Le site pour se faire rembourser le pass Navigo est ouvert. La période couverte par le dédommagement inclus le mois d'avril et les 10 premiers jours de mai.

Pratiquement à l’arrêt depuis le 17 mars, date à laquelle le confinement a été mis en place, les transports en commun en Île-de-France reprennent une activité normale depuis le 11 mai. Mais après 55 jours d’interruption à cause du coronavirus, qu’en est-il pour les titres de transport ? Ils peuvent être remboursés : c’est ce qui a été annoncé ce printemps par la région et IDF Mobilités.

La procédure concerne la totalité du mois d’avril et les 10 premiers jours du mois de mai. En revanche, il n’est pas prévu à ce stade de dédommager les voyageurs et les voyageuses pour les deux dernières semaines du mois de mars, qui ont pourtant été affectées elles aussi par la quarantaine. Un site web dédié est mis en place et il est désormais ouvert pour accueillir les dossiers.

Sachez que le dédommagement n’est pas instantané. Il va prendre quelques semaines.

Quel site visiter pour le remboursement du Navigo ?

Les Franciliens et les Franciliens ayant un titre de transport Navigo doivent se rendre sur un site dédié pour déposer une demande de remboursement. C’est le même que celui qui a été utilisé en décembre pour restituer les sommes prélevées alors qu’avait lieu la grande grève des transports contre la réforme des retraites. En date du 20 mai, le site officiel est maintenant ouvert et prêt à accueillir les demandes.

L’adresse : mondedommagementnavigo.com

Le syndicat des transports d’Île-de-France, IDF Mobilités, a choisi d’utiliser une adresse qui a déjà servi par le passé pour d’autres remboursements du même ordre, dans la mesure où son intitulé est très explicite et qu’elle est relativement connue de la population — en effet, elle a servi il y a peu. La page d’accueil contient des informations rappelant les raisons de ce remboursement, ainsi que la portée de l’opération.

Dédommagement Navigo
La page d’accueil du site pour le dédommagement du Navigo.

À quelle date outre le site pour se faire rembourser le Navigo ?

Il est désormais ouvert et il doit fonctionner jusqu’au 17 juin 2020 inclus. La restitution des sommes prélevées s’effectuera sur quelques mois, vraisemblablement au cours de l’été. La longue mise en place du site web et les délais de remboursement s’expliquent par le fait que IDF Mobilités a lui aussi été touché par les contraintes du confinement et par le volume des dossiers qui se profile à l’horizon.

En temps ordinaire, l’installation d’un tel service exige des moyens notables, à la fois pour la sécuriser (parce qu’elle a des données à caractère personnel à manipuler) et pour la rendre suffisamment robuste pour accueillir des centaines de milliers voire quelques millions d’internautes d’un coup. Lors des grèves de décembre, il a fallu attendre fin janvier pour que le site soit prêt.

Le service accorde un délai de quelques semaines aux voyageurs pour se signaler auprès d’IDF Mobilités et transmettre leur dossier. En l’espèce, les documents peuvent être envoyés jusqu’au 17 juin 2020. Ensuite va s’ouvrir une phase d’instruction pour vérifier que les dossiers sont complets — et ainsi laisser une marge pour fournir des documents manquants — ou pour traiter toute réclamation.

Quelle période du pass Navigo est remboursée ?

Il est annoncé un remboursement complet pour le mois d’avril 2020, mais aussi pour les dix premiers jours du mois de mai — jusqu’au 11, en somme puisque c’est à cette date que le déconfinement a démarré en France.. Pour le mois de mars, rien n’a été annoncé à l’heure actuelle, alors que les deux dernières semaines ont pourtant été incluses dans la mise en quarantaine du pays.

Cette non-prise en compte de mars constitue un sujet de discorde sur les réseaux sociaux, car les internautes font remarquer que l’interdiction des trajets non essentiels, mise en place avec le confinement, s’est déclenchée à la mi-mars. Sur le papier, les voyageurs sont légitimes à demander le remboursement de la moitié du montant du pass Navigo pour cette période.

Quels sont les abonnements Navigo concernés ?

IDF Mobilités liste plusieurs abonnements sur son site :

  • Navigo Annuel ;
  • Navigo Senior ;
  • Navigo Annuel Senior ;
  • Navigo Mensuel ;
  • Imagine R ;
  • Navigo solidarité mois 75 % ;
  • Navigo solidarité mois 50 %.

Les formules suivantes ne sont pas éligibles : les tickets, les billets, les forfaits courts (Mobilis, Navigo Jour, Forfait Jeunes Week End, Paris Visite),les forfaits Navigo Semaine, les forfaits Navigo Réduction 50 % semaine et les forfaits Navigo Solidarité 75 % semaine, les forfaits Améthyste et le contrat Navigo Liberté +.

Quel est le montant remboursé ?

Les montants dépendent du type de forfait (Navigo annuel ou mensuel, Imagine R, forfait senior ou solidarité 75 % ou 50 %) et des zones parcourues en Île-de-France (entre la première et la cinquième, si vous venez de loin, ou sur des trajets plus resserrés, parce que vous habitez à proximité de Paris ou que vous ne voyagez qu’en banlieue).

Le détail peut être retrouvé dans le tableau qui suit :

Forfait Zones Montant
Navigo Annuel 1-5 100 €
Navigo Annuel 2-3 91,22 €
Navigo Annuel 3-4 88,23 €
Navigo Annuel 4-5 86,70 €
Navigo Annuel Senior 1-5 50 €
Navigo Mensuel 1-5 100 €
Navigo Mensuel 2-3 91,22 €
Navigo Mensuel 3-4 88,83 €
Navigo Mensuel 4-5 86,70 €
Imagine R 1-5 50 €
Solidarité Mois 75 % 1-5 25 €
Solidarité Mois 75 % 2-3 22,81 €
Solidarité Mois 75 % 3-4 20,26 €
Solidarité Mois 75 % 4-5 17,56 €
Solidarité Mois 50 % 1-5 50 €
Solidarité Mois 50 % 2-3 45,61 €
Solidarité Mois 50 % 3-4 44,41 €
Solidarité Mois 50 % 4-5 43,35 €

 

Combien de personnes seront éligibles ?

Lors des grèves du mois de décembre en Île-de-France, il était attendu près de 3 millions de demandes. C’est à peu près ce volume de dossiers que le syndicat devrait traiter entre le printemps et l’été 2020.

Et les autres sites promettant un remboursement ?

Il est vivement conseillé de ne pas se précipiter sur le premier site venu promettant de vous rembourser rapidement le pass Navigo. Comme à chaque fois, des sites frauduleux fleurissent sur le net avec des noms similaires à celui utilisé par le Syndicat des transports d’Île-de-France. Certains de ces espaces ne durent heureusement pas, car leur domaine se fait suspendre après enquête.

En résumé, tous les autres sites web sont à éviter : une seule plateforme, dont l’adresse sera communiquée ultérieurement, sera valide. Toutes les autres doivent être vues comme des manœuvres frauduleuses qui essaient de vous nuire, en vous dérobant les identités et les numéros de pass Navigo, ou même des informations personnelles ou des coordonnées bancaires.

Vérifiez donc avec la plus grande des attentions que vous avez correctement tapé le nom du site.

Et si je me suis avoir en allant sur un faux site ?

Tout n’est pas perdu si jamais un site frauduleux a réussi à vous avoir. Les escroqueries en ligne peuvent être dénoncées sur la plateforme de signalement des abus du ministère de l’Intérieur. Si vous avez transmis des informations très sensibles, comme les numéros de votre carte bancaire, vous devriez aussi vous tourner vers votre banque pour leur signaler le problème et obtenir de l’aide.

En cas d’incident, vous pouvez vous signaler aux autorités.

Partager sur les réseaux sociaux