L’accessoire gaming SteelSeries lance l’Arctis Nova Pro Wireless, un casque audio bardé de fonctionnalités intéressantes. Par exemple, la batterie est amovible.

Spécialiste des accessoires gaming, SteelSeries propose un nouveau vaisseau amiral dans son catalogue : l’Arctis Nova Pro Wireless. La facture est salée — 380 € — mais la fiche technique est très copieuse : double connexion sans fil, réduction de bruit active, batterie amovible, micro rétractable…

Sur le papier, l’Arctis Nova Pro Wireless ne manque de rien. À l’usage, il se révèle ultra performant et polyvalent. Si vous cherchez un casque gaming capable d’offrir beaucoup et, surtout, de se connecter à vos multiples moyens de jouer, alors le produit de SteelSeries saura vous satisfaire sans aucun problème.

Le casque SteelSeries Arctis Nova Pro et ses accessoires
Le casque SteelSeries Arctis Nova Pro et ses accessoires // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Le pur casque gaming

Si polyvalent soit-il, le casque Arctis Nova Pro Wireless reste avant tout un produit gaming, un positionnement qu’il affirme dans son design racé. SteelSeries parvient tout de même à apporter une once de sobriété à son produit, en témoigne sa robe noire soulignée par des parties métallisées sombres. Il n’a pas l’élégance du Beoplay Portal de Bang & Olufsen ou du MG20 de Master & Dynamic, qui mettent tous deux l’accent sur l’allure en le facturant très cher. Il n’est pas non plus bardé de lumières disgracieuses, façon Razer. Un petit plus pour la discrétion, notamment si vous voulez en profiter en extérieur, pour écouter les playlists accessibles depuis votre smartphone.

Une finition irréprochable

Le Arctis Nova Pro Wireless bénéficie d’une robustesse à toute épreuve. On sent que SteelSeries maîtrise son sujet, avec des matériaux de qualité solidement attachés à une armature qui inspire la confiance. Le casque est pensé pour durer dans le temps, et cela se voit au premier coup d’œil. Il n’y a pas de noblesse dans Arctis Nova Pro Wireless (il manque de vrai métal), mais il témoigne d’une finition irréprochable, avec aucun défaut apparent.

À noter qu’il est possible de personnaliser — un peu — son Arctis Nova Pro Wireless. Chaque casque est pourvu d’une bande de confort (installée sous l’arceau) et de plaques amovibles aimantées — lesquelles peuvent être achetées séparément pour donner un peu de couleur au casque.

Batterie cachée Port USB-C caché

Dans le packaging du Arctis Nova Pro Wireless, on retrouve une ribambelle d’accessoires :

  • Une station de base ;
  • Deux batteries ;
  • Deux câbles USB-C vers USB ;
  • Un câble audio ;
  • Une bonnette pour le micro (qui se rétracte pour gagner encore plus en discrétion) ;
  • Une housse de transport (attention, elle ne protège pas beaucoup le casque).
Le micro du casque SteelSeries Arctis Nova Pro
Le micro du casque SteelSeries Arctis Nova Pro // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Plein de fonctionnalités intéressantes

Version Xbox

Si vous avez une Xbox, il faut prendre la version spéciale, compatible avec le protocole de Microsoft. C’est d’ailleurs source de confusion : le modèle Xbox est compatible avec une console PlayStation, alors que le modèle PlayStation/PC n’est pas compatible avec une console Xbox.

Le Arctis Nova Pro Wireless se connecte sans fil à votre console ou à votre PC via une station qui, elle, doit être branchée physiquement à vos appareils. Car, oui, ladite station dispose de deux entrées USB, sachant qu’on peut facilement passer de l’une à l’autre en appuyant sur un bouton (ce qui évite d’avoir à débrancher/rebrancher un câble). Vous pouvez donc très bien imaginer une installation où la station serait reliée à votre PC et à votre PlayStation 5.

Le casque de SteelSeries peut aussi être connecté, en Bluetooth, à votre smartphone. Mieux, il est capable de maintenir simultanément une communication au téléphone et à la station — ce qui peut s’avérer utile pour écouter une réunion tout en continuant à jouer à la console en douce (eh oui). Pour être tout à fait complet sur la partie mobile, le Arctis Nova Pro Wireless mériterait une application dédiée.

Le Arctis Nova Pro Wireless mériterait une application dédiée

Toutes ces fonctionnalités intégrées dans un seul et même produit ont un prix : l’ergonomie en pâtit. D’autant que SteelSeries a fait des choix parfois étranges. Ainsi, on ne comprend pas pourquoi il n’existe pas un bouton dédié à la réduction de bruit, obligeant à passer par celui de l’alimentation pour activer/désactiver le mode (deux clics pour le mode transparence). Le constructeur se dit peut-être que les utilisatrices et les utilisateurs passeront plutôt par la station pour gérer les paramètres, mais encore faut-il qu’ils y aient accès facilement (dans un salon, elle est située près de la console, soit loin du canapé).

