Spécialiste du DIY (do it yourself), Matthew Perks est parvenu à réaliser le fantasme de beaucoup de propriétaires de la PS5 : concevoir une version plus Slim.

La PlayStation 5 est une console très grosse, trop grosse même — vraiment la plus grosse de tous les temps. Ses mensurations sont tellement énormes qu’elle n’est pas adaptée à tous les meubles, jusqu’à devenir un véritable casse-tête pour qui veut la caser dans son intérieur. En prime, son design futuriste et audacieux ne passe pas inaperçu. C’est pourquoi on a hâte que Sony officialise la PS5 Slim, comme le veut la tradition (toutes les anciennes PlayStation ont eu droit à une version plus étroite).

Certains utilisateurs sont plus pressés que d’autres. C’est le cas de Matthew Perks, youtubeur spécialiste du DIY (do it yourself) qui n’a pas attendu la multinationale pour concevoir sa propre PlayStation 5 Slim. Sa console est le fruit de plusieurs semaines de labeur, à repenser intégralement la manière dont est refroidie la console pour qu’elle puisse fonctionner. Si Matthew Perks a connu quelques couacs, il est parvenu à réaliser l’impensable.

PS5 normale PS5 Slim

La PS5 Slim existe déjà

Matthew Perks s’est lancé dans ce projet avec un objectif à première vue impossible : réduire l’épaisseur de la PlayStation 5 pour qu’elle n’excède pas 2 centimètres. Pour se faciliter un peu la tâche, il est parti d’un modèle digital, un peu moins épais (9,2 centimètres, contre 10,4 pour la normale) et dépourvu d’un lecteur de disque. Ce qui ne l’a pas empêché d’être confronté aux mêmes contraintes que les ingénieurs de Sony : la PS5 est grosse, car elle intègre une chambre de refroidissement et une alimentation, toutes deux imposantes, ainsi qu’un ventilateur de 12 centimètres de diamètre. Pour parvenir à ses fins, Matthew Perks n’a eu d’autre choix que de s’en défaire au profit d’une autre solution de gestion thermique.

PlayStation 5 Slim
La PlayStation 5 Slim est reliée à un (très) gros bloc. // Source : Capture YouTube

Pour refroidir les composants internes de sa PlayStation 5, l’ingénieux youtubeur a conçu un nouveau système ultra fin fonctionnant avec du liquide. Pour cela, il a créé un petit circuit en superposant des plaques de cuivre. Le tout est relié à un gros bloc externe associant l’alimentation (qui n’est plus interne, donc) et le radiateur permettant au liquide de baisser sa température (via plusieurs ventilateurs). Le bloc en question n’a strictement rien de Slim. Cependant, c’est le prix à payer pour avoir une console — beaucoup — plus petite. Matthew Perks peut en tout cas être fier du résultat. D’autant que les températures obtenues, en fonctionnement, sont inférieures à la PlayStation 5 classique.

PlayStation 5 Slim
La PlayStation 5 Slim est plus froide que la normale. // Source : Capture YouTube

Matthew Perks dispose bien évidemment de toutes les connaissances requises en matière de microélectronique pour réussir un tel projet sans aucun risque (on n’a pas eu les mêmes cours de Technologie). Sa vidéo explicative, publiée le 19 juin et qui dure un peu moins de 30 minutes, est passionnante : elle permet de découvrir toutes les astuces avec lesquelles il a dû jongler pour concevoir cette PlayStation 5 Slim et, surtout, la rendre fonctionnelle (ce qui n’était pas gagné à la base). De son propre aveu, il ne s’attendait pas à pouvoir la rendre si fine. « En tant qu’ingénieur dans l’électrique, c’est vraiment incroyable à regarder. C’est de l’excellent travail, et peu de gens se rendront compte à quel point c’est difficile à faire. C’est vraiment brillant », témoigne Chitus dans les commentaires.