La vente de TikTok est suspendue, selon la presse américaine. L’administration Biden, entrée en fonction le 20 janvier, entend vérifier certains éléments de la négociation en cours entre TikTok d’un côté et Oracle et Walmart de l’autre.

La vente de TikTok aura-t-elle un jour une conclusion ? Un nouveau rebondissement vient de survenir aux États-Unis : la suspension, pour une durée indéterminée, des discussions visant à céder les activités américaines de l’application mobile à un binôme formé par Oracle et Walmart. La raison ? La nouvelle administration tient à passer en revue le deal passé sous l’égide de l’administration Trump.

TikTok suspecté de servir les intérêts de la Chine

Selon une information du Wall Street Journal du 10 février 2021, ce sont des considérations de sécurité qui ont poussé la Maison-Blanche à entreprendre cette vaste vérification, dans la mesure où la maison-mère de TikTok, ByteDance, est une entreprise chinoise et que celle-ci fait l’objet d’accusations graves. Il lui est reproché de constituer une menace pour la sécurité et d’être le véhicule de la censure et de l’influence chinoises.

En particulier, ByteDance est suspecté de collecter des informations sur les internautes américains en profitant de l’immense popularité de TikTok aux USA. C’est notamment pour cette raison que Washington a fait pression pour que soit transférée la branche américaine du service, afin d’en avoir la maîtrise — ou, du moins, d’éviter que Beijing puisse y avoir accès d’une manière ou d’une autre.

Les discussions, qui mêlaient des représentants à la sécurité nationale et des dirigeants de TikTok, mais aussi des officiels de Walmart et Oracle, traînent depuis des mois, notamment du fait d’actions en justice lancées au cours de l’année passée pour contester les mesures prises par l’administration Trump afin d’exclure TikTok. Plusieurs ultimatums ont d’ailleurs été posés, mais jamais tenus.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !