La presse et les internautes ont constaté ce jeudi matin la coupure du signal des chaînes de télévision BFM TV, RMC Story et RMC Découverte sur le réseau Orange. L'opérateur confirme cette situation dans ses pages d'aide.

Orange avait prévenu : faute d’un accord raisonnable avec Altice, la maison-mère de BFM TV, RMC Story et RMC Découverte, ces trois chaînes de télévision ne seraient coupées sur le réseau de l’opérateur. Jeudi 5 septembre, à partir de 9 heures du matin, la menace a été mise à exécution. Plusieurs internautes ont en effet signalé sur Twitter la disparition du direct, remplacé par un message d’information.

C’est le site Satellifax, une revue spécialisée dans l’industrie de la télévision et du cinéma, qui le premier avait annoncé la suspension imminente du signal. Celle-ci s’est déroulée de façon progressive, entre 9h06 et 9h20, pour BFM TV, suivie de BFM Business, RMC Story et RMC Découverte. À la place, un panneau d’information sur fond blanc s’affiche pour expliquer la situation aux internautes :

« Le groupe Altice a modifié profondément les conditions de distribution de ses chaînes TNT gratuites et de leur service de replay.  Orange et le groupe Altice n’ont pas trouvé d’accord sur ces conditions, ce qui nous contraint à interrompre momentanément » ces chaînes. Une interruption qu’Orange souhaite « temporaire », mais qui dépendra avant tout du dialogue entre les deux parties.

Orange et Altice ont échoué à s’entendre sur la diffusion des chaînes. // Source : LuisTato/SIPA/Orange

Signal et coupure perturbés

Néanmoins, tous les spectateurs ne semblent pas confrontés à la même situation. Si les messages signalant l’interruption de service sont nombreux, d’autres suggèrent que le signal n’a pas été interrompu, à l’image de cet échange sur Twitter avec un internaute, ou qu’il a été rétabli (provisoirement ?). C’est ce qu’a constaté cet autre téléspectateur avec BFM TV et BFM Business.

Toujours selon Satellifax, ce retour impromptu du signal (qui concerne trois des quatre chaînes d’Altice) provient en fait d’un dysfonctionnement. La diffusion est censée bien s’arrêter ce jour, d’après les informations du média. Les spectateurs lésés doivent donc dès à présent se tourner vers des solutions alternatives de diffusion (Molotov, MyCanal, le web, une application ou encore l’antenne TNT de la TV).

Comme le pointe la journaliste Sandrine Chesnel, un autre message est également diffusé sur l’accueil de la TV d’Orange, en plus de celui qui apparaît si l’on se rend sur l’une des quatre chaînes. Cependant, l’opérateur fournit un lien d’assistance sur lequel est rédigé un guide permettant de récupérer l’accès aux programmes perdus : il suffit de raccorder le décodeur à la TNT.

Orange devient donc le deuxième opérateur après Free à cesser la diffusion des chaînes d’Altice. Dans le cas de Free, il est estimé que cette suspension, active depuis le 27 août, va coûter environ 15 % de l’audience de BFM TV. La rupture avec Orange pourrait être plus sévère encore, du fait du poids qu’a l’opérateur historique dans le secteur de l’Internet fixe en France.

Désaccord financier

Free comme Orange refusent de céder aux exigences d’Altice, qui souhaite faire payer pour le direct de chaînes gratuites — en l’occurrence, les siennes. Les deux opérateurs déclarent être prêts à les rémunérer, mais uniquement pour des services associés, comme la TV de rattrapage, parce que ce sont les seuls qui ont une vraie valeur ajoutée. Le flux linéaire — le direct — n’en a aucun : il n’est qu’un simple flux.

Orange et Free estiment d’ailleurs que l’accès à ce flux est compensé techniquement par le fait que les deux opérateurs mettent à disposition gratuitement leurs infrastructures pour transporter le signal. En filigrane : ils ne font pas payer Altice pour que BFM TV, RMC Story et RMC Découverte puissent développer leur audience. Altice peut donc bien accepter de ne pas facturer l’accès aux chaînes.

À lire sur Numerama : Comment regarder BFM TV et RMC quand on est chez Free ou Orange

Partager sur les réseaux sociaux