En fouillant les données d‘Elden Ring, des Data Miners ont découvert que Malenia, le boss le plus difficile du jeu, possédait au départ d’autres compétences, et était par la même occasion encore plus coriace et difficile à abattre.

Si vous avez joué à Elden Ring, vous devez très certainement connaître Malenia, l’épée de Miquella — il s’agit du boss le plus dur et difficile à battre dans le jeu. Même si le combat est facultatif, il vous faudra probablement des heures, associées à de multiples essais, avant de venir à bout de cette demi-déesse d’Elden Ring (dont vous pouvez lire ici notre test).

Pourtant, cela aurait pu être encore pire. Comme le remarque EuroGamer le 1er août 2022, Malenia avait au départ d’autres compétences et était destinée à être plus forte dans le jeu. D’après les recherches de certaines Data Miners (des fouilleurs de données), le boss avait d’autres compétences dans la première version d’Elden Ring.

Malenia Elden Ring
Malenia aurait pu être bien plus puissante qu’elle ne l’est actuellement. // Source : kotn3l

Bien plus rapide et encore plus agressive

Les Data Miners ont réussi à accéder à la toute première version du jeu : la 1.0. Cette version a été compilée le 8 octobre 2021, quelque temps avant le déclenchement d’un nouveau patch pour appliquer certains correctifs. D’ailleurs, ces fouilleurs de données ont réussi à identifier de nombreux changements dans l’Entre-Terre.

Tout cela est expliqué dans une vidéo YouTube partagée le 9 juillet sur la chaîne de kotn3I. À l’intérieur des données de la version 1.0 du jeu, on constate que beaucoup de modifications ont été effectuées sur Elden Ring ; on y observe les anciens emplacements de boss, des objets, mais aussi de l’interface du joueur. Les descriptions de certains sorts ne sont également pas les mêmes. Mais, ce qui est le plus intrigant, ce sont les différences entre l’actuelle Malenia, et celle de cette version 1.0, car elle était encore bien plus forte.

Outre les enchaînements de coups rapides que porte Malenia, le boss aurait été bien plus agile et bien plus imprévisible qu’il ne l’est actuellement. Les Data Miners précisent que la demi-déesse aurait, en plus, eu la possibilité de parer toutes les attaques, et n’aurait eu quasiment aucun point faible.

Enfin, et durant le déclenchement de sa deuxième phase du combat, le mouvement de saut d’Aenoia aurait été bien plus fréquent qu’il ne l’est actuellement. De quoi rassurer ironiquement certains joueurs, qui trouveraient déjà le boss déjà bien difficile.