On avait surtout eu droit à des rumeurs. Par exemple, dans son podcast, Jeff Grubb disait avoir connaissance d’un titre de travail : Horizon 2074. Cela suggérait que l’œuvre serait un préquel pré-apocalyptique, bien avant l’ère d’Aloy, et concentré sur la scientifique Elisabeth Sobek.

« Il va sans dire que, oui, Aloy sera un personnage principal de notre histoire »

Steve blackman

Cela semble être renié par Steve Blackman. Celui-ci a déclaré à Tudum qu’« il va sans dire que, oui, Aloy sera un personnage principal de notre histoire ».

En tout cas, on entre dans une nouvelle ère des adaptations de jeux vidéo par les services SVOD, où ceux-ci vont tenter de rompre avec la tradition des ratages complets. Le célèbre jeu vidéo Bioshock vient ainsi d’obtenir, pour sa version cinématographique prévue chez Netflix, le réalisateur d’Hunger Games et le scénariste de Logan.