Apple avait annoncé une grosse annonce pour ce mercredi 13 janvier. Dans un communiqué, la firme de Cupertino annonce plusieurs mesures pour lutter contre le racisme, fléau plus que jamais d'actualité aux États-Unis et dans le monde.

Apple avait une grosse annonce à faire en ce mercredi 13 janvier, et on savait déjà qu’il ne s’agissait pas d’un nouveau produit. Dans un communiqué, la firme de Cupertino annonce des mesures visant à lutter contre le racisme. Fruits d’un investissement porté à 100 millions de dollars, elles visent à faire avancer l’égalité aux États-Unis, pays fracturé qui, aujourd’hui, continue d’être le théâtre d’événements tragiques.

La Racial Equity and Justice Initiative (REJI), annoncée l’année dernière dans une forme conceptuelle, s’appuie sur trois choses : la mise en place d’un hub d’innovations et d’apprentissages à destination des universités historiquement fréquentées par des étudiantes et étudiants noirs ; le lancement d’une académie Apple pour aider les étudiants de Détroit ; et des fonds pour aider financièrement les entrepreneurs et entrepreneuses pouvant subir des discriminations. «  Tout le monde a droit à l’égalité des chances, qu’importe sa couleur de peau où son code postal  », clame Lisa Jackson, vice-présidente du département en charge des initiatives environnementales, politiques et sociales. 

Le campus Propel Center d’Apple // Source : Apple

Apple ne veut plus de racisme

Comme le précise Tim Cook, Apple entend réunir des partenaires pour apporter son aide à des communautés «  qui subissent le poids du racisme et de la discrimination depuis bien trop longtemps ». « Il est de notre devoir à tous de bâtir urgemment un monde plus juste et équitable  », précise le CEO. Apple avait évoqué le REJI en juin dernier, quelque semaines après les disparitions tragiques de Breonna Taylor et George Floyd, tués par les forces de l’ordre. 

Dans le détail, Apple va investir 25 millions de dollars dans un établissement baptisé Propel Center, un hub à la pointe qui permettra aux étudiants d’accéder à des nouvelles manières d’apprendre et d’obtenir des tremplins pour leur carrière future. Le Propel Center prendra la forme d’un campus basé à l’université d’Atlanta, ainsi que d’une plateforme virtuelle. Des experts d’Apple seront là pour jouer les mentors et offrir des opportunités de stages.

Plus tard cette année, Apple lancera sa toute première Apple Developer Academy à Détroit, en partenariat avec l’université du Michigan. «  L’académie est pensée pour valoriser les jeunes créateurs, entrepreneurs et programmeurs noirs, les aidant à développer leurs compétences pour des postes liés à l’environnement iOS », indique la multinationale. Deux programmes seront dispensés : un cursus introductif de trente jours pour se familiariser avec les métiers du développement et une formation beaucoup plus complète de 10 à 12 mois. L’Apple Developer Academy espère attirer 1 000 étudiants chaque année. 

En parallèle, Apple va verser 10 millions de dollars à Harlem Capital, un groupe qui compte investir au sein de 1 000 entreprises dans les 20 années à venir. Enfin, 25 millions de dollars seront attribués au fonds Siebert Williams Shank’s Clear Vision Impact Fund, qui fournit des capitaux à des petites et moyennes entreprises, avec une focalisation sur celles créées par des minorités.

Crédit photo de la une : Apple

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo