Le port du masque cesse d’être obligatoire dans certains lieux fermés, à partir de ce lundi 28 février 2022. Les règles évoluent aussi pour les personnes cas contact et complètement vaccinées.

La situation évolue encore en France ce 28 février 2022 : à partir de ce lundi, de nouveaux allègements entrent en vigueur, dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Ils concernent notamment le port du masque, qui cesse d’être obligatoire dans certains lieux.

Port du masque : ce qui change ce lundi 28 février 2022

À partir de ce lundi 28 février 2022, le port du masque n’est plus obligatoire dans certains lieux. Il s’agit de lieux clos, par ailleurs soumis au pass vaccinal. C’est notamment le cas :

  • Des restaurants et bars,
  • Des cinémas,
  • Des théâtres,
  • Des musées et monuments,
  • Des établissements sportifs.

La règle ne s’applique pas dans les transports (trains, bus, etc.) , où le port du masque continue donc d’être exigé. Le port du masque en intérieur est également maintenu dans les lieux non soumis au pass vaccinal. Le port du masque reste obligatoire dans les commerces, les entreprises et les hôpitaux.

Pour rappel, il n’est plus obligatoire de porter le masque en extérieur depuis le 2 février.

masque transports
Le port du masque reste obligatoire dans les transports. // Source : Pexels/Anna Shvets (photo recadrée)

Cas contacts vaccinés : les règles changent ce 28 février 2022

Autre changement notable : à compter de ce 28 février, les règles concernant les personnes dites « cas contact » complètement vaccinées changent. « Désormais, un seul test est recommandé 2 jours après avoir appris que vous avez été en contact avec une personne positive », résume le Ministère des Solidarités et de la Santé.

Les personnes cas contact avec un schéma vaccinal complet n’ont plus qu’à réaliser un unique test (autotest, ou test antigénique, ou test PCR) deux jours après avoir été informées qu’elles ont été contact avec une personne positive — au lieu de trois tests auparavant, le premier jour, à J+2 puis J+4.

Si le test s’avère positif, il est nécessaire de refaire un test de confirmation (PCR ou antigénique). Les règles d’isolement, elles, ne changent pas : les personnes avec un schéma vaccinal complet ne sont pas tenues de s’isoler, tant qu’elles n’ont pas de symptômes.