La station de connexion du casque SteelSeries Arctis Nova Pro
La station de connexion du casque SteelSeries Arctis Nova Pro, équipée d’un écran // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Paré pour les longues sessions

Pour être considéré comme réussi, un casque gaming doit être irréprochable sur le critère du confort. Personne n’a envie de ressentir rapidement une pression sur le haut du crâne après quelques minutes passées à recommencer un boss sur Elden Ring ou à enchaîner les frags dans Fortnite. Pour être confortable, le Arctis Nova Pro Wireless s’appuie sur trois piliers : des oreillettes rembourrées juste ce qu’il faut et qui ne font pas chauffer les oreilles, un poids maîtrisé (moins de 350 grammes sur la balance) et une bande de confort. Cette dernière, réglable en hauteur (à l’instar de l’arceau), permet de soulager le crâne de quelques grammes — ce qui atténue un peu plus le sentiment d’écrasement.

En pratique, il faut plusieurs heures pour commencer à souffrir, un peu, du Arctis Nova Pro Wireless, soit un gage de réussite.

La bande de confort du casque SteelSeries Arctis Nova Pro
La bande de confort du casque SteelSeries Arctis Nova Pro // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Percutant et précis

Quid de la réduction de bruit active ?

Le Arctis Nova Pro Wireless est pourvu d’une réduction de bruit active. On a trouvé la fonctionnalité assez anecdotique dans la mesure où la réduction passive est déjà excellente. En prime, les bandes originales des jeux vidéo ont tendance à être écrasantes.

Le Arctis Nova Pro Wireless est équipé de deux transducteurs de 40 millimètres, en néodyme. Cette architecture, associée à l’héritage de SteelSeries, permet au casque de produire un son de qualité. On est d’abord frappé par sa capacité à découper, avec précision, une somme incalculable de détails. Cette qualité lui permet de devenir le compagnon de jeu idéal pour s’immerger dans une ambiance à la richesse sonore immense. Dans Hollow Knight, on perçoit parfaitement les petits bruitages produits par la faune et la flore. Dans un titre d’horreur comme le remake de Resident Evil 2, les grognements des zombies vous feront froid dans le dos. En plus, la scène sonore est très étendue, avec un spectacle dynamique qui mettra en exergue les nombreuses explosions à l’écran.

Même musicalement, le Arctis Nova Pro Wireless s’en sort plutôt très bien. C’est avec justesse et équilibre qu’il mettra en relief vos morceaux préférés. On vous conseille par exemple de vous passer We Didn’t Start the Fire de Billy Joel, tube de la fin des années 90 pour lequel semble tailler le Arctis Nova Pro Wireless. Il s’accommode parfaitement des différentes couches acoustiques, pour un rendu tout en profondeur.

Vous trouvez la signature du casque trop plate ? Vous avez accès à un égaliseur depuis la station, sachant que les joueuses et les joueurs PC pourront aller encore plus loin avec un logiciel dédié.

Le casque SteelSeries Arctis Nova Pro est livré avec deux batteries
Le casque SteelSeries Arctis Nova Pro est livré avec deux batteries // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Deux batteries pour voir venir

L’une des meilleures idées du Arctis Nova Pro Wireless tient dans sa batterie amovible. Il suffit de retirer la plaque de l’oreillette droite pour y accéder et en changer si on se retrouve à court d’autonomie (environ 20 heures d’écoute en une seule charge). SteelSeries a pensé à tout : c’est la station qui s’occupe de recharger la batterie et le casque se rallumera automatiquement si vous intervertissez rapidement les deux unités (en moins de 8 secondes). En cas de déplacement, l’oreillette gauche renferme un port USB-C sous sa plaque amovible. SteelSeries a vraiment pensé à tout.

Le verdict

Le casque SteelSeries Arctis Nova Pro // Source : Maxime Claudel pour Numerama
9/10

SteelSeries Arctis Nova Pro Wireless

Voir la fiche
Il n’y a pas d’offres pour le moment

Il va être compliqué de trouver un casque plus complet et polyvalent que le Arctis Nova Pro Wireless de SteelSeries. Pour moins de 400 €, la marque spécialisée dans les accessoires gaming a mis beaucoup de choses dans son produit, livré avec une station qui lui permet d’être relié à plein d’appareils (en sans fil). En plus d’une ribambelle de fonctionnalités, le Arctis Nova Pro Wireless n’oublie pas d’être un casque confortable, paré pour des longues sessions sur Call of Duty (ou Fall Guys ou que sais-je). L’autonomie ne vous lâchera pas avec les deux batteries amovibles fournies.
Vous vous dites sans doute qu’il y a un vice caché. On ne le trouvera pas dans les performances acoustiques, très valorisantes, ni dans les finitions, impeccables derrière un look sage (pour un produit gaming). Seule l’ergonomie peut être critiquée dès lors qu’on quitte la station disposant d’un écran et de commandes très pratiques.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.