Vous avez terminé les derniers épisodes de la saga fantastique de Netflix ? Nous aussi, et on a déjà hâte de découvrir la cinquième et dernière saison de Stranger Things. On fait le point sur nos souhaits pour cette fin très attendue.

Après une première saison excellente, qui ravivait l’esprit des années 80 avec bonheur, puis deux salves d’épisodes en demi-teinte, la quatrième saison de Stranger Things a finalement mis d’accord une large partie de ses fans. Malgré quelques anachronismes informatiques, la série prenait enfin un tournant horrifique bienvenu et développait des thématiques psychologiques importantes, dans des scènes d’une grande intensité émotionnelle.

Mais nous n’allons pas encore quitter Stranger Things, même après ce festival de larmes et de retournements de situations. Une cinquième et dernière saison est déjà en développement par les frères Duffer, ses créateurs. L’occasion de clôturer un chapitre de pop culture iconique. Mais que peut-on espérer de cette conclusion qui s’annonce épique ? Attention, spoilers dans la suite de cet article sur les quatre premières saisons de Stranger Things.

spoilers s things

Will obtient enfin le développement qu’il mérite

C’était le personnage central des deux premières saisons de la série, avant que Max, Billy, et d’autres ne prennent sa place : le timide Will Byers a été le premier à être kidnappé dans l’Upside Down par l’affreux Vecna. Légèrement traumatisé par son passage dans le monde d’en dessous, le jeune homme garde, depuis, une place en retrait dans l’univers de la série.

Mais l’ultime combat contre Vecna, qui s’annonce comme le climax de la cinquième saison, pourrait bien le voir revenir sur le devant de la scène. Il faut dire qu’il possède un atout de taille : ressentir le Mind Flayer, et donc Vecna. Il serait donc temps de donner toute sa place à ce personnage complexe et intéressant, pour qu’il puisse enfin déployer ses ailes (et accessoirement, affirmer son homosexualité).

Stranger Things
Pauvre Will // Source : Netflix

Nancy s’émancipe (de préférence avec Robin)

Depuis la première saison, Nancy Wheeler, la sœur badass de Mike, est au centre d’un triangle amoureux avec Steve et Jonathan. Si elle est officiellement en couple avec ce dernier, la saison 4 a rabattu les cartes de leur relation, en donnant davantage d’importance à Steve. Mais dans les derniers épisodes, elle a également construit un chouette duo avec la géniale Robin, maladroite mais adorable. Certes, Robin a un crush sur sa pote de la fanfare du lycée, mais avouez qu’elle formerait un super couple avec Nancy, non ? Franchement, vivement que Nancy s’émancipe de l’hétérosexualité et que ce couple lesbien casse tout sur son passage (on peut toujours rêver).

Stranger Things
Le couple de l’année // Source : Netflix

Max meurt (désolés)

Évidemment, nous sommes loin d’avoir un cœur de pierre : comme vous, nous avons pleuré à chaudes larmes lorsque Max se fait rattraper par Vecna, dans le dernier épisode de la saison. Sa mort traumatisante, dans les bras de Lucas, nous hante encore par son authenticité bouleversante. Sauf que… Eleven s’est découvert un pouvoir de guérisseuse sorti de sous le manteau et a plongé Max dans un coma à durée indéterminée.

Cette petite pirouette scénaristique nous semble un peu facile et sortie de nulle part. Pour une fois, on aurait aimé que Stranger Things ait enfin le courage de tuer ses personnages principaux (coucou Hopper), surtout lorsque la fin est si belle et touchante. Max a eu le dénouement déchirant qu’elle méritait, n’en faites pas un simple happy end dans la saison 5, par pitié.

Stranger Things
Max est l’une des victimes de Vecna // Source : Netflix

Vecna trépasse aussi, évidemment

C’est inévitable : il doit mourir pour que Hawkins puisse vivre heureux et faire beaucoup d’enfants (des spin-offs, déjà annoncés par les créateurs de la série). Le personnage charismatique de Vecna était clairement l’un des atouts de la quatrième saison, et on ne peut qu’espérer que la lutte finale contre cet affreux méchant soit à la hauteur de nos attentes.

Stranger Things
Bye Bye Vecna // Source : Netflix

Hopper sert à quelque chose

On nous a fait pleurer toutes les larmes de notre corps à la fin de la saison 3, en nous faisant croire qu’il était mort en héros. Mais non, Jim Hopper s’est juste offert un petit séjour dans les camps, en Russie. Il faut avouer que ce retour était agaçant sur le papier, et d’autant plus énervant à l’écran. À part faire bisou-bisou avec Joyce dans un coin, sa résurrection n’a, pour le moment, pas servi à grand-chose. La cinquième saison a intérêt à nous convaincre de l’utilité de sa présence miraculeuse dans la série.

Stranger Things
Bon, c’est vrai qu’ils sont mignons // Source : Netflix

Toujours plus de musiques cultes

C’est grâce aux chansons de Kate Bush et Metallica que Stranger Things nous a offert deux des scènes les plus épiques du petit écran. La série a toujours été douée pour créer de superbes séquences à partir de musiques cultes, mais la quatrième saison a clairement atteint son apogée avec Running Up That Hill et Master of Puppets. On ne peut qu’espérer que la mort de Vecna aura lieu sur des riffs entraînants des années 1980, même s’il sera difficile d’égaler ces chefs-d’œuvre.

Stranger Things
Eddie, petit ange parti trop tôt // Source : Netflix

La série traite toujours de thématiques importantes

La quatrième saison de Stranger Things s’est particulièrement illustrée par sa capacité à aborder des sujets essentiels. Grâce aux personnages de Max et Vecna, la série a ainsi développé une magnifique métaphore sur la dépression. La santé mentale était au cœur de ces derniers épisodes, avec une subtilité relativement inédite pour cette série ado. Si la saison 5 pouvait continuer sur cette lancée plus psychologique, ce serait vraiment formidable (et il faudrait encore qu’on prépare les mouchoirs).

Stranger Things
La série montre une porte de sortie lumineuse à la dépression // Source : Netflix

Eleven arrête de saigner du nez

D’ailleurs, donnez-lui un mouchoir, ça ne nous semble pas si compliqué quand même.

Stranger Things
Je suis sûre que les mouchoirs existent même dans l’Upside Down // Source : Netflix

Une belle fin pour cette série iconique des années 2010

Stranger Things a durablement marqué la pop culture, avec ses références à des œuvres cultes des années 1980, sa musique au synthé immédiatement reconnaissable, ses personnages attachants et ses créatures dégoûtantes. Il serait dommage qu’elle rate sa sortie, alors qu’elle est en si bon chemin pour nous offrir une conclusion digne de ce nom. Bien sûr, il sera difficile de dire adieu à la bande de Will, Mike, Lucas, Dustin, Eleven et les autres, mais si la fin est belle, la difficile séparation sera plus facile. Duffer Brothers, we’re watching you.

stranger things 3
Stranger Things // Source : Netflix
Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur